Topo Randonnée

Jebel M'Goun

Arrouss, Ait Bouguemez, Maroc

5/5
Jebel M'Goun, Ait Bouguemez, Maroc 1

Publié le

Au cœur Haut-Atlas, dominant la vallée heureuse des Ait Bouguemez, la chaîne M’Goun forme une frontière naturelle entre les hautes terres montagneuses et le désert du grand Sud. Après 2 jours de chutes de neige, le massif est de toute beauté pour les yeux mais l’ascension du sommet à plus de 4000m délicate nous obligeant à faire demi-tour au départ de la crête finale. La partie est donc remise pour de meilleures conditions même si les paysages ont été exceptionnels. Trek et rencontres magiques en pays berbère !

Accès au site

Rejoindre la vallée des Ait Bouguemez en passant soit par Demnate (par l’Ouest), soit par Azilal (par le Nord). Au village d’Agouti ou Ait Bouguemez, prendre la piste qui mène à Arrouss. Se garer (et se loger) au gite Tamazirt.

Jebel M'Goun, Ait Bouguemez, Maroc 2
Topo du M'Goun

Approche (1h30′)

Traverser le village et traverser le torrent pour suivre la piste qui va monter vers les bergeries d’Ikkis. Pas de difficulté, ascension progressive. Après les gorges de départ, on débouche sur un plateau plus ouvert avec déjà le cirque du M’Goun en ligne de mire. Plus haut se trouvent les bergeries d’Ikkis, joli gite pour faire une pause thé.

Le parcours

Compter 2 jours pour faire l’ascension du sommet d M’Goun : jour 1 pour rejoindre le refuge de Tarkeddit et jour 2 pour faire l’ascension et le retour à Arrous (énorme journée !). Une autre otpion est de faire la boucle depuis le sommet en revenant directement à Ikkis (pas possible pour nous vu la neige).

Pas de difficulté technique sur le trek mais il ne faut pas sous-estimer l’altitude qui pèse sur les effort à fournir. Le sentier est bien marqué et balisé jusqu’au sommet mais évidemment pas dans notre situation sous la neige. La rando peut se faire sans problème seul sans l’aide d’un guide local si les conditions sont bonnes.

Le gite d’Arrouss est très bien (150 Dh à ce jour en demi-pension) mais il semble préférable de dormir à Ikkis pour diminuer le jour 1 (et le site est plus sympa encore). Appeler Ahmed au +212 6 73 322 626 qui gère les 2 gites d’Arrouss et d’Ikkis ou mieux car Ahmed ne parle d’arabe ou berbère (!), appeler son frère Mohamed qui vit aux Pays-Bas au +31 6 12439 331 ou lui écrire en français sur info@tamazirtreizen.nl

Le gite de Tarkeddit est tenu lui par Abdallah que l’on peut voir à Arrouss. Plus cher (300 Dh la demi-pension) et moins bien entretenu, on est tout de même content de le trouver en conditions hivernales.. En été, on peut camper sur le plateau et se contenter du refuge pour se ravitailler (eau, nourriture)

Jour 1 : Refuge de Tarkeddit (5h à 6h)

Depuis Ikkis, monter à droite dans le vallon pour au bout suivre le sentier plus raide qui rejoint le col Tizi n’Oumskiq à 2870m. Poursuivre plein Sud en montant pour atteindre un palier plus haut une épaule à 3070m puis attaquer la barre plein fer vers la crête. C’est raide, soutenu et on sent les 3000m avant de passer à 3380m de col Aouri pour voir enfin la chaine du M’Goun et le plateau de Tarkeddit (si le temps le permet..). Il reste à descendre plus ou moins en diagonale sur un sentier plus confortable le plateau, puis à marcher sur les grandes steppes arides jusqua’u refuge de Tarkeddit à 2930m.

Jour 2 : M’Goun (4h à 5h)

 Depuis le refuge de Tarkeddit, traverser le plateau plein Sud en suivant le sentier assez bien marqué puis obliquer légèrement à l’Est pour monter sur les premières pentes. Viser le 3ème vallon à gauche auqeul on accède facilement. Le remonter et finit en sortant sur le flanc gauche sur une sorte de rampe dans un pierrier. On sort au-dessus à 3800m et on voit alors le sommet et la crête qui y mène. Il faut poursuivre pour rejoindre la crête finale (ici, on a fait demi-tour). La crête est longue, le guide sur place nous a paré de 2h de marche terrain sec.

Retour (4h à 6h)

2 options: soit revenir sur ses pas pour retourner sur le plateau et couper sans repasser par le refuge de Tarkeddit. Grosse journée en perspective avec près de 30 kms au compteur et plus de 2500m de dénivelé négatif !

Soit tenter la boucle en passant par Tizi n’Ougmar et Tizi n’Tanout pour revenir directement aux bergeries d’Ikkis (cf. topo ci-dessus). Apparemment sentier marqué en été mais très difficile à trouver si enneigé.

Profil

Technique

JOUR 1

Altitude max ✦ 3380m
Distance ✦ 16 km
Dénivelé ✦ 1400m
Difficulté ✦ D
Durée ✦ 5 à 6h

 

JOUR 2

Altitude max ✦3890m
Distance ✦ 29 km
Dénivelé + ✦ 1140m
Difficulté ✦ D
Durée ✦ 8 à 9h

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Photos Galerie