Invitation au voyage

Wadi Hasa, Moab, Jordanie

dans le défilé final du wadi Hasa

décor somptueux dans le défilé final

EN BREF
Canyon aquatique
Aucun matériel
10h à 12h
Bivouac 2 jours
✭✭✭✭✭

Long, très long wadi, plus de 20kms pour descendre d’Est en Ouest, dans un décor fabuleux, les plateaux et collines jordaniens et rejoindre sous le niveau de la mer, les rives de la mer morte. Sans difficulté technique (aucun matériel nécessaire), ce canyon, appelé aussi Nahal Zered, est tout compte fait une superbe randonnée plutôt aquatique, dans un environnement magique d’eau, de rocher et de couleurs . Au fur et à mesure que l’on s’enfonce vers l’ouest,  on passe du blanc, au marron orangé puis au rouge, au coeur d’étroits stupéfiants de grès sculpté. L’itinéraire est facile à trouver, en suivant simplement le cours de l’eau et un nombre impressionnant de virages et de courbes façonnés dans la montagne au fil du temps. 2 jours sont préférables pour prendre son temps et profiter des jacuzzis, et d’autant plus que la logistique pour revenir au point de départ n’est pas simple (à moins d’avoir 2 véhicules).


Carte & Topo

ACCÈS
Depuis le site nommé « Hamamat Burbeta », qui se trouve environ à mi chemin entre Kerak au nord et Tafila au sud sur la King’s road. Avec 1 voiture, la laisser dans le village de Safi et prendre un bus pour Kerak (1h) et de là, un taxi pour se faire déposer aux Hamamat Burbeta (40kms environ) qui se trouve 5kms en contre-bas de la route principale (panneau indicateur). Le point GPS aux Hammamat Burbeta est 30°58’41.4″N 35°40’18.8″E.

accès Hamamat Burbeta

accès Hamamat Burbeta

topo wadi Hasa

topo wadi Hasa


Descriptif

APPROCHE (15′)
Depuis Hamamat Burbeta, rejoindre le lit du torrent et le descendre pour trouver assez vite l’entrée d’une petite gorge blanche, point de départ.

RETOUR (30′)
À pied (long) ou en stop ou en payant 1JD par personne pour rejoindre le centre de Safi où se trouve la voiture. À moins d’avoir déposé un second véhicule au point d’arrivée.

La descente fait, d’après des informations prises sur place, près de 25kms et est orientée globalement d’Est en Ouest. La descente sur 590m de dénivelé (de +285m à -305m !) se fait très progressivement en suivant l’eau, même s’il faut notamment dans la première partie traverser très souvent le cours d’eau pour éviter des petites cascades infranchissables. Compter 10 à 12h de marche. Il peut se découper en 3 parties marquées par un rocher qui change de couleur: blanc, orangé, rouge.

Part 1 : blanc
Depuis Hamamat Burbeta, rejoindre le lit du torrent en descendre pour trouver assez vite une petite gorge blanche très encaissée qu’il faut contourner par la droite. Ensuite il y a beaucoup de gros blocs et la progression est lente pour trouver des passages. Vient ensuite une longue section plate et ouverte où l’on marche dans l’eau ou sur les rives. Une seconde gorge blanche qu’il faut à nouveau contouner et une seconde longue marche en suivant les méandres du torrent. On peut même y croiseer de jolis crabes venus d’on ne sait où.

Part 2 : marron orangé
Le décor change et on entre dans un défilé plus encaissé, aux parois marrons tirant sur le orangé et avec de nombreux palmiers suspendus. L’eau coule sur les bords pour se rafraichir ou refaire les réserves d’eau. Les falaises sont recouvertes par endroit d’herbe et le passage devient de plus en plus étroit, encaissé et sinueux.

Part 3 : rouge.
On entre alors dans la section finale, où le grès rouge sculpté forme d’étonnants arrondis et plissures. Beaucoup de courbes et de virages, pour découvrir de nouvelles galeries de plus en plus incroyables. Une porte immense avec un rocher en travers marque presque la fin du Siq. On rencontre alors les 1ers villageois qui remontent en sens inverse pour profiter des nombreux bassins à disposition. Encore une petite 1/2 heure et on sort du canyon dans un petit village à 2kms de Safi. Le point GPS de sortie du canyon est 31°00’54.7″N 35°29’32.2″E


Images du canyon

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :