Invitation au voyage

Zinchan, Markha Valley & Zalung Karpo La, Ladakh, Inde

2016-07-16_08-47-17 (J7, Yakrupal à Tsokar)

Incroyable virée entre Ladakh et Zanskar au départ de Zinchan pour rejoindre une partie de la Markha Valley et finalement bifurquer au pied du Kangyatze (6401m), franchir la fabuleuse passe de Zalung Karpo La (5196m) avant de rejoindre Tsokra puis Dat. Autant dire que ces 8 jours de treks seront inoubliables ! Des paysages à couper le souffle, de grands espaces sauvages à perte de vue, des rencontres surprenantes, vraiment rien à jeter. Si l’itinéraire est assez évident et les sentiers sans aucune difficulté technique, le trek reste difficile du fait de la très haute altitude avec plusieurs passes à 5000m. 4 à 5 jours d’acclimatation à Leh (3500m) sont absolument nécessaires pour aborder la semaine avec sérénité et éviter l’inconfort du mal d’altitude. Une avalanche de photos évidemment, même si les clichés ne pourront jamais rendre compte de cette immensité et de la beauté de l’Himalaya. Après un petit transfert en jeep de Dat au lac salé du Tso Kar, nous repartirions pour quelques jours sur un 2ème parcours vers le fantastique lac de Tso Moriri (cf. post suivant).

Accès

Depuis Leh, une jeep nous emmène avec Thile notre guide népalais à Zinchan en passant le long de l’Indus River, bout de la route et point de départ du trek. Là notre horse man et ses 7 chevaux nous rejoignent, ainsi que le cooker et les autres membres de l’équipe.

10 juillet: Zinchan (3700m) à Rumback (3940m)

Départ en douceur et d’acclimatation pour rejoindre en remontant une petite vallée assez étroite notre 1er bivouac un peu en dessous du splendide village de Rumback. 1ères images de montagne, village traditionnel sur fond de rocher violet et jaune, des terrasses cultivées et un accueil pour nos 1ers thés du séjour.

11 juillet: Rumback (3940m) à Shingo (4070m) via Kanda La (4950m)

Grosse étape avec la 1ère passe à 5000m. Remontée d’une belle vallée qui donne accès aux sommets enneigés avant de joindre Siku, dernier village avant le camp de base du Ganda La (4300m). De là, il reste l’ascension assez exténuante de la passe, rencontres avec des marmottes et des yacks.Les 200 derniers mètres sont difficiles, des arrêts tous les 25m mais la vue du col est spendide ! Descente ensuite tranquillement pour rejoindre Shingo, notre 2ème bivouac.

12 juillet: Shingo (4070m) à Nagding (3600m)

Étape plus roulante mais assez longue. La descente depuis Shingo nous mène finalement à Skiu où nous rejoignons la Markha Valley, plus large. Après une pause et la visite du monastère, on entame la longue route de Markha. Plus loin, à Pantse, lors d’une pause lunch, nous rencontrons l’homme aux montures d’or qui nous prépare un petit thé bienvenu. La suite est somptueuse, grande vallée assez ouverte balisée par d’immenses falaises sculptées. On suit le cours d’eau et le stop se fait finalement dans le jardin de la Nangding Homestay. Douche rapide dans l’eau à 10°, parce que vraiment nécessaire…

13 juillet: Nagding (3600m) à Markha (3700m)

Agréable étape en suivant toujours la vallée merveilleuse. La rivière, bien chargée nous accompagne. Pas de difficulté, quelques petites ascensions souvent pour contourner l’eau infranchissable et nous arrivons au pied du village de Markha. Depuis le haut, les vues sur les terrasses verdoyantes et les petites vallées avoisinantes sont saisissantes.

14 juillet: Markha (3700m) à Hangkar (4090m)

Ça continue dans la vallée, avec cette fois quelques traversées frigorifiantes de la rivière. On aperçoit pour la 1ère fois le sommet du Kangyatze (6401m). Lunch au village de Hangkar, avant de continuer un peu plus loin et cette fois de bifurquer pour quitter la Markha Valley et s’engager vers notre prochain objectif: la Zalung Karpo La. On prend de l’altitude et le bivouac du jour se fait sur une belle pelouse, avec vue sur le pentes enneigées du Kangyatze.

15 juillet: Hangkar (4090m) à Yakrupal (4670m)

Journée grise, le soleil n’est plus au rendez-vous. L’ascension des vallées est assez douce, nous croisons plusieurs fois le torrent dans une eau toujours gelée ! Ça se ferme progressivement et nous atteignons notre camp du soir, sous la passe au programme du lendemain.

16 juillet: Yakrupal (4670m) à Tsokra (4315m) via Zalung Karpo La (5190m)

L’ascension est assez progressive. L’effort toujours soutenu avec l’altitude est cependant plus aisé que sur notre 1ère passe à 5000. Le final est aride et désolé, le Kagyatze dans notre dos est couvert mais l’arrivée au col nous réserve une vue panoramique absolument incroyable. On est littéralement dans terre du milieu et on ne serait pas surpris de voir passer au dessus de nos têtes l’ombre des nasgules. Falaises sculptées, une myriade de tons et de nuances et sous nos pieds l’immense vallée qui mène au Zanskar. La descente est assez vertigineuse, et nous atteignons beaucoup plus bas l’aire de bivouac de Yakrupal.

17 juillet: Tsokra (4315m) à Dat (4350m)

C’est plus tranquille, descente dans un décor toujours fabuleux, des falaises ocre, marron, beiges, noires défilent, sous un soleil de retour. Plus bas on s’engage dans un incroyable défilé étroit, passage de rivière et parterre vert luxuriant. À la sortie, une nouvelle vallée à gauche puis un second défilé avant de traversée une interminable mais splendide vallée plus ouverte parcourue des méandres du torrent. Enfin, arrivée au village de Dat, fin de parcours. Dès demain, un transfert en Jeep doit nous mener sur les rives du Tso Kar pour 1 jour de repos avant d’attaquer le trek du Tso Moriri.


Topo du trek

Topo des treks du Ladakh et du Zanskar

Topo des treks du Ladakh et du Zanskar


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS