Invitation au voyage

La rivière aux caïmans, Montagne d’Ambre, Antsiranana, Madagascar

EN BREF
Canyon aquatique
V2 – A2 – II
Dénivelé 200m
Longueur 2km
Altitude de départ 720m
5 rappels (28m max)
Durée 4 à 5h
✭✭✭✩✩

Au Nord de Madagascar, au cœur de la montagne d’Ambre, la descente de la rivière relève du parcours d’aventure: 5 heures pour se faufiler dans une végétation luxuriante les pieds dans l’unique voie possible, le lit du torrent. Au programme, 5 rappels sous cascade entrecoupés de marche les pieds dans le torrent. Bon pas de caïmans (nom emprunté à l’appellation locale en aval, en attendant un nom plus précis) mais par contre d’innombrables araignées à éviter, formant des toiles les unes après les autres sur le chemin. C’est sans compter les boas qui trainent par là, les scolopendres et autres grenouilles ou caméléons que l’on rencontre en cours de route. Aucun équipement en place, et même si l’engagement n’est pas très élevé, le parcours reste assez exigeant. Belle aventure.


Carte & topo

ACCÈS
Depuis Antsiranana, prendre la route du Sud vers la Montagne d’Ambre et rejoindre Joffreville. Se garer au village.


Descriptif

APPROCHE (45′)
Traverser à droite de la route et descendre sur un sentier qui va plonger vers le lit de la rivière. Plusieurs grands lacets. À l’approche du torrent (on l’entend), couper à gauche pour rejoindre le lit et la 1ère cascade.

RETOUR (45′)
Partir à droite et attaquer la pente très raide qui remonte le flanc rive droite pour rejoindre finalement une crête dégagée avec des vues superbes sur le canyon et collines alentours. Continuer en remontant avant de bifurquer à gauche puis à droite pour remonter sur une dernière côte vers la route. Reste 10’ de bitume pour retrouver le parking.

Le canyon a été découvert et ouvert pour la 1ère fois en 2001 par Nicolas Bigot, notre guide du jour, Dominique et Richard. Aucun équipement en place si ce n’est une plaquette et des cordes avec maillons rapides laissés sur notre chemin. Cependant les ancrages naturels ne manquent pas: prévoir donc de la corde à laisser et éventuellement quelques maillons. On a les pieds dans l’eau 90% du temps car le torrent est la seule voie possible, les cascades sont bien arrosées, la combi a été utile à notre passage. Le plus grand rappel est le 1er et fait environ 28m.

Rappel 1 (28m)
Dans l’actif, très vertical. On peut éviter la cascade en se déportant à gauche dans la 2ème partie. Attention aux chutes de rochers ! Arrivée dans une vasque peu profonde.

Suivent 40’ environ de marche aquatique en suivant le lit du torrent, parfois en progressant sur les cotés, quand la végétation le permet.

Rappel 2 (10m)
Une cascade empêtrée de gros troncs à descendre, dans actif ou sur le coté.

Rappel 3 (15m)
Juste après le rappel 2, une belle cascade avec un magnifique arbre dont les racines recouvrent le rocher. Descente dans l’actif !

20’ de marche dans le lit du torrent. On croise l’arrivée d’un petit affluent qui vient de la droite avant de rapidement trouver le rappel suivant.

Rappel 4 (5m)
Tout petit ressaut à franchir coté droit, avec l’aide d’un arbre.
Puis 1 heure de marche dans le torrent, délicate car eau terreuse et lit du torrent instable. Quelques passages possibles sur le coté dans la jungle. Araignées en pagaille !

Rappel 5 (20m)
Dans l’actif, cascade presque verticale avec pas mal de débit. Il reste 30 minutes environ pour rejoindre le saut final. Passage dans un petit resserrement rocheux puis on évite un ressaut en désescaladant à gauche ou à droite dans un virage. Avant de rejoindre la cascade suivante, on découvre une petite paroi en orgue basaltique. Juste après, un grand effondrement de terrain a modifié le terrain puis on trouve derrière la dernier saut (4m).

Il est probable qu’il y ait encore des cascades en aval (et même en amont) mais la progression étant lente, la sortie à ce niveau permet un retour au parking de départ en 45’ environ.


Images du canyon

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :