Invitation au voyage

La Montagne des français, Diego-Suarez, Antsiranana, Madagascar

EN BREF
Trek – de 1000m
350m dénivelé +
6 kilomètres
2 à 3h
✭✭✩✩✩

Au Sud-Est de Diego, sur la route de Ramena et de la baie de Sakalava, la Montagne des français ou Tendrombohitr’Antsingy domine la baie et offre même des falaises équipées pour la grimpe. Le site est une réserve protégée et son accès règlementé, un guide étant obligatoire pour s’y balader. Il s’agit donc d’un petit parcours qui vaut essentiellement pour la vue panoramique du haut avec vue aérienne sur la baie de Diego et le Nosy Lonjo (dit aussi le Pain de sucre), le cap d’Ambre et la mer d’Émeraude au Nord et la Montagne d’Ambre au Sud. On en profite pour jeter un œil aux multiples voies d’escalade qui ont été ouvertes et équipées sur les falaises de calcaire orangée du site. En haut, on accède par une galerie creusée dans le rocher aux ruines d’un ancien fort de la légion étrangère. On y voit aussi quelques jolis baobabs et une forêt sèche préservée. Rien d’exceptionnel donc mais une balade agréable pour passer une demi-journée ou pour se donner un point de vue global sur la région du Diego-Suarez.


Carte & topo

ACCÈS
Depuis Antsiranana, prendre un taxi qui nous emmènera de l’autre coté de la baie vers Ramena. On s’arrête quelques kilomètres avant Ramena, à l’entrée du parc sur la droite.


Descriptif

APPROCHE (2′)
Une fois payée l’entrée et le guide, on est quasiment immédiatement sur le sentier d’ascension

RETOUR (30′)
Soit en revenant sur nos pas ou en demandant au guide, on peut faire une petite boucle par la droite. Il semblerait qu’il y ait plus à faire mais cela ne nous a pas été proposé..

Pas de difficulté, un dénivelé d’environ 350m pour une boucle de 6 kms environ. Dans l’ascension, il y a plusieurs petits miradors aménagés pour profiter de la vue jusqu’au belvédère final qui donne un panorama à 360°.
Une fois arrivé au pied des falaises équipées, on serpente sous les parois avant d’emprunter la grande série de marche qui traverse la montagne et rejoint presque le sommet (anciennement une crémaillère pour monter les matériaux au fort).
Les voies d’escalade sont encore en place mais selon ce qui se dit sur place, l’état des plaquettes serait problématique, rendant la grimpe risquée. Ca nous pas empêché de tester quelques départs dans le 8, enfin selon ce qui était écrit sur le rocher (!)
Un temps couvert et presque pluvieux pour nous aujourd’hui, des images par conséquent qui manquent de couleur !


Images du trek

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :