Invitation au voyage

Itampolo, au pays Vezo, Madagascar

ÉTAPE 3
du trip Tolanaro Tuliara par la côte. Du village de Lavanono, piste éprouvante et paumatoire pour rejoindre Itampolo, début du pays des pêcheurs nomades Vezo.

Le programme du jour : rejoindre Itampolo depuis Lavanono par la piste. Autant dire que ça relève de l’expédition. 8 heures de traversée au milieu d’une immensité de végétation aride et épineuse, en suivant l’une ou l’autre des multiples pistes qui sillonnent la région, dans le sable, sur les rochers, en raclant les portières sur de véritables murs de cactus, sur les dunes ou en forêt. Sur notre route, assez improbable, de dizaines de charettes à zébus, bien remplies le plus souvent, qui s’écartent sur notre chemin, des villages aux huttes de bois éparpillées sur des clairières de sables rouges, écrasées sous un soleil de plomb, parfois balayées par des bourrasques de vent et de sable… Et enfin, la piste de rapproche de la mer jusqu’à Itampolo. Là, découverte du site: un magnifique lagon, les pêcheurs Vezo, leurs pirogues à balanciers où se hissent des voiles de fortune et des couleurs assez incroyables. 2 jours sur place à explorer les plages, la mer, les fonds sous-marins, sortie et même naufrage en pirogue à voile !


Carte de l’itinéraire

INDICATIONS
Après être sorti de Lavanono et remontés sur le plateau, la piste part à gauche vers le Nord globalement, sablonneuse mais roulante. Après 1h30 environ de piste, il y a tout un passage très étroit au milieu de forêts de cactus, entrecoupé du franchissement du lit du fleuve Menarandra, à sec heureusement. Difficile de trouver son chemin. Plus loin, on passe au niveau d’Androka puis la piste file vers Itampolo.

Sur la carte générale, cette 3ème étape correspond à l’itinéraire tracé en violet. Zoomer pour voir le détail de l’étape.


Voir en plein écran


À voir, à faire

À Itampolo, la plage de sable blanc et l’eau émeraude incitent plutôt au farniente. À droite en face du village, des vagues se forment, régulières, option de surf ou de windsurf si le vent se lève. Autre possibilité : demander aux pêcheurs de faire une virée en pirogue à balancier pour éventuellement aller voir une baleine de passage ou faire du snorkeling. Sur le sable, au bord du lagon, des séances photos avec les gamins, fiers de poser devant l’objectif.


Images de la piste vers Itampolo


Images d’Itampolo

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :