Invitation au voyage

Ven-Suri-Ven a la Bandereta, Agulles, Montserrat, Catalunya, Espagne

accroché à la face ouest, relais R3

Accroché à la face ouest, relais R3

Visible depuis Can Maçana, la Bandereta est une des pièces maitresse et centrale de l’impressionnante face ouest des Agulles. La voie est logique et variée avec une ambiance extra-ordinaire, très aérienne. Les longueurs suivent un immense dièdre qui remonte en diagonale pour finir dans une cheminée à 150m du sol. Le niveau est soutenu sans être trop difficile, particulièrement sur les longueurs 2 et 3. L’équipement est éclectique dans l’esprit classique: la 1ère et les dernières longueurs ne sont pas équipées (friends et longes obligatoires) et les longueurs centrales bénéficient de tout un tas de choses laissées au fur et à mesure des ascensions: pitons, burils, parabolts, coinceurs… Bref, une grande voie d’anthologie, à (re)faire sans hésitation, dans un décor très impressionnant.

Accès
Se rendre à Can Maçana, à l’ouest du massif de Montserrat. Depuis Barcelona, prendre l’A2 direction Leida et sortir après le Bruc sortie 570. Passer devant le grand hôtel du Bruc et bifurquer juste après à droite direction Manresa et Montserrat. Après quelques lacets, on arrive au col et il y a un parking à droite pour laisser la voiture.

Approche (30′)
Suivre le G.R 172 en direction Santa Cecilia par le cami de la Roca Foradada jusqu’au coll de Guirló. Là, prendre tout droit un petit sentier qui part entre le chemin vers la Portella et le GR. Se diriger plus ou moins droit vers les falaises. Le sentier est étroit et pierreux et bien abrupte sur la fin. Échauffement absolument garanti..On débouche au pied de la paroi de la Bandereta. Longer à droite en remontant sur 5/6m pour trouver le départ de la voie, évident, avec le début du dièdre et la vue de toute la voie en enfilade au-dessus (sur la photo, cordée nous précédant).

Parcours
La voie, ouverte en 1958, est orientée Ouest et fait 140m en 5 longueurs (25m, 35m, 20m, 45m, 10m). La voie est semi-équipée: prévoir 12 dégaines pour L2, L3  et pour le reste un jeu de friends, 4 ou 5 longes pour sabines, une plaquette récupérable.

L1 (25m, IV+)
Rien de difficile pour démarrer. Les premiers mètres sont assez évidents mais non protégés (IV+). Poser un friend à mi hauteur puis une longe sur l’un des arbres plus haut. Ensuite la voie se poursuite en marchant presque (II) pour rejoindre le relais R1 monté sur le dernier arbre.

L2 (35m, V+)
Extraordinaire longueur, très lisible, qui remonte la grande fissure qui forme un dièdre à flanc de paroi. Les 1ers mètres sont assez difficile (V+), la roche est polie et les prises peu franches. En plus le 1er clou est vraiment haut. Passé ce départ vertical, le dièdre continue plus incliné (V), avec un équipement abondant, jusqu’au relais d’ailleurs. Plus haut, 2ème passage délicat, vertical (V+). Il y a ce qu’il faut mais il faut chercher un peu, s’extraire parfois du dièdre et prendre le gaz en pleine figure.. Autant dire que l’ambiance est à partir de ce moment impressionnante ! La fin de la longueur est plus facile (V) pour finir sur un replat très étroit et au bord du vide et trouver le relais R2.

L3 (20m, 6a ou V+/A0)
Magnifique longueur ! départ en traversée à gauche en finesse (V+) puis monter tout droit dans la petite fissure. Passage fin et technique (6a) avec toujours plus de 100m de gaz sous les pieds et une vue d’avion sur Can Maçana, la plaine catalane et même les Pyrénées au loin. Il y a pléthore de clous et autres pitons ce qui fait que l’on peut passer en tirant les dégaines sans problème (A0). La fin de la longueur est toujours assez délicate (V+). Le relais R3 se trouve là, sur un replat assez confortable, juste sous le début de la cheminée finale.

L4 (45m, V/IV+)
Longueur surprenante où il s’agit de remonter cette grande cheminée très très verticale en s’aidant les branches d’arbres qui sortent d’on ne sait où. La sortie du relais n’est pas si évidente (V). Non seulement il faut faire avec le guano déversé par les habitants du coin mais en plus il n’y a pas d’équipement. Donc poser un ou 2 friends avant d’atteindre le cœur de la cheminée où il sera facile d’équiper avec des longes. L’ascension ne pose pas vraiment de difficulté (IV+) mais il faut travailler en opposition et se faire tout plat pour se glisser entre branches et rocher. Au bout de ce parcours jungle, on sort sur un petit dôme qu’il faut escalader sans aucun protection ! Consigne: ne pas chuter car c’est vraiment expo ! Heureusement il y a tout ce qu’il faut, et on peut même trouver en haut à gauche 2 têtes de buril où l’on peut placer une plaquette récupérable (surtout pour éviter un pendule du second). Le relais R4 se monte soit sur l’arbre au pied du bloc formant le sommet ou bien au sol sur un équipement flambant neuf.

L5 (10m, III)
À grimper sans équipement, juste pour atteindre le sommet, profiter d’une incroyable vur sur le secteur des Agulles et trouver le relais R5 qui permettra de faire le rappel de sortie.

Sortie et retour (30′)
Depuis le sommet, faire un rappel de 40m sur la face sud-est pour atterrir quasiment sur le chemin de la traversée de les Agulles (marques rouges) qu’il suffit de reprendre vers la droite pour rejoindre en 20′ la Portella. De là, le retour vers Can Maçana se fait en 25′ tranquillement en repassant par le coll de Guirlo et sous la Bandereta, le temps d’admirer ce magnifique dièdre que l’on vient de faire. Au pied du rappel de 40m se trouve aussi la série de 3 rappels de la Figuereta (25m + 45m + 30m), que nous essayerons prochainement et qui pourrait faire un retour assez original. Reste une 3ème option depuis le relais R4 (donc avant le sommet): désescalader à gauche pour trouver un canal étroit et raviné qui descend à droite vers le chemin de la traversée des Agulles. Ça n’a pas l’air commode et il faut certainement faire un petit rappel quand me à la fin à partir d’un arbre. Bon en tout cas cela peut servir pour remonter dans notre cas, c’est à dire avec une corde de rappel bloquée au sommet !


Topo de la voie

Topo de la voie

Topo de la voie


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :