Invitation au voyage

Easy Rider a la Paret de l’Aeri, Montserrat, Catalunya, Espagne

Départ L2

Départ L2

Voilà, c’est fait. On l’a vue des dizaines de fois, on s’est dit qu’on s’y lancerait, cette fois, on s’y est mis : escalader les 300m de l’impressionnante paroi de l’Aeri, sur la face nord de Montserrat. L’Easy Rider est une grande classique, ouverte en 1978, ré-équipée en partie depuis (clous gris mat), une des grandes grandes voies accessibles de la face nord. 5h30 pour enchaîner les 9 longueurs dont certaines sont particulièrement exposées avec des chutes potentielles d’une bonne vingtaine de mètres. Les cotations sont à l’ancienne, où le IV vaut du V, le V presque du 6a et que le VI peut valoir 6a, 6b ou plus. Méfiance donc. Ajouter au tout l’heure d’approche (tonique !) et l’heure du retour (épuisante). Grosse voie donc, effort mental et physique permanent, grimpe fine et engagée dans une ambiance vertigineuse. Même la caméra a eu du mal, batterie à plat dans L4..

Accès
Depuis Santa Cecilia en passant soit par le col de Can Maçana (ouest) ou par Monistrol (nord). Se garer sur le parking devant l’église.

Approche
Démarrer le GR qui fait le tour du massif, qui passe juste au dessus de la route à ce niveau, direction monastère (est). En suivant le sentier, on arrive assez rapidement sous la paroi de l’Abri et la voie est facilement reconnaissable (partie gauche, avec un pilier caractéristique en haut, à gauche de l’antenne). Sous la voie, avent un virage du GR à gauche, remonter un canal pierreux vaguement dégagé jusqu’au pied de la falaise. Il y a 2 ou 3 cordes à noeuds sur le parcours. Arrivée au pied du rocher, laisser les câbles qui poursuivent à droite et continuer de s’enfoncer sous les arbres. Passer un dernière grande cordes à noeuds qui mène au départ. Le début n’est pas évident car il y a plusieurs voies qui partent au même endroit. Se mettre dans l’axe du dièdre qui se prolonge en fissure courbée montant vers une lèvre caractéristique à 50m du sol. Il y a un parabolt seul puis des pitons rouillés au dessus (difficilement visibles).

Parcours
La voie, exposée Est, ou Nord-Est, fait 300m en 9 longueurs (35m, 25m, 30m, 30m, 35m, 35m, 35m, 40m, 10m). L’équipement est très inégal, la longueur en 6b+ très bien équipée (matériel divers) la L3 et L6 très exposées avec 2 ou 3 points en 35m, le reste avec des points éloignés obligeant à grimper entre les clous. Attention au départ de la L3 avec un facteur 2 possible au départ du relais (équiper en arrivant au relais)

L1 (35m, V+)
1er clou haut, 1er piton aussi, mieux ensuite. Rocher peu fiable, sonne creux.. Ojo ! Dièdre à passer en finesse.

L2 (25m, 6b+)
Très belle longueur, 1ère moitié difficile à enchaîner, pas techniques, problème d’équilibre et peu de pied. Après la sortie de la fissure, la fin est plus accessible. Penser à poser la 1ère dégaine de L3 en arrivant au relais car clou à 7/8m, 20m de chute potentielle, facteur 2 depuis le relais…

L3 et L4 (30m +30m, V+)
2 longueurs enchainées car le relais semble avoir été déséquipé (?). La sortie de R2 se fait donc en diagonale puis passer une lèvre en V+ très fin, la suite est plus facile, points assez éloignés. On est sur une grande dalle. Continuer jusqu’à passer un dernier tronçon finot et atteindre le relais R4 dans une mini vire herbeuse. 60m long et pas de tout repos.

L5 (35m, V)
Longueur très expo là encore. Après le 1er clou proche, 10 bon mètres avant le second, même chose pour le 3ème. Finir en diagonal sous le toit par la gauche en passant une arête, longer une sabine (point psychologique) pour atteindre R5. Chute à éviter, 20m + pendule !

L6 (35m, V)
Idem, 1er point à 5m et le suivant très très loin.. Longer un arbre pour traverser à droite et rejoindre la rampe finale. Longueur à nouveau très expo.

L7 (40m, V)
La fin a été ré-équipée avec une ligne de parabolts gris mat placés bizarrement très à droite alors que la grimpe se fait naturellement à gauche, là où le rocher est moins patiné, près de l’arête (1er clou pas visible du relais, tout à droite). Longueur engagée et très aérienne !

L8 (35m, V)
Fin curieuse, 3 clous puis un passage dans la fissure avec l’aide de racines, puis un clou complètement à gauche. passages expos et peu agréables. Bref on a fini dans les racines et les arbres pour assurer le coup. Arrivée sur le petit col terreux près du sommet.

L9 (10m, ?)
Non faite, car pas vu de clou ?

Sortie et retour (1h)
Ça démarre par une corde à noeuds puis un chemin pentu sur le rocher pour atteindre l’antenne, sommet de la paret de l’Aeri. Ensuite, descendre coté ouest pour rejoindre le canal de Sant Jeroni qu’il reste à dévaler sous les pylônes pour récupérer le GR et revenir à Santa Cecilia


Topo de la voie

Topo de la voie

Topo de la voie


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :