Invitation au voyage

Canal del Mejillón, Sant Jeroni, Montserrat, Catalunya, Espagne

acrobatie pour sortir de la cheminée de départ

Acrobatie pour sortir de la cheminée de départ

Juste à coté de la Teresina, ferrata reine de Montserrat, un parcours improbable permet de rejoindre le sommet par l’étroit canal del Pou del Glaç ou del Mejillón (il se dit qu’il porte ce nom du fait des moules (mejillon) qui ont été déversé en haut du canal à l’époque d’un restaurant d’altitude). Court dans la durée mais 1h intensive, ascension très difficile, physique, abrupte et technique où il faut mieux avoir des ressources plein les bras et quelques principes de grimpe s’il on ne veut pas s’épuiser ou faire demi-tour. Que des chaînes, du vertical, des dévers, des surplombs et une roche peu commode car lisse et sans prises franches. Le canal est très encaissé et plein nord. Éviter donc de le passer en plein hiver. Avis aux amateurs pour se faire la caisse. Il reste que son seul intérêt est de le monter et non pas de le descendre (ce qui pourrait faire une boucle avec la Teresina).

Accès
Se rendre sur le parking du refuge de Santa Cecilia. Pour y arriver depuis Barcelone, autopista vers Lleida, sortie Bruc (hôtel), monter vers le col de Can Maçana et juste après le col, prendre à droite vers le monastère la route qui longe les falaises jusqu’au refuge. Il est possible d’y aller en train + funiculaire depuis Plaza Espanya (réseau FCG) qui dépose au monastère mais il faut ensuite se rendre à pied au refuge de Santa Cecilia, quelques kms plus à l’ouest. Le sentier démarre en face du refuge de l’autre coté de la route.

Approche (30′)
Prendre le sentier qui part face au refuge. Le chemin remonte flanc droit, rejoint le GR 172. Arrivé à hauteur d’un pylone électrique, et sous l’aiguille de Santa Cecilia, bifurquer à gauche pour remonter vers la grande gorge entre les 2 falaises (paret de Santa Cecilia et paret de San Jeroni). On peut emprunter le lit du torrent ou bien le contourner sur la droite (petit sentier). Plus haut la gorge se sépare en deux canaux. Il faut alors prendre celui de droite, le canal del mejilón (à gauche c’est le canal de san jeroni) et le suivre jusqu’à atteindre le pied de la voie équipée. À cet endroit, on trouve aussi le départ de la via ferrata de la Teresina à droite. Le canal entre dans une cheminée étroite, une pancarte indique « canal del mejillón ». C’est là que ça commence. Préparez vos muscles !

Parcours
Le canal, orienté plein Nord, avec 250m de dénivelé environ, est très encaissé et vertical. Du matériel en place, un peu vieux, sans ligne de vie par endroit, avec des passages expo. Prévoir des gants éventuellement, une corde de sécu et un bon mental. (sur la carte, tracé pointillé entre Teresina et Canal sang Jeroni en jaune)

Longueur 1
Ça donne le ton. Cheminée d’une quizaine de mètre, étroite, verticale, paroi lisse. Ça chauffe vite et fort. On arrive sur un rocher coincé entre les 2 parois et la sortie se fait en se rétablissant 2m plus haut et en passant en rampant, les pieds dans le vide, dans un trou de souris. Ensuite, le canal continue de monter de façon très abrupte, et on s’enfile une bonne série de grimpe à la force des bras sur des grosses chaînes, seules aide possible (pas un barreaux).

Longueur 2
Difficile, plus encore que la longueur initiale, consiste en un passage en léger devers traversant suivi d’un surplomb qui nécessite un rétablissement pas commode. Prévoir ici une longe pour éventuellement faire une halte et donner à respirer à ses pauvres muscles des bras et du dos ! La suite est toujours aussi exigeante et raide. Plusieurs petites parois déversantes à franchir et des parties sentier à 50°. Bref pas de quoi souffler. Les 10 dernières minutes vous achèvent avec une piste de terre et de racines abrupte où des centaines de moules gisent (jetées par le restaurant de l’époque situé en haut du canal !!) et une série interminables de tractions de bras pour aider (ceci dit nous l’avons fait sur terrain glissant et boueux). Sortie sur le plateau après 1h d’efforts continus.

Sortie et retour
Plusieurs options possibles: redescendre par la Teresina, par le canal de Sant Jeroni ou encore comme nous l’avons fait par le Canal del Moro un peu plus à l’est, ce qu’on a essayé. Ce dernier canal est actuellement resté dévasté par les fortes pluies des années 2000 et l’équipement a souffert. Ceci dit il ne présente pas trop d’intérêt car encaissé et très abrupte. Seule la dernière partie est intéressante. On débouche sur le GR-172 qu’il suffit de suivre à gauche pour rejoindre le refuge de Santa Cecilia.


Topo de la ferrata

Topo de la ferrata

Topo de la ferrata


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :