Everest Base Camp

Everest 3 pass, Part 2, Khumbu Himal, Népal

5/5
Everest Base Camp, Everest 3 pass #2 1
Sur le gacier du Khumbu, camp de base de l'Everest

Publié le

5 jours pour rejoindre le pied de l’Everest et son camp de base historique. L’ascension progressive depuis Namche permet de franchir le cap de 4000m puis des 5000m dans un décor de plus en plus extraordinaire, avec de gigantesques glaciers et des sommets enneigés qui s’envolent au delà des 8000m ! Même si le temps n’était toujours pas au rendez-vous, nous empêchant de franchir la 1ère passe du programme, l’ambiance est montée d’un cran. L’accès au camp de base de l’Everest et du Lhotse impressionne, au bord d’un champ de glace sculptée de toute beauté. Les vues sur la chaîne du Khumbu Himal avec ses sommets légendaires sera pour le lendemain, depuis Kala Patthar, pour un lever de soleil à plus de 5500m.

Jour 6 au Jour 10

Depuis Namche, c’est cette fois l’ascension progressive vers Gorak Shep, le hameau le plus avancé dans la vallée du Khumbu, au pied de la chaîne de l’Everest. De là, on peut monter sur le promontoire de Kala Patthar et se rendre au camp de base de l’Everest, au pied du glacier de l’Everest. L’itinéraire prévu devait nous faire passer par Kongma La mais les conditions météo, neige et brouillard, ont rendu cette option impossible. Nous avons donc du rebrousser chemin et filer sur Lobuche par le sentier classique.

Jour 6 : Namche – Tengboche 3860m
Jour 7 : Tengboche – Dingboche 4410m
Jour 8 : Dingboche – Chukhung 4660m
Jour 9 : Chukhung – Lobuche 4940m (Kongma La 5460m)
Jour 10 : Lobuche – Gorak Shep 5165m (EBC 5360m)

Jour 6 : Namche 3440m – Tengboche 3860m

10 kms, 750m d+, 450m d-, alt max 3860m

Une étape courte, en distance et en dénivelé, mais essentielle pour poursuivre l’acclimatation. Sortie de Namche par le haut puis on suit un large sentier aménagé qui suit le relief et monte doucement en remontant la vallée. Quelques stupa sur le chemin. Passage à 3600m au niveau de Sanasa avant de redescendre à 3350m et de franchir la Dudh Koshi à Phunki Thanga. De là, belle ascension d’1h30′ en forêt, progressive mais soutenue.  En haut, on est à 3860m. Là se trouve le monastère de Tengboche que l’on peut visiter. On peut passer la nuit là où à 15′ de descente pour rejoindre Deboche.

Jour 7 : Tengboche 3860m – Dingboche 4410m

10 kms, 680m d+, 80m d-, alt max 4410m

À nouveau une étape assez courte, on va franchir les 4000m. Sentier facile en forêt et le long de la rivière Imja Khola (affluent de la Dudh Koshi) que l’on traverse plus loin. Ensuite, montée progressive par paliers, en rive droite. On passe les 4000m, la végétation change, la forêt a disparu. Le sentier continue alors de monter par palier successif pour rejoindre finalement le village de Dingboche à 4410m, légèrement en contre-haut de la rivière. De là, on est au pied de Ama Dablam, on peut également voir le Cholatse et en bout de vallée le sommet du Lhotse.

Jour 8 : Dingboche 4410m – Chukhung 4660m

4,5 kms, 415m d+, 5m d-, alt max 4660m

Petite étape pour finaliser l’acclimatation avant d’attaquer la passer à 5000. La montée est très progressive sur les flancs caillouteux et dégagés, le long de Imja Khola. On débouche naturellement au dernier village de cette vallée, Chukhung, point de départ pour l’ascension de Island Peak. De là, on peut également monter sur Chukhung Ri, ce qu’on a pas fait vu le temps totalement bouché…

Jour 9 : Chukhung 4460m – Lobuche 4940m

19,6 kms, 1050m d+, 850m d-, alt max 5050m

Une fois engagé sur l’ascension de Kongma La, avec un départ à 4h du mat, la neige et le brouillard se sont installés et on a dû faire demi-tour autour de 5000m. Revenu sur nos pas à Chukhung puis à Dingboche, l’option B de secours a été de reprendre l’itinéraire classique vers Lobuche. 1h30′ à 2h facile pour rejoindre Tukhla. de là c’est plus raide pour passer Tok La (4830m) et déboucher sur une zone plus plate. Il y a là une sorte de cimetière dédié aux expéditions de l’Everest qui y sont restés. La fin est plus facile, le long d’un petit torrent qui mène à Lobuche pour la nuit.

Jour 10 : Lobuche 4940m – Gorak Shep 5165m

13 kms, 480m d+, 440m d-, alt max 5360m

Peu de dénivelé pour rejoindre Gorak Shep en 2h à 2h30′ mais on passe les 5000m et le franchissement d’un énorme glacier oblige à faire des up and down qui piquent dans les jambes. On passe même les 5200m avant de redescendre à Gorak Shep. De là, après une pause repas, on a enchaîné le sentier qui file encore plus loin jusqu’au camp de base de l’Everest à 5360m. Compter 1h30′ environ pour s’y rendre, en longeant l’impressionnant glacier du Khumbu. Le camp de base touche quasiment un magnifique champ de glace sculpté que l’on peut explorer. Le départ pour le Lhotse et l’Everest est là, des dizaines de tentes abritent des expé en attente de la fenêtre météo qui permettra l’ascension. Lieu et ambiance à ne pas rater. Retour pour la nuit à Gorak Shep en 1h.

Profil

Technique

Type ✦ Trek
Alti Max ✦  5360 m
Dénivelé ✦  3375 m
Difficulté ✦ D
Distance ✦  57 kms
Durée ✦ 5 jours

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS