Invitation au voyage

Barranco de la Virgen, Rio Mascún, Sierra de Guara, Aragon, Espagne

Marmite pleine !

EN BREF
Canyon torrentiel
3 rappels (12m max)
75m de dénivelé
V2 – A1 – III
✭✭✩✩✩

Situé sur les rives du rio Mascun, près de Rodellar, ce petit canyon est totalement sec, idéal non seulement pour s’initier car il n’y a pas de grosse difficulté mais aussi pour boucler le retour de la via ferrata de l’Espolón de la Virgen, dans une combinaison parfaite et finir paisiblement sur les rives Mascûn, se baigner dans l’une des vasques translucides ou encore, s’il vous reste un peu de jus, escalader en sportives sur le secteur de la Fuente par exemple pour finir la journée. Trois petits rappels à faire mais les 2 derniers peuvent s’enchaîner avec une corde de 2x40m pour descendre au cœur d’une sorte de cuve lissée par les eaux. À la sortie, avant de déboucher sur le rio, à gauche il y a une zone de grimpe à l’ombre qui intéressante: le secteur Pared de la Virgen.


Carte & Topo

ACCÈS
Un peu avant Huesca en venant de Barcelona, bifurquer à droite vers Abiego puis Bierge et enfin, au bout de la route, le magnifique petit village de Rodellar. Pour camper, le camping Mascún à l’entrée du village à droite est impeccable.

Topo du canyon


Descriptif

APPROCHE (15′)
Depuis le sommet de la ferrata, redescendre en dessous de la maison de l’ermite pour trouver un sentier bien marqué. Quelques lacets plus bas, le chemin se dirige franchement vers l’intérieur. Au moment de franchir le lit d’un torrent à sec, le départ du barranco est immanquable (couloir rocheux très net vers l’est).

RETOUR (30′)
On débouche dans le lit du Mascûn, En prenant à droite on arrive au secteur Fuente d’escalade qui fait face effectivement à la source du rio. Sinon, rentre en filant à gauche. Suivre la rivière en la franchissant de temps en temps. Un peu plus loin il y a un sentier bien marqué qui remonte sur le versant est et qui mène en quelques lacets à Rodellar.

Le canyon, orienté Sud-Est a un dénivelé de 75m et peut être coté Facile ou Peu Difficiel. Il est court (compter 30′ à 1h) et bien équipé. Totalement sec, prévoir une corde de 30m. Attention à l’affluence ! Cela reste un mini canyon, très bien pour débuter ou pour occuper une demi-journée avant d’aller grimper.

Il s’agit là donc de descendre la partie aval du barranco qui peut se commencer bien plus haut. C’est ce qui correspond ici au secteur des « estrecho final » qui est de fait le plus intéressant.

Après quelques minutes à l’intérieur d’un étroit couloir de pierre garni de végétation et quelques ressauts à désescalader sans soucis, c’est le premier rappel d’environ 4/5m. Départ confortable puis final en déséquilibre et les pieds dans le vide.

Continuer peu de temps pour trouver le 2ème et 3ème rappels enchaînés. À cet endroit c’est beaucoup plus vertical et encaissé. Un 1er rappel de 5m pour arriver sur le sol d’une vasque sèche et un second plus impressionnant et « volado » pour glisser suspendu et atterrir dans une belle marmite piège aux bords plissées et bien lissés. De cette marmite il faut s’extraire avec un pas d’escalade pas si simple et finir quelques mètres plus bas sur la sortie du barranco.


Images du canyon

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :