Invitation au voyage

Cala del Molí, Sant Feliu de Guíxols, Catalunya, Espagne

Ambiance au dessus des criques colorées

EN BREF
Via ferrata
K3 ou Assez Difficile
1h30 à 2h
✭✭✭✩✩

Le parcours, ré-équipé et ré-ouvert récemment, offre un itinéraire original au dessus de la méditerranée, surplombant de jolies petites criques, encore intactes, aux couleurs chaude de l’été indien. Sans grande difficulté et peu aérienne, il y a tout de même plusieurs passages légèrement déversant qui nécessite un effort plus soutenu. L’équipement est excellent, peut-être trop présent du coup, avec par endroit plus de barreaux que nécessaire en sachant que le rocher offre lui aussi de nombreuses prises pour les mains et les pieds. Belle ambiance donc, même si le parcours fait des aller-retours dans un espace finalement assez concentré. À faire hors week-end, pour éviter trop de fréquentation.


Carte & topo

ACCÈS
Sur l’autoroute AP7 qui relie Barcelone à Girone, tourner à la sortie 9A pour filer vers Sant Feliu de Guixols. Une fois arrivé, traverser la ville en direction du port pour se garer à proximité.

Voir en plein écran

Topo officiel local


Descriptif

APPROCHE
La durée dépend de là où on est garé, environ 20′ si on vient du centre. Rejoindre le port de plaisance et le longer vers le Nord-Est. On trouve au bout le marquage GR qu’on suit pour rejoindre le départ de la ferrata sous le sentiers des miradors.

RETOUR (1h40′)
Le sentier en sens inverse ou poursuivre sur le GR pour rejoindre par les falaises et les calanques la plage de San Pol. De là, pour faire une boucle, un retour est possible par la voie verte, une ancienne voie ferrée qui revient au centre-ville par l’intérieur.

La via ferrata est parfaitement indiquée et équipée, avec de nombreux points pour éventuellement rappeler. L’itinéraire se fait dans un seul sens, départ à droite. Les obstacles principaux sont une série de ponts suspendus, tous assez courts excepté un plus long et plus aérien. Plusieurs passages également en léger dévers, assez soutenus mais pas trop long. Un échappatoire à mi-course pour sortir du parcours.

Part 1
La voie descend pour rejoindre le bord de l’eau et entame le tour des avancées rocheuses en traversée entre-coupéess de petits ponts, de bois pour le premier puis de fer suspendus. Beaucoup de barreaux et pas de difficulté particulière à part 2 ou 3 pas plus techniques ou déversants. Le tour fait une boucle pour revenir quasiment là où on a commencé au niveau de l’eau. Puis après une nouvelle traversée, on passe une jolie dalle verticale (cf. photo de présentation) pour accéder à un pont suspendu (le plus long) et changer de versant.

Part 2
Plus difficile, avec des désescalades plus techniques et des passages aériens et déversants. On contourne là aussi une avancée rocheuse pour revenir dans un renfoncement étroit (Es Fisjorn) puis on poursuit sur une seconde avancée qui termine par une longueur en dévers soutenue et aérienne pour finir sur la crête. La suite consiste à revenir vers le point de départ. De nouvelles désescalades, traversées et petits ponts à négocier.


Images de la ferrata

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS