Invitation au voyage

Wadi Al Hail, Al Suwaih, Wadi Al Arbeyeen, Oman

EN BREF
Canyon torrentiel
En aller retour
V1 – A1 – I
✭✭✭✩✩

Saut 12m !

Découverte d’un autre canyon équipé par Khaled Abdul Malak récemment, le wadi Al Hail, qui se trouve sur la cote ouest d’Oman entre Quriyat et Sur. Le wadi se remonte en aller-retour depuis le village d’Al Suwaih. Il s’agit en fait d’un wadi secondaire qui se jette au niveau du village dans le long et sinueux wadi Al Arbeyeen. Pris par le temps, nous n’avons pu faire que la première partie qui red,née jusqu’au coude, sans pouvoir aller plus haut et monter sur le dé géant. Fréquenté car avec un accès facile et faisable sans matériel spécifique, ce canyon reste très beau, sauvage et aquatique avec de nombreuses cascades ou piscines d’eau immaculée. Au niveau du coude à 90°, une très belle piscine encaissée d’eau translucide entre vert et bleu. À refaire donc pour aller plus loin.


Carte & Topo

ACCÈS
Sur la route E17 de Quriyat à Sur, sortir à Dhabab et passer sous le pont de l’autoroute pour trouver la piste en très bon état qui entre et s’enfonce dans wadi Al Arbeyeen. Le canyon est assez encaissé mais large au départ et remonte avec de grands lacets. Laisser le premier hameau à droite puis au second, prendre à gauche pour rester dans le wadi principal. On passe alors un petit col et de l’autre coté, le village d’Al Suwayh. Se garer avant de traverser le torrent et la cascade l’entrée du village.


Descriptif

APPROCHE (30′)
Traverser le wadi pour passer coté gauche et remonter sous les terrasses pour viser plus loin le falaj, en contre-haut. Le suivre dans la palmeraie pour finalement sortir et continuer dessus jusqu’au bout. Là retourner dans le lit du wadi où début de canyon.

RETOUR
Revenir simplement sur ses pas pour un temps globalement équivalent.

Un aller retour donc, pas équipement nécessaire et pas de grosse difficulté, du moins jusqu’au coude. Il y a pas mal d’eau donc une combi est recommandée sauf en été.

Part 1: jusqu’au coude
Il y un sentier cairns coté droit qui passe parfois coté gauche ou dans le lit du wadi. Parfois parfois m^me c’est cairné des 2 cotés. Bref, il n’y a pas de difficulté, on trouve assez facilement son chemin même s’il faut par endroit escalader ou désescalader des gros blocs ou encore cherche un peu le meilleur passage. Plus loin, on arrive dans un resserrement avec un bief à nager sur 50m environ ou alors à éviter en traversant sur le flanc gauche (V, en adhérence). Continuer ensuite sans être obligé d’aller à l’eau. Après 1h30 environ depuis la fin du falaj, on arrive à l’endroit ou le wadi fait un coude à 90° vers la gauche. Là une splendide piscine et un saut possible depuis la vire en contre-haut.

Part 2: jusqu’au dé géant
Partie à faire soit en évitant la piscine du coude par le haut à gauche, soit en nageant pour remonter la cascade (corde à noeuds visible).


Images du canyon

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :