Les Dessous de la Princesse, wadi Naqab, Émirats

arrivée au R1

arrivée au R1

1ère sortie d’automne aux Émirats pour un retour au fond du wadi Naqab et repasser la petite dernière: les Dessous de la Princesse. Un peu sous les 40°, il fait encore bien chaud et on a laissé pas mal d’eau derrière nous malgré un départ matinal et une grimpe à l’ombre. La répétition de la voie confirme bien le niveau de difficulté, avec peut-être seulement 80m de dénivelé sur les 3 longueurs. Un nettoyage serait encore à faire pour bien faire. Ça reste une très belle option de grimpe dans le coin, variée, verticale avec de jolis pas, dans la très belle ambiance déserte de Naqab. Si les 3 relais sont équipés, prévoir un bon jeu de friends et de coinceurs car aucun équipement n’est en place, mais la protection est facile à poser.

Accès
Depuis la E18 qui part de RAK vers l’aéroport, tourner à gauche au niveau d’un magasin Toyota (faire un U-turn à son niveau). Filer vers la montagne, prendre la fourche à droite (gros dos d’âne à l’entrée) puis au T junction, à gauche. Du bitume, on entre dans le wadi, puis une bonne piste, puis une piste moyenne, en prenant à chaque fois à droite. Après les dernières constructions (petites maisons de pierre sur la gauche), continuer un peu dans le lit du torrent. Aujourd’hui la piste est totalement défoncée et infranchissable. Laisser donc la voiture avant le chaos. Compter 30 bonnes minutes de piste.

Voir l’image Google Earth ci-dessous ou télécharger et ouvrir le fichier Google Earth qui donne les points de passage jusqu’au parking (renommer l’extension .jpg par .kmz)

L’approche (1h30)
Elle est assez longue mais vaut le détour. Depuis le dernier parking continuer dans le lit du wadi. Passer un premier grand virage à droite avec d’énormes blocs sur la gauche. Un peu plus loin, aller coté gauche pour trouver un cairn et l’entrée du système de vires. Monter en suivant les traces bleutées sur le rocher (poli par les passages répétés). Les vires successives s’enchainent au dessus du wadi, il faut traverser de temps en temps un éboulis. Puis on rejoint une grande plateforme (cf. photo) qu’il faut franchir et rejoindre encore des vires qui mène finalement à un replat et une ouverture dans le wadi plus haut. On se trouve en face du Red Wall qui est coté droit et avec une énorme zone de blocs en bas. Traverser le lit du wadi et aller remonter vers le wall à gauche de la zone de bloc pour arriver au pied des voies. Arrivée au pied du Red Wall, rester sur la paroi de gauche. Le départ se fait au pied d’un arbuste, il y a un bolt à 3/4m pour se repérer.

La voie
La paroi est exposée ouest et prend donc le soleil en début/milieu d’après midi selon la période de l’année. 90m en 3 longueurs (40m, 30m, 20m) avec une difficulté maximale de 6a (1 ou 2 pas), globalement dans le V/V+. Seuls les relais sont équipés donc prévoir un jeu de friends et des coinceurs. La voie est rappelable en 2 fois avec une corde de 2x50m.

L1 (35m, V+/6a)
Monter dans le coin au pied du 1er dièdre à remonter avec de belles prises. La seconde partie qui file légèrement à gauche en suivant la fissure est plus verticale et délicate avec un ou 2 pas plus difficiles. Le relais est posé sur un petit replat dans un coin.

L2 (25m, V/V+)
Remonter tout droit et suivre la fissure évidente qui remonte avec de légères courbes irrégulière. On passe à droite du 1er arbuste puis à gauche du second. Ce n’est pas super difficile mais soutenu et bien aérien.

L3 (20m, V)
Partir dans le recoin, surpasser un gros bloc puis passer sur la dalle de droite en picots. Une belle fissure horizontale à traverser permet d’accéder au final en dalle. Relais final presque sur la crête.

La sortie et le retour (2h)
En rappelant dans la voie (L3 + L2 puis L1 jusqu’au sol) avant de faire le sentier d’approche en sens inverse.


Topo de la voie

Route d'accès au Wadi Nakhab depuis RAK

Route d’accès au Wadi Nakhab depuis RAK

topo de la voie

topo de la voie


Galerie de photos

5 octobre 2014

24 janvier 2014

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :