Invitation au voyage

Trident Canyon, Wadi Shah, Ras El Khaimah, Émirats Arabes Unis

Rappel 4 (40m)

EN BREF
Canyon sec
6 rappels (45m max)
V3 – A1 – III
4h à 4h30
✭✭✩✩✩

Bien que situé un peu plus haut que son voisin, le Thunder Canyon, le Trident lui ressemble fortement: canyon sec, une série de cascades ouvertes avec des transitions dans les éboulis, un décor aride et minéral. Pas de difficulté majeure, 6 rappels dont un en fil d’araignée avec un départ pas si évident, pas mal de marche au milieu des blocs dans la partie centrale, quelques petits passages de désescalade accessibles, le tout dans un décor de roches assez encaissé. Belle boucle, peut être plus accessible pour commencer. Une alternative pour l’approche consiste à démarrer depuis la route en lacets qui monte vers Jebel Al Jais pour rejoindre le point de départ plus rapidement, mais avec l’inconvénient de revenir à distance du point de départ, nécessitant 2 véhicules pour le retour.


Carte & Topo

ACCÈS
Depuis RAK, rejoindre la route qui mène à l’entrée de Wadi Bih. À la maison jaune, au petit rond-point, prendre à gauche pour entrer puis s’enfoncer dans le wadi Shah en direction d’El Jais Mountains. Passer la grande ligne droite puis, au moment ou la route commence à s’incurver vers la droite pour entrer dans la partie la plus encaissée, un parking large à gauche. En face, des terrasses.


Descriptif

APPROCHE (1h à 1’30)
Pas de sentier ni marquage mais c’est assez évident. Grimper dans les éboulis à la verticale du parking avant de rejoindre la crête qui surplombe, à gauche, la fin du canyon. Plus loin sur la crête, on trouve un chemin vaguement marqué, avec quelques passages aménagés en escaliers jusqu’à un plateau. Au dessus, un sommet facilement reconnaissable en forme de M évasé et strié de blanc et de rouge. Traverser en restant à niveau et s’approcher doucement du canyon jusqu’au départ (un piquet avec tissu blanc sur un gros bloc).

Sortie et retour (10′)
Finir en marchant pour sortir du wadi et retrouver la route principale du wadi Shah, le parking est à gauche à 5′.

Le canyon est sec toute l’année, excepté peut-être après un orage (peu probable par ici !). Il est exposé Sud-Est et comprend 6 rappels dont 5 obligatoires tous équipés (7m, 12m, 20m, 40m,15m, 45m). Pas de sortie intermédiaire, l’itinéraire est évident, même si dans les zones d’éboulis et de blocs, il faut chercher un peu pour trouver la meilleure option, souvent sur le coté gauche. Récemment le parcours a été équipé de cordes à noeuds et de lignes de vie pour sécuriser les passages exposés. Compter 2 à 3h de descente.

Part 1
Une série de ressauts pour débuter de 3 à 5m avant d’arriver au rappel R1 (7m) évitable en traversant coté gauche. Juste après R2 (12m) en plan incliné puis R3 (20m)  plus vertical et une petite arrivée aérienne. Le R4 (40m), juste après, est le plus impressionnant, dans un grand cirque avec un départ délicat et une descente en fil d’araignée sur au moins 30m.

Part 2
Ensuite, il y a un longue descente au milieu d’un chaos. Le chemin est plus facile coté gauche, avec de belles dalles inclinées puis en se faufilant entre les blocs. Finalement on arrive au R5 (15m) facile puis sur le rappel final R6 (45m) dans une cascade inclinée où le rocher est blanchi et strié.’


Images du canyon

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :