Dièdre Farreny a la Roca Alta, Vilanova de Meïa, Espagne

départ en traversée aérienne (L4)

départ en traversée aérienne (L4)

Au dessus de Vilanova de Meïa, à l’extrémité occidentale de la Roca Alta, on repère immanquablement le magnifique dièdre qui remonte l’imposante avancée rocheuse aux couleurs orangées. La voie, une des premières ouvertes dans le secteur, est peu équipée sur une paroi bien verticale, imposant une grimpe très aérienne et un engagement soutenu, avec cependant avec des protections assez faciles à poser en plus des quelques pitons qui trainent au long de la voie. Les 3ème et 4ème longueurs sont vraiment impressionnantes avec une ambiance verticale omniprésente et un panorama imprenable sur la plaine environnante. Les cotations données sur les topos sont à revoir un peu à la hausse. Les longueurs 3 et 4 annoncées en V valent bien du V+ pour l’engagement, la verticalité et la continuité. C’est une voie majeure, presque incontournable pour le secteur.

Accès
Depuis le village de Vilanova de Meïa, prendre la route qui monte au nord vers Tremp et après 3 kms environ, tourner à gauche sur une piste en direction de Rubiès et l’ermita. Ça monte avec de larges lacets pour arriver sur un plateau sous la Roca Alta. Continuer, passer à côté d’une bicoque puis plus loin un maison de pierre avant de longer un champs (à gauche). Là, bifurquer une piste en moins bon état pour monter et finir sur une petite esplanade sous le dièdre. (zone avec des ruches). 5 kms environ de piste.

Approche (30′)
Prendre la piste qui monte vers la Roca et au 1er virage continuer tout droit sur un petit sentier (cairn). Ensuite, remonter en suivant les différents sentiers qui s’entremêlent un peu pour rejoindre à vue le pied du dièdre (évident).

Parcours
La voie, ouverte en 1978, est exposée plein sud et fait 165m en 6 longueurs (30m, 20m, 40m, 30m, 20m, 25m). Avec quelques pitons et bolts en places, la voie est semi-équipée et peut être classée en terrain d’aventure. Longueurs engagées, protection assez facile. Prévoir un jeu complet de friends en doublant éventuellement du 0.5 au 2, un jeu de coinceurs et des longes pour les arbustes.

L1 (30m, IV)
Départ sous un arbuste à 10m, le rocher n’est pas bon et après avoir placé une longe sur l’arbuste, continuer en obliquant légèrement à gauche pour rejoindre une petite vire sous une lèvre rocheuse. Aucun équipement sur cette 1ére longueur mais le relais est bolté.

L2 (20m, V+)
Sortir à droite avec un pas expo en V+ pour franchir la lèvre puis continuer tout droit vers l’arbre au pied du dièdre. Un relais désequipé que l’on peut utiliser avec une plaquette récupérable sinon aucun équipement en place, mais facilement protégeable (excepté le départ). Final vertical et relais R2 sur l’arbre.

L3 (40m, V+)
Superbe longueur, esthétique et très aérienne, bien soutenue et engagée. Remonter le dièdre, passer une sorte de petit toit par la droite puis poursuivre sur la dalle de droite pour finir plus facile jusqu’au relais R3 que l’on peut monter avec un piton et une lunule sur un bloc coincé. Quelques pitons en place, protection assez facile à trouver.

L4 (30m, V+)
Longueur impressionnante là aussi, très aérienne et soutenue. Traverser 3m à droite sans protection puis monter pour trouver un 1er piton. Continuer dans une fissure, cliper un bolt avant de passer une petite cheminée très verticale pour finir en utilisant la dalle à droite jusqu’au relais R4 que l’on monte sur un arbre. Quelques pitons là aussi et un bolt (après le 1er piton) en place.

L5 (20m, V)
Continuer sur une large fissure en terrain plus facile et un peu moins vertical, mais pas évident à protéger. On passe un 1er tronc en travers, puis plus haut il y a 2 bolts (relais ?) avant de rejoindre un gros tronc où l’on peut monter le relais R5 (ou continuer quelques mètres pour trouver à droite un relais bolté).

L6 (25m, IV)
Monter au dessus du tronc et accéder à un petit canal de sortie pour rejoindre le sommet en marchant.

Sortie et retour (45′)
Remonter vers le nord pour accéder au plateau et ensuite filer vers l’ouest pour rejoindre les zones sportives et un chemin de descente dans un goulet (passage naturel visible en traversant le plateau). De là, descendre en suivant le sentier assez marqué qui rejoint assez vite le pied des parois, puis redescendre jusqu’au parking en improvisant sur les petits sentiers abruptes que l’on a empruntés lors de l’approche.


Topo de la voie

topo d'Escalatroncs

topo d’Escalatroncs


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :