Invitation au voyage

Joc de l’Oca ou Torrent de Migdia, Can Jorba, Montserrat, Catalunya, Espagne

Passage encombré

Passage encombré

Grand classique du secteur de Can Jorba, sur la face sud de Montserrat, ce canyon est plus intéressant à remonter qu’à descendre, c’est pourquoi il est classé en ferrata même s’il s’agit plus d’un chemin équipé. La remontée est assez courte mais plutôt sportive et engagé, variée et amusante, mais au final difficile car cela demande beaucoup de tractions de bras sur des cordes ou chaînes, avec peu d’appui franc pour les pieds et une roche glissante (polie) et souvent verticale. On ne peut quasiment jamais utiliser le dissipateur pour s’assurer, il faut donc passer sans arrêt (ou alors avec une vache sur les maillons). Les ressauts à franchir ne sont pas très hauts, souvent 4 à 5m (dépassant pas les 10m). Prévoir donc impérativement une corde et du matériel de rappel pour aider si blocage ou s’il fallait redescendre. Le barranco peut bien sûr être descendu, mais vu la série de rappels courts, c’est bien plus rigolo à faire dans l’autre sens. On peut le combiner idéalement avec la descente du canal Roja, juste à coté et donc faire une belle boucle de 3h environ. Là, en haut du canal du Joc, un peu avant de sortir sur la gauche, se trouve aussi une très belle grande voie, Drac Gos (6a+, 100m) pour une combinaison plus sportive mais plus que parfaite.

Accès
Depuis Barcelone, prendre l’A2 direction Leida et sortir au Bruc. Traverser les champs d’oliviers jusqu’au parking de Can Jorba d’où démarre le sentier pour rejoindre le départ de la voie.

Approche (20′)
Le chemin qui mène au pied de la via démarre derrière la bâtisse. 15 minutes de sentier étroit, feuillu et passant au ras et même sous la roche, pour atteindre le départ de la voie, qui remonte en fait le lit du torrent de Migdia. On arrive au pied d’un premier mur, dans une sorte de cirque haut et assez étroit, point de départ de la voie équipée et premières tractions en perspectives !

Parcours
Le canal est orienté Sud et se remonte sur 140m de dénivelé. L’équipement est constitué de chaines, cordes, clous parfois anciens mais sûrs. Beaucoup de passages expos. Prévoir une corde de sécu de 40m et une paire de gants parce que ça tracte fort..

Une corde à nœud équipe la 1ère petite paroi de 5m environ, la roche est polie et plutôt lisse rendant les appuis difficiles. Il faut tracter en grande partie sur les bras pour se hisser à la première plate-forme, ce qui annonce clairement la couleur. La voie est tracée naturellement et se faufile au creux des roches façonnées par les eaux, formant des bassins, goulets et failles à franchir. Au sol, on peut voir encore les dégâts du dernier passage des eaux, charriant sur son passage branches, pierres, feuillages et même quelques troncs qui se sont arrêtés en travers du chemin. Autant dire que ce barranco ne peut se faire que par temps sec. Le tracé est logique, naturel et engagé. Quelques surplombs pas évidents à négocier pour finir et le lit du torrent s’élargit un peu jusqu’au croisement avec le sentier de retour.

Sortie et retour (1h)
Emprunter le sentier qui part à gauche en sortant du canal vers le coll de Mosset et en repiquant ensuite vers le bas pour retrouver la piste qui mène à Can Jorba. Avec du temps, il est donc possible aussi de redescendre par le canal Roja o Tres rayas, parallèle à l’ouest au canal du Joc de l’Oca (compter alors 2 bonnes heures)


Topo du canal

Topo de la voie

Topo de la voie


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :