Invitation au voyage

Pic de l’Aneto, Benasque, Aragon, Espagne

Arrivée au glacier

Arrivée au glacier

L’Aneto, 3404m, plus haut point des Pyrénées se trouve coté espagnol, en Aragon. L’ascension se fait depuis le refuge de la Renclusa (2100m), et avec 1260m de dénivelé, la rando est assez facile techniquement mais difficile physiquement. Longue route classique suivi d’une superbe traversée d’un grand glacier avant de finir dans la neige pour atteindre le point culminant. Matériel donc indispensable, conditions météos aussi à checker évidemment et une bonne condition physique pour profiter de cette balade à plus de 3000.

Accès
Rejoindre Benasque depuis Barcelone, prendre direction Lleida sur l’A2 et sortir un peu avant Leida pour passer par Ballaguer, puis Benarrabe, Graus et Benasque tout au bout de la vallée (c’est un cul de sac). Continuer la route qui monte jusqu’au parking (en été il faut prendre un bus) ou jusqu’à La Besurta, où démarre la marche d’approche vers le refuge.

Approche (45′)
Pour rejoindre le refuge de la Renclusa en suivant le chemin. C’est le point de départ de l’Aneto.

Parcours
Le trek (5h environ) est long et physiquement soutenu. Y ajouter 3h pour revenir au refuge. Prévoir crampons, piolet et corde de sécurité.

Part 1
Mène au Portillón superior est longue, abrupte et ingrate. Le chemin gravit et traverse des champs de pierre et il faut 2h30 pour en fin passer la brèche et voir l’Aneto et ligne de mire. Par contre la vue est magnifique, mer de nuage d’où émergent au loin des dizaines de pic encore dans le noir.

Part 2
Passé le portillon, on longe le flanc de montagne vers le glacier où il faut chausser les crampons, même si la neige est plutôt molle ce jour-là et le tracé bien établi. Après la grande traversée sans difficulté, c’est le pic final, plus abrupt et souvent manifestement sous les nuages et dans le vent. Pour atteindre le sommet, un passage assez exposé sur une crête rocheuse où éventuellement on peut s’encorder.

Sortie et retour (3h)
En sens inverse exactement. Descendre le pic, retraverser le glacier et rejoindre le Portillón. Derrière c’est encore 1h30′ au moins pour rejoindre le refuge, dans un sentier très rocheux là aussi éprouvant pour les jambes. Le retour à Besurta est rapide et peut s’enchainer directement, s’il reste un peu d’énergie.


Topos du trek

Tracé du trek

Tracé du trek

Carte du massif de l'Aneto

Carte du massif de l’Aneto


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :