Hampi, Karnataka, Inde, printemps 2015

Depuis Goa, une longue route de nuit en bus s’enfonce dans les terres du Karnakata pour rejoindre au petit matin la cité ancienne de Hampi ou ville de Vijayanâgara, l’ancienne capitale du royaume du même nom, l’un des plus grands empires hindous entre le 14ème et le 16ème siècle. Fabuleusement riche à l’époque, la ville (et l’empire) s’effondre laissant derrière elle tous les bâtiments originaux, certains remarquablement conservés, éparpillés au milieu des bloc de granit rose dans un paysage insolite et spectaculaire. Lors notre passage, une gigantesque fête de Ganesh a rassemblé de dizaine de milliers de personnes, investissant de jour comme de nuit toutes les dalles de granit possibles pour aller prier, suivre les charriots de bois géants, lancer des bananes comme offrande, acheter une noix de coco à faire sabrer au pied de la divinité ou encore se baigner sur les rives de la Tungabhadrâ. Noyés dans cette foule, de couleurs, de bruits, de danse, on se mêle aux gens qui sont partout, accueillant et parfois très curieux de nous voir. Superbe expérience, un lieu assez magique à ne pas manquer.


Carte d’accès


À voir, à faire

La cité est très grande pour aller voir tous les bâtiments ou ruines anciennes disséminés de part et d’autre de la Tungabhadrâ.


Images d’Hampi

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :