Invitation au voyage

Tortues en vue, Ras El Hadd, Oman

Pointe la plus orientale d’Oman, au Sud-Est de Sur, Ras El Hadd est un site unique. C’es un des rares endroits au monde où, à la faveur de la nuit, des tortues vertes et caquantes viennent pondre leurs oeufs avant de repartir en mer  au petit jour. En sillonnant le rivage à la recherche des empreintes caractéristiques des innombrables coups de nageoires qui tracent ou retracent le trajet laborieux et épuisant, avec un peu de chance, on peut observer à la lueur des étoiles ces splendides animaux en pleine action. Écrasés sur terre par leur énormes carapaces, elles luttent des heures durant pour gravir les pentes de sables à la sortie de l’eau avant de trouver le meilleur endroit pour creuser patiemment un large trou et y laisser leur progéniture. Bien plus tard, à bout de souffle mais dans en silence, guides par le bruit du ressac (?), elles repartent en sens inverse avant de se glisser dans l’élément liquide, retrouvant alors vivacité et grâce.


Carte d’accès

Depuis Sur, prendre la route de Ras El Had vers l’Est en longeant la cote. Plus loin, la route repart vers l’intérieur pour passer au Sud d’une grande mangrove. Au 1er carrefour en T, prendre à droite vers Ras El Hadd et au 1er rend point prendre à droite puis encore à droite pour trouver le chemin stabilisé qui mène à la plage.


Observation des tortues

Accès à la plage
L’accès est plus ou moins réservé et des visites sont organisées. Il est d’ailleurs interdit de camper sur l’arrière plage qui longe la baie (après le portail). Mais juste avant le portail d’entrée, en roulant vers la gauche, on peut stationner et même bivouaquer sous une des petite huttes face à la mer, spot idéal pour le départ nocturne d’observation. La plage au Sud est la plus grande mais on peut aussi voir des tortues sur celle du Nord.

Observation
Plusieurs options si on veut éviter d’y passer la nuit. Les visites organisées ayant lieu entre 22h et minuit, c’est mieux de s’y rendre après entre minuit et 2 ou 3h du matin, pour éviter les groupes bruyants éclairant à tout va le moindre mouvement dans le sable.. Une autre période, peut-être la meilleure option, c’est d’y aller vers 4h du matin jusqu’au lever du jour, et pouvoir ainsi avoir la chance de faire de jolis clichés avec le jour naissant, ce que nous avons fait.

Il n’y a pas 150 tortues qui passent toutes les nuits, ou peut-être à certaines périodes plus favorables. Aussi, le mieux c’est de longer le rivage à la recherche des traces de nageoires qui indiqueront alors le chemin à suivre. Avec de la chance, on peut en voir sortir de l’eau ou y retourner. On peut aussi croiser des bébés tortues, cherchent leur chemin, parfois partant totalement dans la mauvaise direction. Il reste à observer, patiemment et laisser la nature se débrouiller toute seule.


Images des tortues

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :