Tête Chevalière, Treschenu-Creyers

Publié le dans , france , drome | 0 Comments

Au bord de la dépression, vue sur le Mont Aiguille


Au Sud du massif du Vercors, l’itinéraire remonte le magnifique vallon de Combeau pour venir se placer au bord de la grande dépression qui domine à l’Est la vallée de Chichilianne et remonter progressivement jusqu’à la Tête Chevalière. L’intérêt principal réside dans les panoramas incroyables sur le Mont Aiguille qui, telle une gigantesque dent, s’élève sur son socle, seul, imposant. La fracture géologique entre le plateau herbeux et la plaine dévoile des canyons aux sculptures fines et esthétiques. Au loin, pour compléter le spectacle, les sommets minéraux du Dévoluy et encore plus loin le massif des Écrins. Et sur notre chemin, de nombreuses marmottes dodues regagnent leurs terriers à notre approche. La boucle par le Pas de la Chèvrerie n’est pas obligatoire mais permet de prolonger la vue et de s’approcher encore un peu plus du Mont Aiguille.


Accès au site

Au Sud de Die, en direction de Gap, prendre la D539 qui remonte vers Grenoble en passant par le col de Ménée. Avant d’arriver au col, au niveau de Treschenu-Creyers, tourner vers Bénevise et remonte la petite route qui s’élève pour s’engager entre le Cirque d’Archiane et le Rocher de Combeau dans la vallée étroite et encaissée du Combeau. Plus haut, la vallée s’élargit et on termine dans les alpages pour se garer au parking final après la Grange de Rachier. On est environ à 1460m d’altitude.

Carte & Topo

L’itinéraire hors sentier entre la Tête Chevalière et le Pas de la Chèvrerie est tracé de manière indicative.

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche 30'

Du parking, prendre le sentier qui longe les barrières métalliques pour le bétail et remonter pour rattraper la piste un peu plus haut. Suivre cette piste stabilisée qui serpente dans le vallon supérieur pour passer devant la Bergerie de Combeau. Là poursuivre sur le sentier qui part légèrement  droite et rejoindre assez vite la cabane de l’Essaure. Départ de la boucle.

Parcours 2h à 3h

L’itinéraire forme une grande boucle. L’ascension depuis le Pas de l’Essaure jusqu’au sommet suit un sentier non balisé mais bien tracé. La partie derrière la Tête Chevalière se fait hors sentier mais sans vraiment de difficulté car c’est assez évident sauf la remontée vers le Pas de la Chèvrerie qui nécessite de s’orienter un peu. Le reste suit un sentier cairné et balisé.

Partie 1 : Tête Chevalière

De la cabane, obliquer à droite pour traverser le vallon et rejoindre le Pas de l’Essaure qui marque le bord du vallon avec la dépression coté Nord-Est. Là, suivre le petit sentier bien visible qui va longer le bord du vide plus ou moins près. On a vite une première vue sur le Mont Aiguille. Monter progressivement et au iveau supérieure le panorama est encore plus impressionnant. O a de très belles vues plongeantes sur le canyon sculpté qui se développe sous nos pieds. À partir de là, c’est très spectaculaire, le parcours longe littéralement la fracture géologique entre tapis herbeux ondulée et dépression minérale ciselée. On remonte ainsi jusqu’à la Tête Chevalière, avec de petits vallonnements et une vue de plus en plus impressionnante sur le Mont Aiguille qui s’approche.

Partie 2 : Pas de la Chèvrerie

Du sommet, descendre en rejoignant la crête la plus à droite qui file presque au Nord et en laissant la crête plus aplatie  avec de gros cairns qui va vers l’Ouest (sauf si on veut éviter cette partie). Il n’y a plus de sentier mais une fois sur la crête, on trouve sans difficulté son chemin entre cailloux et arbustes. Ça descend assez raide pour atterrir plus bas sur un petit plateau avec des bout de forêt et des clairières. Suivre le bord de la dépression là aussi pour bloquer progressivement à l’Ouest et finalement repartir plein Sud sur un sentier bien visible qui mène au refuge de Chaumailloux. Plus loin, avant de se retrouver sous la Tête des Baumiers et au niveau d’un torrent, remonter dans les bois toujours hors sentier pour viser le Pas de la Chèvrerie (s’orienter avec le GPS peut s’avérer utile).

Partie 3 : Plaine de Chamousset

On retrouve le sentier principal qui vient du refuge de Chaumailloux pour repartir au Sud cette fois. On entre dans une cuvette à traverser pour passer devant la bergerie de Chamousset. On sort de la cuvette en remontant légèrement pour basculer dans une nouvelle cuvette au bout de laquelle on retrouve le vallon de Combeau qu’il faudra descendre doucement jusqu’à la Cabane de l’Essaure, fin de la boucle.

Retour 20'

Depuis la cabane de l’Essaure, reprendre le chemin de l’approche en sens inverse pour revenir au parking.

En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS