Aiguilles de Bavella & Monte Incudine, Corse

Équilibre aérien !

EN BREF
Trek + 2000m
1545m dénivelé +
20 kilomètres
9h à 10h
✭✭✭✭✩

Cette combinaison de la variante alpine des Aiguilles de Bavella et de l’ascension du Monte Incudine (2134m), agrémentée d’un retour improvisé par les crêtes de Piana Longa constitue un trek de longue haleine, varié et avec quasiment en permanence une vue panoramique de toute beauté sur la région. Physique donc, plus de 20km à parcourir mais également quelques passages techniques à négocier: petite longueur équipée et quelques pas de grimpe facile, notamment sur la partie des aiguilles. La combinaison des itinéraires est assez facile à suivre, avec un balisage impeccable, excepté sur le retour improvisé par les crêtes où c’est moins évident. La boucle n’est pas complète et nécessite un retour voiture depuis Quenza. Une très belle balade, essentiellement pour les points de vue assez exceptionnels d’un bout à l’autre.


Carte & topo

ACCÈS
Se rendre au col de Bavella ou Bocca Di Bavedda (1218m) qui se trouve sur la D268 entre Solenzara (30km à l’Est) et Propiano (50km à l’Ouest).Se garer sur le parking principal, en face du restaurant des Aiguilles de Bavella.

Apercu indicatif du parcours en bleu


Descriptif

APPROCHE (5′)
Depuis le parking, marcher sur la route direction Zonza et prendre de suite le GR20 qui part à droite juste après Notre dame des Neige. Très vite on trouve la bifurcation à droite pour la variante alpine, sentier balisé avec un double trait jaune.

RETOUR (30′)
Depuis le début de la route cimentée, descendre encore un petit moment pour rejoindre les 1ères habitation du haut de Quenza et finalement atterrir sur la place du village, sur la route qui mène à Zonza et au col de Bavella. Stop possible ou second véhicule posé là encore mieux.

1545m de dénivelé positif, 1970m négatif, 25 kms et 10h de marche, ça donne le ton ! L’itinéraire est facile à suivre jusqu’au Monte Ucudine grâce à un balisage parfait. Ça se complique un petit peu sur la cr^te retour mais l’orientation à vue fonctionne aussi dans le sentier est moins visible. La partie la plus délicate est probablement la descente vers Quenza depuis l’aiguille de Baviola car le sentier est moyennement balisé et surtout a été recouvert par la végétation. Par contre, peu de chance de rencontre quelqu’un par ici. Aucun équipement nécessaire même s’il y’a un passage équipé de chaines, facile, et quelques pas d’escalade dans le III/IV.

Part 1: la variante alpine (1h45)
Un grand mot… Alpine version corse: si ça grimpe fort et que certains passages se font à même le rocher, rien de difficile ni de très engagé. On suit le sentier balisé qui va monter bien raide en lacets serrés et se faufiler dans les premières falaises de granit jusqu’à passer après 40′ par l’étroite Bocca Di u Truvone (1334m). Resdescendre coté opposé et traverser plus ou moins à flanc, avec quelques passages où il faut mettre les mains et la petite longueur équipée de chaines, pour rejoindre plus haut la crête principale des Aiguilles (40′ de plus depuis la Bocca Di u Truvone). Suivre la crête en continuant de monter légèrement jusqu’à passer un nouveau col, au pied des grandes falaises et passer coté Ouest (Bocca Pargulu, 1662m). Le sentier descend alors dans des pierriers puis dans la forêt en zigzags pour rejoindre en bas la jonction avec le GR20.

Part 2: le refuge d’Asinau (1h30)
Partie de transition globalement dans les bois et sans trop de dénivelé. Une fois atteint le fond de la vallée et traverser le petit cours d’eau, monter assez raide pour rejoindre le refuge, basé à 1534m, sous le pied de l’Incudine.

Part 3: ascension du Monte Incudine (1h15)
Poursuivre le GR20 qui monte vite raide au-dessus du refuge. On passe parfois de grande dalle de granit en adhérence, en posant les mains aussi mais sans difficulté. Puis on se rapproche de la crête principal qui mène au sommet pour rejoindre enfin le col qui donne aussi accès à en splendide panorama de hauts plateaux coté Ouest. Il reste une quinzaine de minutes d’ascension en suivant la crête pour atteindre le sommet rocheux de l’Incudine (2134m).

Part 4: la crête de Piana Longa (4h)
Longue longue descente avec une vue permanente et imprenable sur les aiguilles de Bavella jusqu’à l’aiguille de Baviola. Redescendre du sommet jusqu’au col et poursuivre sur les crêtes à vue. Après 10′ on trouve un petit sentier faiblement marqué avec des cairns de temps à autre et quelques points jaunes. La crête est facile à suivre avec des monticules de blocs de granit qui vont s’enchainer régulièrement tout du long. On perd le fil du sentier par endroit mais en restant sur la crête et plutôt versant Ouest, on s’y retrouve. Ça descend progressivement et beaucoup plus bas on passe des plateaux et aussi quelques vaches à cornes plutôt menaçantes !

Tout au bout, après 3h environ, une aiguille assez large où s’empilent des blocs de granit forme une sorte de “fin de crête”, c’est l’aiguille de Baviola. Là, le sentier part plus vers le Sud-Ouest et est assez difficile à suivre dans les ronces et les fougères. Il faut éviter de perdre trop d’altitude, le sentier descendant doucement et sur une très longue distance.  On retrouve plus loin du marquage et un sentier plus marqué. Continuer avec une vue cette fois sur les villages coté Zonza et Quenza. Puis ça descend plus franchement pour rejoindre un sentier beaucoup plus marqué et balisé en jaune. Prendre à gauche et les suivre pour rejoindre plus bas une jonction avec un bout de route cimentée. Fin de parcours !


Images du trek

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :