INVITATION AU VOYAGE

VOYAGE

Fjords du Musandam, Khasab, Oman

Publié le dans , | 0 Comments

Fjords du Musandam
Rencontre dans les Fjords du Musandam

Tout au bout de la péninsule arabique, pointé vers l’Iran voisin, entre Golfe persique et mer d’Oman, la péninsule du Musandam, territoire exclavé d’Oman. Facile d’accès depuis Dubai, le Nord du Musadam offre la possibilité de parcourir les magnifiques fjords intérieurs à bord des dhows ou boutres traditionnels omanaise, accompagné d’un équipage local digne de Sinbad le Marin, à la rencontre des petits villages isolés, des cormorans et des dauphins qui trouvent  là un lieu paisible de reproduction et de vie.  Les eaux claires et relativement chaudes sont également particulièrement riches en poissons et coraux, que l’on peut admirer avec masque, palmes et tuba. Les requins de récifs habitent aussi les lieux, inoffensifs parait-il, mais dans tous les cas jamais rencontrés dans les fjords. Depuis Khasab en explorant un peu à l’intérieur des terres, le Khor Najd, au Sud-Est, forme un accès différent sur une autre partie des fjords du Musandam, coté mer d’Oman et mérite le détour, le temps d’un bivouac ou d’une petite plongée en fin de journée.


Accès & Carte

Depuis Dubai, suivre la E311 ou la E611 jusqu’à Ras El Khaimah puis continuer vers le Nord par la E18 qui longe la mer jusqu’à la frontière d’Oman. Passé la douane (5 rials pour un visa touriste obtenu sur place, avec présentation de son assurance auto qui couvre Oman), poursuivre la petite route qui va remonter toute la péninsule entre mer et montagne. Sur le chemin, de belles plages désertes et quelques jolies villages de pêcheurs. Au bout, la route monte alors pour passer coté Khasab et après une série de lacets et un superbe vue sur la baie de Khasab et l’entrée des fjords du Musandam, on arrive à destination. Compter environ 4h depuis Dubai, frontière comprise.


À voir, à faire

Visiter les fjords en dhow

Les départs pour les fjords se font depuis le port de dhows de Khasab, qui actuellement se trouve au Nord-Est de la ville. En se rendant sur place, on peut trouver et négocier la journée sur un dhow à environ 20 rials par personne, déjeuner et boissons compris. On peut aussi s’adresser aux hôtel ou aux agences pour semble-t-il le même prix. Faire attention toutefois de ne pas se retrouver à 25 sur le même bateau. Il est également possible d’y passer la nuit pour une somme plus importante mais raisonnable.

Parcours en dhows

En parant vers 9h, retour à 16h environ, le trajet est un peu le même pour tous. Longer la cote pour entrer dans le fjord principal et rejoindre Telegraph Island, 1er stop. Là, on peu snorkeler autour de l’île ou grimper sur le rocher pour avoir une vue à 360° du coin. Puis le dhows continue de s’enfoncer pour rejoindre le 2d stop, presque au bout du fjord qui forme un grand cul de sac de parois. Pause snorkeling à nouveau.

Le retour longe plutôt l’autre coté et c’est là que se trouvent les dauphins généralement, même si parfois on les voit avant, en arrivant. Les gars à la barre savent y faire pour s’approcher, couper le moteur et nous permettre de les voir de près, parfois de très près. Ils réussissent même à les « accroche » en remportant plein gaz entraînant avec eux 1 ou 2 spécimens qui voguent allègrement sur les cotés de l’embarcation, rapides, élégants, sans effort.

Fjord de Khor el Najd

Sortir de Khasab par le Sud et rouler un vingtaine de kilomètres avant de bifurquer à gauche (Khor Al Najd indiqué). La route devient piste pour monter au petit col qui donne un superbe panorama sur la baie. Descendre en lacets abrupts pour rejoindre la place de galets, 4×4 recommandé pour éviter d’y rester. Là, endroits pour bivouaquer sans problème.


En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS