INVITATION AU VOYAGE

TOPO

Pique d’Estat par la Pointe Gabarró, Étang de Soulcem, Auzat

Publié le dans , , | 0 Comments

Pique d'Estat par la Pointe Gabarró, Étang de Soulcem, Auzat 2

Fin de la crête Sud-Est de la Pique d’Estat

Trois 3000m au programme. Ascension alpine et originale de la Pique d’Estat par sa crête Sud-Est depuis la Pointe Gabarró, plus engagée que la voie normale du refuge du Pinet mais également beaucoup moins fréquentée. Un gros dénivelé au départ de l’étang de Soulcem qui peut se fractionner en 2 jours en faisant une approche le premier jour jusqu’à l’étang de Riufret à près de 2500m d’altitude.Paysages minéraux, étangs aux couleurs bleues turquoises, rocher couleur rouille, panoramas aérien sur le coté français et espagnole : en bref un itinéraire splendide à découvrir.

Accès au site

Se rendre à Vicdessos puis Auzat et poursuivre plein Sud le long du ruisseau de Vicdessos pour monter à l’étang de Soulcem à 1600m. Se garer au bout de la route, sur la rive Sud de l’étang.

Carte & Topo

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche Étang de Riufret, 2h à 3h

Cette option avec un bivouac au niveau de l’étang de Riufret permet de répartir les efforts, notamment celle de l’ascension depuis l’étang de Soulcem. Sortir du parking par l’Est et attraper tout de suite un petit sentier qui part progressivement au Nord en suivant en contre-haut les rives de l’étang. On croise ensuite le ruisseau de Riufret pour attaquer l’ascension vers l’étang de Riufret. Autant dire qu’il s’agit d’un sentier très très raide, très soutenu, qui va remonter en rive gauche du ruisseau et de ses gorges pour accéder à la petite cuvette supérieure.

876m de dénivelé dans le gispet, la rocaille, sur une sente aérienne par endroit et balisée de cairns puis sur la fin de points verts fluos et bleus. Il y a un passage dans le début où il fait s’aider des mains pour franchir un mur. On débouche en contre-haut de l’étang de Riufret (qui se trouve en arrivant sur la gauche). On trouve facilement des aires herbeuses pour bivouaquer en restant en hauteur, face aux cascades qui remontent vers le fond du cirque. On aperçoit la Pointe Gabarró et en arrière plan la Pique d’Estat qui parait plus petit d’ici.

Parcours 4h à 5h

Itinéraire engagé par l’altitude et de nombreux passages difficiles : pierrier, escalade, arête, couloir. La partie la plus impressionnante et où il faut progresser avec l’aide des mains et grimper par endroit (III) c’est la section crête/arête entre la Pointe Gabarró et la Pique d’Estat.

Partie 1 : Collet Franc (1h45 à 2h)

Partir vers l’Ouest et prendre un petit sentier cairné et balisé de points vert fluo (qui descend depuis le col de Riufret, entre Pique d’Estat et Montcalm). On monte sur une épaule pour franchir la 1ère cascade en rive gauche. Plus loin, la seconde cascade se franchit aussi en rive gauche et à cet endroit on passe sur une belle dalle ondulée couleur rouille (voir photo). Petite transition de marche presque à plat pour rejoindre une 3ème petite cascade que l’on remonte au ras de l’eau. Sortie par un petit couloir dans la cuvette supérieure, bas d’un large vallon pierreux sous la Pointe Gabarró. On voit bien le chemin du retour depuis le col de Riufret tout en haut au fond du vallon.

Là monter sur une rampe de blocs rocheux et obliquer plein Sud pour s’élever en suivant des cairns et atteindre le déversoir de l’étang de Canalbonne. On  voit alors au Sud un col étroit qui ressemble à une brêche d’ici: c’est le collet Franc. Pour y aller, longer l’étang par la gauche (Est) et traverser le pierrier par le haut ou à mi-hauteur, escalader une sorte de paroi rocheuse facile (III) pour aller progressivement se placer sous le collet. Là, le mieux est de traverser pour remonter les 50 derniers mètres en rive gauche (donc à droite en montant) où les appuis sont meilleurs et on peut s’aider du rocher. Le final est très raide et on débouche en fait sur un col  beaucoup plus large et une vue au Sud sur un autre étang de Canalbona, coté Catalan.

Partie 2 : Pointe Gabarró et crête SE de la Pique d’Estat (1h à 1h30)

Du collet Franc, repartir vers l’Ouest pour attaquer la crête rocailleuse qui mène au Pic Rodo de Canalbona, 1er 3000m du jour. Pas de difficulté, quelques pas où on s’équilibre avec les mains (II+). On redescend pour rejoindre un col avant la crête qui remonte droit devant vers la Pointe de Gabarró. On passe à cet endroit en peu coté Sud pour ensuite revenir sur la crête et finir sur un 1er sommet puis monter sur la Pointe Gabarró où se trouve un petit poteau de béton. 2ème 3000m du jour. Cette fois on voit bien l’Estat et la crête SE à franchir.

Redescende de la Pointe Gabarró sur une section déjà plus aérienne pour passer sur une sorte de selle à cheval de roche couleur rouille. À partir de là, la progression est plus exposée et on doit s’aider des mains pour quelques passages d’escalade (III+ max). On peut esquiver par endroit par la gauche puis par la droite ou bien grimper sur le fil de l’arête (IV plus expo). On termine sur une arête de lames rocheuses. Le final pour atteindre le sommet de la Pique d’Estat se fait en marchant. 3ème 3000m du jour.

Partie 3 : Col de Riufret à l’étang de Riufret (1h15 à 1h30)

Du sommet de l’Estat, descendre coté Nord-Ouest et filer ensuite plein Nord-Est sur le sentier évident qui se dirige vers le Montcalm. Généralement, beaucoup de monde à cet endroit. Juste avant l’ascension finale vers le Montcalm, on se trouve au col de Riufret avec un vallon pierreux qui descend coté Sud-Est.

Dévaler dans ce vallon étroit au départ, en suivant le sentier balisé de point vert. Plus bas, en rive gauche, désescalader une paroi couleur rouille (II/III) pour toucher le pierrier dessous. Grand descente en lacets raides qui nous ramène à l’endroit où on avait bifurquer au Sud pour monter au Collet Franc. De là, reste à faire chemin en sens inverse en rive gauche des 3 cascades du Riu Fret et revenir à l’endroit du bivouac, au-dessus de l’étang de Riufret.

Retour 1h30 à 2h

Il reste les 876m de dénivelé à se cogner, même sentier qu’à l’ascension, aussi physique que l’ascension sinon plus plus la pente ! Heureusement la belle vue aérienne sur l’étang de Soulcem nous accompagne pour revenir au parking de départ.

En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS