Invitation au voyage

Riale di Nala inferiore, Osogna, Ticino, Suisse

EN BREF
Canyon aquatique
V4, a4, II
180m de dénivelé
450m de distance
3h à 3h30
✭✭✭✭✭

Extraordinaire descente, probablement l’un des plus beaux du Ticino. La partie inférieure du Riale di Nala offre à la fois un parcours technique, très aquatique et également un environnement sauvage et minéral de toute beauté. La succession des obstacles est continue et la plupart des rappels se font dans l’actif, avec pour certains une immersion totale dans le fracas des eaux. Le rocher sculpté, plissé et façonné par l’érosion et le temps prend des teintes du gris ou rouge-orangé par endroit, pour former avec l’eau verte translucide un magnifique décor cristallin. Même si l’on trouve du monde dans la partie basse, l’itinéraire est plus que recommandé pour découvrir le Ticino.


Carte & Topo

ACCÈS
En venant de Bellinzona et en direction de Biasca, entrer dans le village d’Osogna, en face de Lodrino. Se garer sur un parking au Nord, à coté du cimetière.

Le topo est extrait du site SwissCanyon.ch


Descriptif

APPROCHE (45′)
Depuis le parking, remonter vers le sentier de Santa Maria del Castello. Passer l’église et plus haut, bifurquer pour suivre le mini sentier qui part à droite pour rejoindre le départ du canyon, partie inférieure (juste après un petit passage équipé d’un câble et d’un petit escalier).

RETOUR (10′)
Sortir à droite pour rejoindre le village. Descendre pour retrouver la rue d’accès et marcher 5′ jusqu’au parking.

Le canyon est assez court mais la succession directe de tous les obstacles rend la progression lente. L’eau est très présente, particulièrement dans la cascade de départ et la grande cascade de 50m extrêmement arrosée. L’équipement en place est impeccable excepté sur le rappel ou saut final où l’accès au points de relais est expo, surtout avec du débit d’eau (à moins quer nous ayons raté un point plus haut pour y accéder). Le rappel le plus long fait 50m. Avant de s’engager, téléphoner à l’Infoline au +41 91 756 66 15 qui renseigne sur les prévisions de lâcher d’eau sur le barrage en amont.

Part 1
La descente débute par un rappel dans une cascade de 30m dans l’actif qui met de suite dans l’ambiance, suivi directement de 2 rappels de 15m toujours dans l’actif. On nage dans de grandes vasques pour ensuite rappeler dans un couloir étroit qui serpente les pieds dans l’eau. Juste après à nouveau un rappel de 20m et on atterrit dans la marmite géante. Les parois sont ici colorées et scuptées magnifiquement. Il y a un virage en S avec de belles vasques avant d’arriver au relais de la grande cascade de 50m.

Part 2
La cascade de 50m est superbe, extrêmement arrosée mais sans difficulté. On a du ma à voir où on est vu la quantité d’eau qu’on prend sur le casque ! On finit à nouveau dans une vasque aux parois plissée. Suis presque immédiatement une autre cascade bien encaissée et le rappel se finit à nouveau sous un déluge de flotte. On nage un peu pour sortir et la vue s’ouvre alors sur la vallée et la 3ème partie finale. On peut aussi s’échapper à cet endroit (présence de baigneurs venus à pied).

Part 3
Ça démarre par un toboggan explosif de 15m très raide, eject sur les derniers mètres, impressionnant mais sans danger (rappel rive gauche sinon). Puis c’est le dernier enchainement de vasques en cascade au dessus du village d’Osogna: 18m, 10m puis l’accès au rappel final par une cascade inclinée et sinueuse de 25m. Attention, le saut final nous a semblé risqué et dangereux, ne serait-ce que pour accéder à la plateforme de saut, glissante et sans main courante visible (?). En bas il y a des baigneurs et il semble préférable de rappeler rive gauche mais l’accès au points de relais demande de grimper sur le rocher de façon exposée … à moins que nous ayons raté quelque chose ? On atterrit alors dans la grande vasque finale, la piscine du coin pour les touristes de passage.


Ressources

L’application Swiss Map Mobile est téléchargeable sur les smartphones. C’est l’équivalent d’Iphigénie en France. On a alors toute la cartographie de la Suisse jusqu’au 25:000ème, comme une carte IGN Top 25. On peut également faire apparaitre les sentiers de randonnées répertoriés et enregistrer une carte de 10km sur 10km pour la consulter hors ligne (sans payer Swiss Mobile Plus !).


Le guide suprême du Ticino réédité en Août 2018. Tous les plus beaux canyons de la région, avec des topos détaillés, des cartes des approches et de nombreuses informations sur la logistique sur place. Actuellement le bouquin est uniquement disponible dans le Ticino, dans les campings (El Censo par exemple, camp de base bien central). Sinon il est possible également de contacter les auteurs, Anna et Luca Nizzola, qui résident à Locarno.


Images du canyon

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :