Lumos, Sierra de Guara, Espagne

Oppositions

EN BREF
Canyon torrentiel
6 rappels (20m max)
3h de descente
160m de dénivelé
Conglomérat/Calcaire
V3 – A1 – II
✭✭✭✭✩

Situé dans la partie est de Guara, dans la cuenca du rio Vero, le barranco Lumos est un canyon à régime torrentiel, souvent sec mais on y trouve quelques marmites d’eau de pluie. La descente comprend quelques passages délicats, notamment des ressauts à désescalader en opposition, parfois assez expos. La voie n’est pas évidente donc mais de toute beauté, parcourant une immense fissure creusée dans du conglomérat au milieu de nulle part. Après une série de beaux rappels encaissés pour rejoindre le lit du torrent, la descente emprunte ensuite un long passage d’estrechos et d’oscuros où il faut se faufiler parfois de profil. Cela se termine par un joli rappel qui semble nous faire sortir mais ce n’est vraiment pas fini.. La suite est encore longue avec de nombreux passages difficiles s’il on veut éviter l’eau. On débouche finalement sur une grande ouverture après avoir passer un défilé en calcaire pour trouver à droite le chemin du retour qui remonte sur la crête et nous fait repasser toute la descente en sens inverse depuis le haut. Au final un barranco de première catégorie, engagé, soutenu dans l’effort et dans les difficultés. Les réserves d’eau et le topo détaillé sont indispensables !


Carte & Topo

ACCÈS
Depuis Colungo, continuer la route qui mène vers Lecina au nord. Après avoir passé au dessus du village d’Asque, la route fait une grande épingle à cheveux et remonte plein nord. On va alors passer du flanc est au flanc ouest au niveau du col de Caprasio. Entre le km 21 et le km 22, sur le plat qui forme un peu la crête, il y a un parking évident à gauche pour se garer.

Topo du barranco Lumos

Topo du barranco Lumos


Descriptif

APPROCHE (30′)
Suivre le chemin qui repart vers le sud et longe la route (évident). Après quelques dizaines de mètres et avant d’entamer une montée, à droite prendre le chemin (kairn). On débouche vite au dessus de la tête du barranco mais l’entrée n’est pas là. Il faut filer en suivant le sentier à gauche en restant en altitude  pour atteindre après au moins 15′ un goulet d’entrée assez large avec des traces blanchâtre du passage de l’eau. Descendre cet entonnoir pour trouver au bout le 1er rappel dans un trou.

RETOUR (1h)
S’engager dans la large ouverture pleine de végétation et après le défilé calcaire, chercher vraiment tout à droite dans les feuillages le départ du chemin de retour. Il y a un kairn et le sentier repart en sens inverse. On remonte rapidement pour passer un petit col et marcher sur la crête avec Lumos en bas à droite. Suivre ce sentier évident jusqu’au bout pour retrouver la route et le parking.

Le canyon peut se décomposer en 3 parties:

Part 1
Une série de 4 rappels (20m, 4m, 10m puis 15m) bien encaissés constitue l’entrée en matière pour atterrir dans le fond du canyon.

Part 2
Après un passage boisé on arrive dans les oscuros et un passage vraiment très étroit ! Des vasques où il faut entrer, quelques désescalade délicates, un rappel de 4m puis cela tourne un peu sur la droite. Il y a une salle intérieure puis ça continue avec des passages “subexcavados”. On termine sur un joli rappel qui nous fait “sortir” au milieu des rochers.

Part 3
C’est encore long et si l’on croit en avoir finit eh bien non ! Encore de grosses séries d’oppositions et de ressauts à négocier, parfois vraiment pas évidents mais que l’on peut contourner souvent en montant un peu à droite avant de trouver un passage pour retrouver le lit.. Il y aura encore un rappel de 8m plus loin et encore des séries de ressauts avant que le terrain se fasse plus facile. Ça s’ouvre un peu désormais et on devine l’arrivée à gauche du barranco Alpàn, signe que l’on en a bientôt terminé. Continuer encore dans les bois pour finalement entrer dans le défilé calcaire en S qui marque la fin des hostilités.


Images du canyon

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :