INVITATION AU VOYAGE

TOPO

Sur la piste du Tsaranoro, Étape 2

Publié le dans , | 0 Comments

Sur la piste du Tsaranoro, Étape 2 2

L’étape 2 du trek sur la piste du Tsaranoro monte d’un cran en distance et en dénivelé ! Même si le soleil n’était pas au rendez-vous pour nous, on profite d’un parcours varié dans la vallée de Namoly puis sur les flancs Sud du massif de l’Andringitra pour rejoindre finalement le camp 3 sous le pic Imarivolanitra. Plutôt que de faire l’ascension directe vers le camp 3, l’idée était de découvrir une partie du circuit Imaitso dans un bout de forêt humide avant de suivre les crêtes qui longent les parois du massif. L’effort à fournir sur l’étape est concentré sur les 700m de dénivelé en forêt, en espérant éventuellement apercevoir en chemin 1 ou 2 lémuriens perchés sur les grands troncs enchevêtrés. On débouche finalement sur un plateau d’altitude à plus de 2000m pour rejoindre le camp 3 du parc, sous une immense falaise grise et orangé, point de départ de l’ascension du pic du lendemain. Site idéalement placé, avec de jolis petits abris de pierre, de bois et de paille pour s’abriter. Reste à espérer un ciel dégagé pour l’étape 3..

Accès au site

Au départ d’Amabalamandray, accessible en 4×4 ou à pied depuis Sendrisoa, 26 km au Sud d’Ambalavao. Voir post étape 1.

Carte & Topo

L’étape 2 est tracée en violet sur la carte.

Description du parcours

Approche 2'

Depuis le gite MNP, reprendre la piste principale qui mène au village d’Ambalamanandray qu’il faut traverser.

Parcours

Dénivelé plus important donc avec une distance équivalente à la 1ère étape. L’itinéraire est balisé avec des bornes PM (point kilométrique) tous les 50m, comme partout dans le parc, sur tous les circuits officiels. Comme on est cette fois concrètement dans le parc national, le guide du parc est obligatoire pour se déplacer dans le massif. Et l’on doit payer également 45 000 ariarys par jour pour l’entrée dans le parc. Tout ça peut être géré par l’agence qui fournit la logistique des 4 jours de treks (voir site Madamax)

Partie 1: la vallée de Namoly

5 km de large piste et de petits sentiers pour s’enfoncer progressivement vers le fond de la vallée. On traverse de magnifiques petits villages où les enfants nous accueillent avec à la fois de la curiosité et un peu de peur aussi. Traversée également de rizières pour remonter enfin au bout et attaquer les flancs du rempart où se trouve un grande forêt qui forme la crête à franchir. Compter environ 1h30 pour 730m de dénivelé cumulé +.

Partie 2: la forêt humide

9 km d’ascension douce au départ puis de plus en plus raide. Le départ emprunte le sentier du circuit Imaitso puis on le quitte assez vite pour attaquer le sentier qui monte sur la crête. Borne PM à 00m. Pas d’un intérêt exceptionnel, on est plutôt dans l’effort. Avec du soleil, les lémuriens pourraient être de sortie mais aujourd’hui. Compter environ 1h45.

Partie 3: les crêtes

Depuis le haut, on débouche sur un large et long dôme de végétation où a été défriché un sentier large au milieu de la broussaille. Le terrain est vallonné avec des petites dépressions à franchir mais qui restent courtes. Une vue probablement belle mais pas aujourd’hui où l’on attend quelques rayons pour prendre une photo. 12,5 km pour arriver finalement au source de la rivière Marositry, pause repas possible. Compter 1h30 de plus. PM 5350m.

Part 4 : le plateau

Une dernière ascension et on passe une épaule qui donne accès au plateau d’altitude à 2000m où se trouve le camp 3. On aperçoit alors l’enfilade de parois qui forme la chaine de l’Andringitra. Paysage nettement plus haute montagne. 4 km de plus. PM 8900m. Arrivée au camp à environ 2100m d’altitude.

Bivouac

Le camp 3 comprend 2 abris traditionnels de pierre et toit de paille pour la cuisine et loger les porteurs et guides. Une zone de camping se situe juste au dessus..

En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS