Invitation au voyage

Agulla de l’Aiguacoll, Serres del Mistral, Tarragona, Catalunya, Espagne

Sortie par un trou

Sortie par un trou

Catalunya, un peu au sud de Tarragona, le long de la méditerranée. Cette via ferrata est la petite sœur de sa voisine, les Serres del Mestral. Beaucoup plus difficile, technique et verticale, la voie comprend 2 grands pitons rocheux qu’il s’agit de gravir à la force des bras, requiert une bonne dose d’énergie et quelques bases indispensables d’escalade pour surpasser quelques pas déversants peu évidents. Le parcours peut éventuellement être écourté à la fin de la première partie, sachant que la suite est encore plus difficile, du fait aussi de l’accumulation des efforts réalisés jusque là. Et pour ne rien gâcher, un panorama magnifique, ouvert sur la méditerranée, nous accompagne de bout en bout. Une via ferrata à faire absolument si vous passez dans la région.

Accès
Depuis Barcelone, se rendre à Tarragone par l’AP7. Continuer après direction Valence et sortir à la sortie n°38 et prendre la N-340 direction L’Hospitalet del infant. Avant d’entrer dans L’Hospitalet, tourner à droite sur la N340 direction Valence pour trouver très rapidement une station essence à droite où il faut entrer. Au fond de l’aire de cette station, il y a une piste qui part avec un sens interdit. La prendre pour suivre le chemin gravillonné entre les oliviers. Plus loin la piste tourne brutalement à droite pour longer la voie ferrée de l’AVE puis passer sous la voie à gauche et repartir à gauche en sens inverse le long de la voie ferrée. À quelques centaines de mètres, tourner à droite pour passer sous l’autoroute (AP7). Passé ce petit tunnel, continuer à gauche pour longer l’autoroute. On arrive alors à la hauteur de l’aire de repos de l’Hospitalet. Une pancarte « Ermita » indique la piste à prendre à droite. Suivre cette piste de terre qui s’enfonce et monte cette fois vers les montagnes. À la dernière bifurcation avant de monter vers la maison de l’ermite (que l’on aperçoit au-dessus), prendre la piste qui part à droite. Le chemin est pierreux et plus étroit et contourne une petite colline rocheuse par la droite. Plus haut, sur un replat, se trouve une autre bifurcation. Se garer à cet endroit (où à la bifurcation précédente si la piste est en mauvais état).

Approche (1h05′)
Depuis la bifurcation avant la maison de l’ermite, prendre le chemin à droite, monter et à la bifurcation suivante, continuer tout droit (laisser le chemin de droite qui va au départ de la ferrata de les Serres del Mestral). Le chemin va descendre dans un petit vallon puis remonter abruptement en lacets. On se trouve à gauche de la grande crête de les Serres del Mestral. Suivre alors cette large piste qui va faire une grande boucle vers la gauche jusqu’à passer sous un pylône haute tension. Là se trouve une indication d’un tout petit sentier à droite vers la ferrata. Suivre ce sentier (marque jaune et blanche), rester à flanc (ne pas descendre sur la piste plus bas) et vous trouverez rapidement une autre bifurcation à droite: le sentier qui monte cette fois très fort vers les 2 grands pitons dont l’agulla de l’Aigualcoll (panneau indicateur). 15′ de crapahutage plus loin, on arrive au pied des 2 falaises: suivre à droite pour le départ de la 1ère partie. Compter une bonne heure de marche depuis le parking (un peu moins si vous avez réussi à vous garer plus haut).

Parcours
La via ferrata, exposée Sud est longue et difficile. 200m de dénivelé avec un équipement excellent mais des barreaux souvent assez espacés.

Part 1
Peut se découper facilement en 3 longueurs.

La première longueur, bien verticale, avec des barreaux espacés et décalés donne le ton. Heureusement la roche est excellente et l’on peut aisément utiliser la paroi, avec les mains et les pieds pour se hisser au sommet, qui débouche sur un premier replat.

La seconde longueur est « desplomada » ! Passage difficile et physique, voir athlétique qui remonte une dalle en dévers et oblique. Prévoir une longe ou dégaine pour pouvoir se reposer au cas où.. La sortie se fait par un trou naturel, fenêtre sur la 3ème séquence.

La troisième longueur démarre par un petit pont (10m environ) et repart aussi sec sur un rocher bien vertical, voir plus et des pas pas si évident. En haut, une dernier replat, une traversée plein ouest et la sortie dans un petit canal pour atterrir sur une mini-plateforme. Fin de la première partie, encore faut-il descendre sur le petit col par un joli rappel d’une vingtaine de mètres. De ce col (arrivée également de la 2de partie), prendre le sentier qui dévale coté sud-ouest pour soit rentrer soit enchaîner sur la seconde partie à droite. Compter entre 1h et 1h30 d’ascension.

Part 2
2 grandes longueurs cette fois.

La première longueur est longue (40m au moins), molt vertical et plus aérienne. La fatigue se fait sentir et les barreaux sont toujours aussi éloignés. 2 ou 3 pas en léger dévers et pour finir un surplomb à franchir avec l’aide d’une petite échelle. On termine sur une sorte de cime intermédiaire. Traversez vers la gauche pour continuer.

La seconde longueur débute par un mini pont sous un maxi vide qu’il faut franchir en crabe. Et c’est reparti pour un final toujours très exigeant. Une très belle longueur, aérienne et physique avec un bon pas en dévers au milieu.

Sortie et retour (50′)
Depuis le sommet de la seconde partie, monter un peu en suivant les kairns vers le nord-est. Un peu plus haut, des câbles indiquent le chemin de retour. Grande descente équipée pour rejoindre le col séparant les 2 pitons. Reprendre alors le sentier qui dévale et refaire tout simplement le chemin en sens inverse pour retrouver notre point de départ.


Topo de la ferrata

Topo de la ferrata

Topo de la ferrata


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS