Invitation au voyage

Urquiza-Olmo, Montrebei, Ager, Catalunya, Espagne

Final aérien de la 2ème partie

Final aérien de la 2ème partie

Lors de notre précédent passage dans la ferrata, en mars 2011, une variante de la sortie était en construction. Nous avons donc repassé la voie, toujours aussi sympa au cœur du barranc de la Pardina, un peu avant le congost de Mont-rebeï, pour expérimenter cette dernière longueur. Autant dire que cela monte carrément le niveau de difficulté ! de MD on passe à TD voire ED avec un final très vertical à grimper, un toit aménagé d’une échelle suspendu dans le vide à passer et un surplomb bien physique avant de sortir sur le plateau. Le retour qui mène doucement vers le congost est toujours aussi magnifique, complétant une très belle et longue course de plus de 4h.

Accès
40 kilomètres avant Leida (en venant de Barcelone par l’A2), bifurquer vers le nord pour rejoindre Balaguer puis Ager aux confins de la Catalogne. Aller jusqu’au village de Corça à 7kms d’Ager. En entrant dans Corça, prendre à droite la piste semi-bitumée en direction de la Pertusa et de son ermite. Après quelques lacets et quelques minutes, on débouche sur un cul de sac, en haut du rocher de la Pertusa, en contre-haut du pantano de Canelles. Se garer là, c’est le point de départ de la marche d’approche.

Approche (30′)
Depuis le parking, suivre vers le nord le GR 1 en direction du congosto de Montrebeï. Après 15′ de marche environ, on trouve une bifurcation à droite dans un virage à gauche (et avant que le sentier ne descende) vers la via ferrata. Il y a une pancarte indicatrice et plus loin des points rouge et blanc de balisage. Le sentier part à flanc de montagne vers l’est et va s’enfoncer petit à petit dans le barranc de la Pardina. À gauche, de l’autre coté, on peut admirer une grande barre rocheuse sur plusieurs étages aux couleurs jaune et gris, formée de larges ondulations verticales. C’est de là haut que partent los barrancos de la Sara et de la Piula que l’on peut emprunter pour revenir. Le sentier rejoint finalement le lit du torrent, et on trouve une première chaîne qui nous amène au pied du départ de la ferrata: la cascada Silvia.

Parcours
La via ferrata, ouverte en 1997, est exposée sud-est et parcourt un dénivelé de 125m. L’équipement, bien qu’ancien est bon et solide. La partie 4 finale est beaucoup plus récente (2011) et fait monter nettement le niveau de la voie (TD).

Partie 1: la cascada Silvia
Cette 1ère longueur est assez courte, vertical et bien équipée. On remonte encore un peu pour arriver sous une falaise orangée creusée pour former une sorte de tunnel ouvert.

Partie 2: la feixa del Ciclista
Il s’agit de suivre le sentier équipé de corde et creusé au ras de la falaise. On s’enfonce de plus en plus vers l’ouest. Aucune difficulté. Le sentier ensuite redescend dans le torrent pour rejoindre une sorte de cuvette fermée et encaissée avec une haute cascade rocheuse polie par les eaux.

Partie 3: la cascada Federica
Une large cascade encaissée équipée de barreaux plastifiés. Départ vertical puis la sortie est plus facile en traversée pour finir sur le haut de la cascade et la traverser. Le parcours se dévie un peu sur la droite pour arriver dans une sorte de cheminée. Quelques barreaux encore puis le sentier va retrouver le lit du torrent un peu plus haut.

Partie 4, option lourde
Un départ en dalle sur un rocher un peu suspect (sonne creux) équipée de chaines où il fait grimper avec le rocher en faisant attention à ce que l’on prend. Sous le toit, traverser vers la gauche avec l’aide de large barreau avant de faire le virage qui mène plus haut au petit toit à passer. 2 ou 3 pas sur des barreaux suspendus pour accéder à l’échelle qui pend elle, littéralement dans le vide. Après, une petit traversée très aérienne puis un bon pas pour atteindre un petit replat (bidon des piadas). Il reste encore à sortie avec un dernier gros pas en surplomb, très athlétique. Sortie sur la crête.

Partie 4, option light
Continuer en passant au travers d’un chaos de rocher qu’il faut franchir en passant dessous-dessus. Suivre ensuite le sentier plus ou moins balisé en restant plutôt à gauche le long de la falaise. Remonter comme on peut pour trouver plus haut une large piste sur le plateau, ouvert sur la paroi de Catalunya.

Sortie et retour
Rejoindre par le haut (ou suivre pour l’option light) le sentier parfaitement balisé avec des points rouge et blanc qui mène en 1h environ au refuge du Mas Carlet, en passant sous les ruines du chateau. De là, au niveau du refuge, piquer à gauche sur le GR pour revenir en 1h de plus au parking de la Pertusa. Autres options évidemment plus fun, mais plus engagées: redescendre dans le barranc de la Pardina par le barranc de Sara ou le barranc de la Piula et ses 60m de rappel..


Topo de la voie

seul topo disponible (Deandar)

seul topo disponible (Deandar)


Galerie de photos (du 4 août 2014)


Galerie de photos (du 5 mars 2011)

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :