Invitation au voyage

Bego-Miguel-Kush a Can Jorba, Montserrat, Catalunya, Espagne

dans les 1ères longueurs

dans les 1ères longueurs

Montserrat face sud, secteur de Can Jorba, situé à l’entrée du Joc de l’Oca. Cette grande voie unit la Bego-Kush et la Miguel-Kush pour constituer un parcours très accessible, nécessitant cependant de l’endurance. Idéalement située sur la face sud de l’Aguille Can Jorba pour une sortie automnale ou hivernale, le rocher est très bon, l’équipement récent et on grimpe dans du IV+/V fin et agréable. Plusieurs autres voies sont au départ de cette aiguille: la via Sol Solet plus à gauche et la via Escabroni-Escapullini qui empruntent pratiquement le même chemin jusqu’à R2 pour finir cette fois sur l’immense toit jaune qui nous surplombe dans la 3ème longueur. Une longue grande voie agréable pour une reprise en douceur.

Accès
Prendre l’A2 depuis Barcelone direction Leida et sortir au Bruc. Passer dans la zone pavillonnaire pour prendre une piste qui passe en forêt puis au milieu des oliviers. Rejoindre Can Jorba plus à l’ouest que Vinya Nova. C’est une bâtisse avec un petit parking sous les arbres, au pied quasiment des premières falaises.

Approche (10′)
Depuis le parking, prendre le petit sentier qui part derrière la maison et qui s’enfonce dans les broussailles. Ça monte et rapidement on se retrouve à longer le pied des parois rocheuses et même à passer en dessous à certains endroits. Continuer à suivre les quelques points jaunes qui indiquent le chemin du départ du Joc de l’Oca. Le chemin commence alors à remonter le lit du torrent de Migdia remplis de rochers à escalader. On débouche arpès 10 minutes de marche dans une petite clairière où démarre le Joc de l’Oca qui va poursuivre l’ascension du torrent. L’agulla de Can Jorba s’élève juste à gauche. Le départ de la voie se fait quelques mètres plus haut, sous les arbres. Le départ le plus à gauche est celui de la Sol Solet, et à droite celui de l’Escabroni Escapullini et de la Bego-Miguel_Kush (2 premiers clous communs).

Parcours
La voie, ouverte en 1999 puis 2005 pour les 3 dernières longueurs, est exposé Sud-Est et fait 240m en 6 longueurs (45m, 35m, 40m, 50m, 30m, 40m). L’équipement est bon (bolts), prévoir 12 dégaines et éventuellement 1 coinceur petit (L1). Le niveau maximum est V.

L1 (45m, V/IV+)
Les premiers pas sous les arbres sont délicats en V mais à froid et passé le niveau du petit arbre, c’est plus facile (IV+). On sort rapidement au soleil (s’il y en a !) et on trouve à partir du 3ème point 2 lignes de clou. Normalement tout droit c’est la B.M.K et à droite la Escabroni. Mais à l’arrivée au premier relais c’est la même chose car les 2 réunions sont placées à 3 m d’écart. Relais R1 confortable avec un replat pour se poser.

L2 (35m, IV+)
Partir à droite en diagonale pour aller s’approcher des arbres et remonter tout droit. Il y a un pas plus difficile pour surpasser une cassure qui forme un léger dévers. Mais bonnes prises et on finit sur un relais R2 confortable entre les arbres. Si on part tout droit depuis R1, c’est la via Escabroni-Escapullini qui va de toute façon au même endroit.

L3 (40m, V/IV+)
Sortir du relais en diagonale à droite. Au-dessus on voit l’immense cassure en pyramide que l’on va contourner par la droite. Une traversée facile et agréable pour rejoindre un dièdre incliné. Il y a là un relais que l’on peut utiliser pour couper la longueur en 2. C’est mieux de continuer à remonter le dièdre, passer l’arête droite du grand toit et finir en marchant pour sortir sur un replat boisé ou se trouve le relais R3.

L4 (50m, III/IV)
Prendre à gauche sur une petit rampe rocheuse puis filer à droite pour attaquer la grande plaque inclinée. Chercher le premier point très haut ! puis suivre vers le haut en zigzaguant un peu, pour trouver 2 ou 3 autres points d’assurage (attention au tirage). Le relais R4 se trouve en dessous d’une large lèvre horizontale, un peu à droite.

L5 (30m, V-/IV+)
Un pas au départ pour franchir le rebord de la lèvre mais de bonnes prises et 2 clous de protection pour sortir. Poursuivre tout droit globalement en suivant en parallèle le dièdre de gauche pour rejoindre R5. Les plaquettes sont ici bien espacées (10 mètres).

L6 (40m, IV/III)
Sortir franchement en diagonale à droite pour trouver le premier clou puis remonter droit vers la cime. Un grand replat puis les derniers mètres facile vers R6 presque sur le sommet de l’aiguille.

Sortie et retour (1h)
Passer de l’autre coté du sommet et descendre à gauche le long du bout de rocher pour le contourner par en-dessous et le longer par la gauche (au ras). On en fait donc quasiment le tour pour déboucher sur une petite crête qui surplombe à droite les gorges du canal del Joc de l’oca. Parcourir le passage jusqu’à trouver au bout un petit canal abrupt qui descend tout droit rejoindre le Joc de l’Osa. Une fois dans le canal, remonter à gauche puis à la première bifurcation en T prendre à droite. C’est le canal de Migdia qu’il faut remonter pendant 15′ pour trouver à droite le chemin du retour (petit sentier avec une pancarte en bois illisible sur un arbre). Suivre cette piste (10′) pour tomber sur el Cami de los Franceses qu’on prend à droite. Descente abrupte et assez longue jsuqu’à la piste de Collbato-Can Jorba.


Topo de la voie

Topo de la voie

Topo de la voie (Luichy)


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :