Cala Sisine a Cala di Luna, Golfo di Orosei, Ogliastra, Sardaigne

L'Arco di Roccia s'Arcada de s'architieddu Lupiru !

L’Arco di Roccia s’Arcada de s’architieddu Lupiru !

Randonnée très agréable et sans grande difficulté qui longe la côte du Golfe d’Orosei et qui correspond en fait à la dernière étape du Selvaggio Blu, le trek de 7 jours qui traverse tout le golfe du sud au nord. Exceptée la première partie avec du dénivelé, la seconde partie va globalement descendre lentement jusqu’à rejoindre la petite crique de la Cala di Luna, magnifique mais en été, bondée et avec beaucoup moins d’intérêt. Le parcours offre cependant en quasi permanence un panorama exceptionnel sur la mer et une perspective aérienne de la côte rocheuse du Capo Monte Santo au sud jusqu’à Cala Gonone et au delà au nord. Sans compter sur la photo du trek dans l’Arco di Roccia s’Arcada de s’architieddu Lupiru. La seule difficulté réside en fait dans la logistique de retour ou d’arrivée selon l’option choisie.

Accès
C’est là qu’il faut choisir une option car le trek ne fait pas de boucle et le seul retour possible, si on laisse sa voiture à la Cala Sisine, c’est le bateau. Donc, 3 options possibles en fait:

1. Se rendre en voiture jusqu’à la Cala Sisine depuis Baunei en montant sur le plateau du Golgo et en suivant, après l’église San Pietro, la piste qui y descend (10kms, piste assez bonne par temps sec, 4×4 pas vraiment obligatoire). Dans ce cas, prévoir un retour en bateau depuis Cala Gonone (assez cher).

2. Se rendre en voiture à Cala Gonone et prendre un bateau (toujours assez cher !) le matin jusqu’à Cala Sisine pour revenir ensuite au point de départ par le sentier. C’est une bien meilleur option que la 1.

3. Option que nous avons prise car on était sans voiture avec nos sacs en autonomie. Rejoindre à pied la Cala Sisine, d’abord en montant la route asphaltée depuis Baunei puis en suivant la piste jusqu’à cala Sisine (15 kms). Là on peut camper en demandant au bar (10 euros par personne). Du coup démarrer le trek le 2d jour et finir à cala Gonone sans avoir besoin d’un retour.

Approche (2′)
Une fois sur la plage de Cala Sisine, le départ se fait sur le coté gauche, juste devant une petite maison de pierre. Il y a un cairn là où débute le sentier.

Parcours
sardaigne-rotherLe guide de référence utilisé est le guide de randonnée en Sardaigne chez Rother. Prévoir absolument de l’eau en quantité en été car il n’y a aucun point de ravitaillement avant Cala di Luna (environ 3h30 de trek) et il reste alors 2h pour rejoindre Cala Gonone. L’itinéraire est assez facile à suivre, petit sentier dans la 1ère partie, chemin plus large avec panneau indicateur dans la seconde.

Part 1 (1h30)
Il s’agit d’une montée abrupte en 2 temps. Un premier tronçon dans les bois puis sur au dessus de la mer jusqu’à atteindre un 1er point de vue. Ensuite une ascension en sous-bois avec de nombreux petits lacets jusqu’à trouver un site de huttes de bois caractéristiques. Là on peut décrocher une centaine de mètres pour rejoindre un autre magnifique point de vue. Revenir aux huttes et passer sur la gauche pour retrouver le sentier et atteindre enfin le point le plus haut de la ballade.

Part 2 (1h50)
Passé le col, on croise un chemin pierreux plus large et bien tracé qu’il fait alors descendre sur la droite. Suivre le mini boulevard à flanc avec vues sur la méditerranée avant de descendre progressivement puis plus fort sur un sentier de terre en sous-bois. On commence à apercevoir Cala Gonone au loin et plus bas, un peu à droite du sentier, se trouve un superbe éperon rocheux avec un immense trou au milieu qui forme un véritable oeil géant pour viser l’horizon: l’Arco di Roccia s’Arcada de s’Architieddu Lupiru (rien que ça). En se plaçant bien, on a une vue géniale sur Cala Gonone par le trou naturel. Il reste alors à finir de descendre et après une ultime petite montée, passer du coté de la Cala Di Luna et rejoindre la plage.

Retour (2h)
C’est plus qu’un retour puisqu’il s’agit de rallier Cala Gonone à pied en poursuivant le chemin côtier (les plus flemmard attraperons le bateau retour en fin d’après-midi). Depuis le restaurant en retrait de la plage, passer sur la langue de sable du lit du torrent (à sec) et la remonter vers l’arrière sur 100m environ pour trouver coté opposé le sentier marqué du retour. La 1ère heure n’est pas si évidente, ça monte, le sentier est très rocailleux, il y’a quelques passages équipés de barreaux et il vaut mieux avoir prévu là aussi la quantité d’eau. La partie finale qui rejoint la Cala Fuili est plus facile. Après une petite baignade dans l’eau translucide, il reste enfin pour terminer une petite demi-heure de bitume pour atteindre Cala Gonone.


Topo du trek

topo extrait du guide Rother (bas)

topo extrait du guide Rother (bas)

topo extrait du guide Rother (haut)

topo extrait du guide Rother (haut)


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :