Invitation au voyage

Lavanono & Cap Sainte-Marie, Madagascar

Surfeurs de Lavanono

ÉTAPE 2
du trip Tolanaro Tuliara par la côte. De la réserve de Berenty au village de Lavanono et virée au Cap sainte-Marie, extrême Sud de l’île.

Un minuscule village de pêcheurs aux confins méridionaux de la grande île, face à l’océan sauvage. Lavanono (prononcez Lavanoune) est, depuis les années 80, un spot international de windsurf, ce qui l’a probablement fait connaitre, vu l’endroit. Assez inaccessible et plutôt perdu, à quasiment 10h de piste de Tolanaro (Fort-Dauphin), la baie de Lavanono s’ouvre sur de belles lignes de vagues et quand le vent se lève, souvent manifestement, les conditions sont réunies pour sortir le windsurf pour attaquer dans le gros. Aujourd’hui, calme relatif. Les villageois eux, sont à leurs activités quotidiennes : pêche sur de belles pirogues à balancier, qui entrent et sortent de l’eau à la force d’une dizaine de paires de bras, baignades pour une floppée de gamins et surf avec les moyens du bord, un bout de bois plus ou moins taillé pour l’occasion. 


Carte de l’itinéraire

INDICATIONS
Compter 7h à 10h de route depuis Tolanaro selon l’état de la piste. Depuis la réserve de Berenty, revenir sur la N13 et filer jusqu’à Tsiombe et là, bifurquer à gauche en direction du Sud pour une piste sablonneuse vers le Cap Sainte-Marie. Continuer jusqu’à la bifurcation de la piste qui descend et rejoint la baie et le village de Lavonono.

Sur la carte générale, cette 2ème étape correspond à l’itinéraire tracé en bleu. Zoomer pour voir le détail de l’étape.


Voir en plein écran


À voir, à faire

Seule possibilité de logement sur place: chez Gigi, en face de la mer, à droite du village (Appeler avant pour réserver). Surf dans la petite baie en face de Chez Gigi ou à la pointe plus à gauche, en face du village. C’est là aussi que le spot de windsurf fonctionne quand ça souffle.

Sinon une virée au Parc National du Cap Saint-Marie pour voir l’extrême pointe méridionnal de Madagascar. L’entrée à 45.000 Ariarys et le guide obligatoire à 24.000 Ariarys ont de quoi dissuader le visiteur… Bel endroit tout de même, avec des vues aériennes des falaises de grès orangées qui se jettent sur une mer bleue profond. On peut descendre sur les crêtes pour faire une petite boucle et remonter coté opposé. À un autre endroit, un sentier descend pour rejoindre un autre bel endroit, dit « la grotte des Portuguais », plage sauvage, grotte et dalles impressionnantes où se fracassent une houle puissante.


Images de la route et de Lavanono


Images d’une session de windsurf


Images du Cap Sainte-Marie

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :