Snake Gorge Canyon, Wadi bani Awf, Oman

Dans le second rappel

EN BREF
Canyon torrentiel
3h de descente
V3 – A2 – IV
✭✭✭✭✩

En haut du Wadi Bani Awf, juste en dessous du petit village de Bilad Sayt, une faille étroite, profonde et sinueuse qui rejoint le village de Zammah: le Snake Canyon. 180m de dénivelé pour 3h de spectacle ininterrompu dans un couloir de roche de quelques mètres, parfois moins d’un mètre, au creux de fantastiques plissures de calcaire, avec une centaine de mètres de paroi au-dessus de la tête. Canyon aquatique, sans vraiment d’échappatoire sur les 2 premières heures, la descente est engagée mais sans difficulté majeure. Deux rappels équipés obligatoires dont un de 40m, beaucoup de ressauts à désescalader, parfois à sauter si le niveau d’eau est suffisant, dont un ou deux assez délicats, un bon paquet de biefs à nager parfois dans des étroits sinueux de la largeur d’une tête et demi et une séquence sous un tunnel naturel paré de stalactites et peuplé de chauve-souris. Une belle option, même si l’eau a tendance à disparaitre ces derniers temps..


Carte & Topo

ACCÈS
En 4×4 obligatoirement depuis la route 13 entre  El Awabi et Rustaq, s’engager dans le Wadi Bani Awf. Quelques kms de route goudronnée avant la piste qui remonte le lit du Wadi. Suivre Bilad Sayt. Passer à Zammah qui marquera la sortie du Snake canyon. Là la piste est beaucoup plus abrupte et monte à droite pour longer à flanc et surplomber le canyon. Un crochet pour contourner une des branches du canyon, 2 ou 3 passages aérien au bord du vide. Laisser la bifurcation vers Balad Seet et continuer vers Hat. Ça redescend pour arriver dans un petit replat qui mène à la Gorgette. Là, à droite, des terrasses pour bivouaquer, camp de base pour le secteur et point de départ du canyon. Une trentaine de kms depuis la sortie de la route 13.

topo Snake Gorge Canyon

topo Snake Gorge Canyon


Descriptif

APPROCHE (2′)
Elle est immédiate en suivant le lit du wadi. Le rocher forme une porte d’entrée étroite, avec un gros bloc coincé à 5 ou 6 m au beau milieu.

RETOUR (5kms de piste)
Se font en rejoignant la piste qui traverse Zammah. Remonter ensuite à gauche et marcher pour revenir au point de départ ou faire du stop, avec de bonnes chances d’écourter les 5km d’ascension.

Le canyon peut se découper en 3 parties. Le topo présenté en-dessous reste approximatif notamment pour l’emplacement des obstacles. Une corde de 80m est nécessaire pour le grand rappel, une cordelette et un maillon rapide pour relier le 1er relais (si le matériel laissé n’est plus en place).

Excepté en plein été, une combinaison est nécessaire, simple shorty en octobre/novembre ou mars/avril mais combi intégrale en hiver car on passe beaucoup de temps dans l’eau. Attention au débit qui peut être très important après des pluies.

Part 1: les rappels
Du départ jusqu’au bas du second rappel. Ça démarre par de la marche au milieu du corridor avec quelques vasques pour arriver assez vite au R1 placé à gauche, relais sur un rocher à droite. Rappel de 5m dans une petite cascade et arrivé dans une vasque profonde d’où il faut nager pour sortir. Plus loin de gros bloc en chaos et on sort dans une ouverture en haut du second rappel. Le relais est placé là aussi à gauche, avec un accès un peu délicat. Le rappel descend un long toboggan avec un virage au milieu pour finir au dessus d’une grande vasque. Avec beaucoup d’eau il sera possible de sauter sur les 5 derniers mètres.

Part 2 : jusqu’à la fourche
Marche aquatique avec des ressauts et des passages à trouver parfois à droite, parfois à gauche. Pas mal de biefs à nager et des couloirs très étroits, de la largeur des épaules. Un passage sous une énorme pierre qui forme comme un dolmen avant de sauter de 3m. Le canyon serpente un peu sur la gauche et rejoint la jonction avec le bras gauche, échappatoire possible pour écourter. Passage à la jonction après 2h de descente.

Part 3 : jusqu’à Zammah
En prenant donc à droite. Au dessus de nos tête on peut deviner les câbles des tyroliennes de la via ferrata qui traverse à 5 reprises le canyon, quelques 100m plus haut. Des ressauts là encore, des étroits et le tunnel d’une vingtaine de mètre. Selon le niveau d’eau, le passage peut se faire en marchant ou en nageant, voire parait-il en apnée sur quelques mètres ! Des stalactites et des cris étranges des occupants du site. La suite continue en marchant et avec encore de nombreux ressauts. Puis le canyon s’élargit vraiment dans un grand virage à gauche. Suivre alors le lit du torrent pour viser le défilé final. Remonter éventuellement sur le flanc gauche pour éviter le chaos de pierres. Sortir en marchant dans l’eau entre les 2 immenses falaises pour déboucher au niveau du village de Zammah, point d’arrivée.


Images du canyon (18 février 2015)


Images du canyon (5 mai 2014)


Images du canyon (3 novembre 2013)

2 Responses to “Snake Gorge Canyon, Wadi bani Awf, Oman”

  1. Audrey

    Super blog, décidément!
    La corde est très lourde a transporter en avion, et je n’arrive pas à en trouver une à louer sur place, pour un jour… alors ma question est la suivante, y’a t’il possibilité de faire le snake canyon en arrivant après les deux rappels? Et si oui, peux tu m’expliquer exactement comment faire… on a peur de se retrouver coincé , on ne voudrait pas s’engager à l’aveuglette…
    Je vais t’envoyer un message whatsapp pour la même question si tu veux sinon, tu peux me répondre par mail.

    Répondre
    • arcodep

      Salut Audrey,
      Appelle moi au 07 82 71 54 77 et je t’expliquerai de vive voix, ce sera plus efficace.
      à bientôt
      Stéphane

      Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :