Invitation au voyage

Wadi Halfain, Sayq Plateau, Oman

EN BREF
Canyon aquatique
1000m de dénivelé
14h à 16h
2 jours avec bivouac
V5 – A3 – IV
✭✭✭✭✭

Magnifique cascade

Canyon immense, monumental et incontournable ! Ouvert par Khaled Abdul Malak en 2015, le wadi Halfain est probablement le plus beau canyon du plateau de Sayq, un cran au dessus encore du wadi Qasheh ou du wadi Aqabat Al Biyout. Depuis Al Manakhir, petit village d’altitude à 1870m sur le plateau de Sayq, le wadi s’ouvre plein Est sur une gigantesque cascade de près de 250m avant de s’encaisser pour dévaler plus de 1000m de dénivelé avec un enchainement concentré de splendides cascades verticales où l’eau coure et forme de multiples bassins d’eau translucide. Décor incroyable, formations géologiques de toute beauté et un rappel final de 90m direct au sol pour conclure l’aventure ! Tous les rappels sont équipés de 1 ou 2 bolts, de lunules par endroit. Seul le dernier rappel de 90m reste à équiper pour le fractionner en 2 (55m puis 35m). Un parcours bien engagé, long et éprouvant, 14 à 16h de descente en 2 jours avec un splendide bivouac à mi-distance, difficile à sortir en un jour. Merci à Khaled pour cette découverte 5 étoiles !


Carte & Topo

ACCÈS
Depuis la route de Nizwa à Mascate, bifurquer pour entrer dans Birkat Al Maouz. Passer le village et tourner à gauche au fort pour entrer dans les gorges. Plus loin, un check point (4×4 obligatoire) et on attaque la route qui va prendre plus de 1500m de dénivelé pour atteindre le plateau de Sayq. Avant d’arriver à Sayq, dans une descente et un virage à gauche, prendre la route qui sort à droite. Quelques kilomètres plus loin, on descend sur le village d’ Al Manakhir. Se garer le plus bas possible, au bout de la route.

La sortie se faisant coté Est, il faut prévoir le retour. Le mieux est probablement se garer en bas, à la sortie du wadi près de la route E15 entre Imti et Mughbariyah, en s’enfonçant sur 2 ou 3 km sur la piste vers le wadi. De là, demander à un chauffeur local pour monter à Al Manakhir, ou bien utiliser un second véhicule (mais inconvénient de devoir remonter ensuite le récupérer, 1h au moins de route).


Descriptif

APPROCHE (1h30)
Traverser le village et les dernières maisons pour trouver derrière des petites terrasses agglutinées. Suivre le sentier qui d’ailleurs rejoint le bas du canyon en parallèle des gorges. Ça monte et ça redescend un peu puis on arrive sur une sorte de petit col avec une vue aérienne incroyable de tout le wadi jusqu’à la route E15, au loin, qui file vers Mascate. En poursuivant un peu, on voit à droite la cascade de 250m (non équipée) dont on va en fait rejoindre la base par un sentier d’approche. Poursuivre donc, en suivant le balisage varié en place (flèches rouges, mauves, triangles vert et rouge..). Plus bas après pas mal de virages, bifurquer à droite pour rejoindre assez vite avec un sentier bédouin aménagé assez abrupte le pied de la grande cascade. Descendre alors coté opposé de l’éboulis, en improvisant dans les feuillages. Ça s’encaisse un peu et on voit les premiers bassins d’eau. Le 1er rappel est sur une petite vire à droite.

RETOUR (2h30 à 3h)
Sortir du couloir de la grande cascade finale pour trouver un dernier ressaut à franchir soit à droite avec 1 bolt ou à gauche dans un trou (à l’aide éventuellement d’un bout de corde). On sort alors des gorges et ça s’ouvre. Suivre ensuite le lit du wadi. Éviter le chaos en montant à gauche pour redescendre plus loin sur les rochers blancs. Il y a encore quelques petites vasques qui s’éparpillent sur la dalle calcaire. Plus loin on rejoint un ancien mur construit qui marque le départ d’un vieux falaj encastré datant peut-être de plusieurs milliers d’année. Le suivre tout simplement pour sortir après après de 2h de marche et plusieurs virages légers et rejoindre le parking sur la piste.

Orienté Est, le canyon est très encaissé sur sa partie centrale très verticale, le plus souvent à l’ombre. Aquatique toute l’année, le débit est assez faible (sauf après les pluies) mais les bassins à nager bien remplis et obligatoires. En hiver, vue l’altitude, prévoir impérativement une combi intégrale (3mm suffisant), un shorty à minima en période chaude. 16 rappels à franchir dont certains en enfilade pour les grandes cascades. Les relais sont équipés mais prévoir impérativement du métrage de corde (8mm) et maillons rapides de secours. Le dernier rappel de 90m n’a pas pu être équipé (incident technique alors que nous avions la perceuse dans nos sacs !). Nous sommes passés en laissant une corde fixe de 60m mais qui va rapidement souffrir car sous le débit d’eau.  Matériel d’équipement donc à emporter pour poser cet ultime relais, sur la petite vire intermédiaire à 35m du sol.

Rappel 1 (20m, 1 bolt)
Rejoindre la dalle à droite puis marcher jusqu’au resserrement où l’on trouve un autre bolt pour descendre quelques mètres dans le filet d’eau.

Rappels 2, 3, 4 et 5 (120m enchainés, 30m, 30m, 30m, 30m)
Le rappel 2 (2 bolts) n’est pas évident car ça descend en plan incliné dans un goulet glissant pour finir sur la gauche sous la paroi. Le rappel 3  (2 bolts) descend lui dans la végétation pour finir sur le dos du tuf orangé. Le rappel 4 (lunule) permet en obliquant sur la gauche de finir sur une petite plateforme. Le rappel 5 (1 bolt) finit la cascade jusqu’au sol. En passant coté opposé, on peut alors admirer la fantastique formation de tuf en forme de pyramide verte qui termine au-dessus d’un joli bassin bleuté. Marcher alors quelques minutes pour atteindre une nouvelle cascade.

Rappel 6 (20m, 1 bolt)
On peut descendre ce rappel dans le goulet pour faire un rappel 7 qui finit dans l’eau, ce qu’on a évité (froid !). Descendre du coup vers l’arbre et ensuite remonter en escaladant pour descendre et rejoindre le coté droite du bassin. Une petite traversée délicate permet de franchir sans mettre le pied dans l’eau ! Marcher alors dans le lit du wadi 20 minutes environ pour déboucher sur le rebord d’une grande cascade très verticale qui plonge littéralement dans la partie aquatique et très encaissée du canyon.

Rappels 7, 8, 9 et 10 (110m enchainés, 10m, 20m, 40m, 40m)
Magnifique rappel qui surplombe les vasques encaissées et les gorges d’Halfain. Le petit rappel 7 (2 bolts) permet juste de descendre sur un petit replat plus bas. Le rappel 8 (2 bolts) pour s’arrêter sur un nouveau rebord puis le rappel 9 (2 bolts) pour plonger presque en dévers et finir à flanc de falaise, sous un petit dévers. Le rappel 10 (2 bolts) et on termine en fil d’araignée par endroit au pied du grand bassin, au fond du trou.  50m à nager obligatoirement.

Rappel 11 (20m, 2 bolts)
Juste dans la foulée. On passe un petit toboggan de tuf qui surplombe une nouvelle vasque. Final pendulaire et arrivée aquatique, 30m à nager.

Rappel 12 (30m, 1 bolt)
La même avec une arrivée dans l’eau et une nouvelle vasque à nager.

Rappel 13 (30m, 1 bolt)
Très joli cascade, très verticale pour finir dans l’eau à nouveau et nager plus de 50m. On sort alors pour marcher un peu, désescalader un peu. On arrive dans une replat caillouteux, coin idéal pour bivouaquer. Un merveilleux petit recoin nous attend.

Rappel 14 (30m, 2 bolts)
À quelques minutes plus bas, c’est le rappel du « trou ». Il faut en fait passer dans un trou, sans les sacs vue l’étroitesse, pour rejoindre le relais suivant, sous un énorme bloc. Rappel fantastique le long d’une cascade verdoyante. On atterrit sur un petit rebord, devant une grande vasque à nager.

Rappel 15 (10m, 1 bolt)
Juste après, un petit rappel coté gauche pour accéder à un couloir d’eau miroitante. Plus loin il faut à nouveau nager un peu puis passer un ressaut de 3m coté gauche (corde fixe). Continuer sur le flanc rocheux et utiliser à nouveau une corde fixe (mauvais état !) pour passer un ressaut étroit de 4m. C’est étroit, il reste une petite vasque à nager ou à traverser pour rejoindre le bord de l’ultime rappel.

Rappel 16 et 17 (90m en 2 rappels, 50m puis 40m, 1 bolt et lunule puis 2 bolts)
Très encaissé, le rappel suit l »eau de la cascade en passant d’abord à droite une cave. Plus bas on suit les serpentins d’eau ruisselante. 5OM plus bas environ, il y a un rebord évident équipé pour le dernier rappel. 49m environ pour atterrir dans une splendide petite baignoire (après les pluies, la vasque peut être remplie totalement, avec 50m à nager..).


Images du canyon

6 Responses to “Wadi Halfain, Sayq Plateau, Oman”

  1. Bert

    Bonjour.

    Encore une fois, merci pour le topo. Je ne sais pas si qui est repasse mais le dernier 90m a bien etait splite en 3 proprement. Nous avons laisse plusieurs maillons rapide sur les divers point.
    Pas mal d’eau encore pour un mois de Juillet. L’approche n’est pas forcement evidente a trouver et la trace GPS n’etait pas au bon endroit sur ma Suunto (reception trop faible ?).

    Répondre
    • arcodep

      Merci Bertrand !
      Je reviens d’un trip en Corse et découvre ton commentaire maintenant. Super pour le ré-équipement de Qasheh et Halfain, 2 super canyon d’Oman !
      Bonne continuation
      Steph

      Répondre
  2. khaled abdul malak

    Bonjour
    j’ai fait un seul relai a environ 50m au mois d’avril.
    Donc il y a deux longueurs pour le dernier 90m. Est ce que maintenant il y a encore un nouveau relai , donc 3 longueurs ?

    Répondre
    • arcodep

      Salut Khaled !
      Oui d’après le dernier commentaire de Bert, je comprend aussi que les 90m seraient équipés en 3 rappels ? Pas vérifié, mais j’en étais resté au dernier relais que tu avais posé , ce qui fait 2 rappels dans la cascade. Je vais ailleurs le modifier sur le topo dès maintenant.
      Sympa d’avoir des news d’Oman ! À bientôt
      Steph

      Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :