Invitation au voyage

Darabad Peak, Mont Tochal, Teheran, Iran

Ambiance de haute montagne !

Ambiance de haute montagne !

La neige recouvre entièrement le massif du Tochal qui domine la ville de Teheran. Belle surprise aujourd’hui avec 20 à 30 cm dans les rues de la ville, mais qui complique un peu le programme du jour : l’ascension du Darabad Peak, la crête la plus à l’Est du massif, à plus de 3000m. Heureusement, le sentier avait été ouvert par de nombreux passages matinaux et il a été possible de rejoindre le sommet sans trop de difficulté, même sans équipement spécifique. Le trek est un aller-retour sur un dénivelé d’environ 1400m au départ de Darabad justement, quartier Nord-Est de Teheran. Les vues aériennes de la ville laissent progressivement la place à celles sur le cœur du massif. La partie finale sur la crête est superbe avec un panorama exceptionnel sur le Tochal coté Ouest et sur le massif du Damavan coté Est.

Accès
Se rendre en taxi au Nord-Est de Teheran, dans le quartier de Darabad. Monter dans les rues jusqu’à trouver le départ du sentier principal, au bout d’un cul de sac. En marchant quelques minutes, on arrive sur le vrai départ du trek, avec un grand panneau peint où l’on peut voir les tracés des sentiers jusqu’au pic et les boucles à faire de retour.

Approche (10’)
Suivre le chemin large et aménagé qui monte en lacets jusqu’au dernier petit kiosque à thé. Il y a même des cabines téléphoniques si besoin ! Continuer le sentier principal. On a une vue sur la vallée et les sommets. Après quelques minutes seulement, dans le grand virage, il y a une bifurcation à droite qu’il faut prendre pour attaquer l’ascension de Darabd Peak.

Parcours (4h)
Le trek est orienté globalement plein Sud. Il n’y a pas de difficulté technique, même si aujourd’hui la neige a rendu certain passages délicats. L’itinéraire est évident et facile à suivre (merci aux ouvreurs). Par contre, le dénivelé est assez important avec + 1445m d’ascension (départ à 1751m, sommet à 3196m). La distance totale est de 12,50 kms. Le retour se fera sur le même chemin. L’ascension peut également se faire par une crête encore plus à l’Est depuis le bas pour éviter l’aller-retour mais impossible à trouver aujourd’hui avec la neige (voir carte des treks).

Part 1
Monter dans les sapins en petits lacets et sortir au-dessus sur un 1ère crête. Remonter encore, passer des petits promontoires rocheux. À 2160m, il ya un panneau et il faut bifurquer à droite, et laisser le sentier qui court sur la gauche vers la vallée. Plus haut on croiser une large piste qui vient de l’Est. La traverser et continuer en face.

Part 2
Continuer de monter en restant plus ou moins sur la crête. Enfin, le sentier file plus à l’Est, on franchit une ancienne barrière de barbelés rouillée pour accèder cette fois à la crête principale, celle qui mène au sommet. On peut voir à droite le sentier qui arrive du bas (option crête la plus à l’Est). Suivre alors de façon évidente sur le dôme pour rejoindre une sorte de refuge qui en réalité était avant d’usage militaire.

Part 3
Continuer au dessus du refuge, passer un 1er petit sommet avec un poteau de fer et une nouvelle vue sur la vallée et le Damavan tout au fond. Suivre la crête en descendant vers l’Est. On aperçoit alors le sommet. Remonter à nouveau pour passer un second sommet puis continuer la crête qui vallone un peu avant de garvir les derniers paliers qui mène au refuge au toit rouge du sommet. La vue à 360° est splendide.

Retour (2h)
Il s’agit simplement depuis le sommet, de faire le sentier en sens inverse. Des boucles de retour par l’intérieur sont probablement possibles depuis sous le refuge mais impossibles ou délicates un jour de neige comme aujourd’hui.


Topo du trek

Carte des treks du Tochal

Carte des treks du Tochal


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :