Invitation au voyage

Pica de l’Estats per el coll dels Guins de l’Ase, Tavascan, Catalunya, Espagne

Au sommet

Au sommet

Le Pica d’Estats est le plus haut sommet des pyrénées en pays catalan. Une virée donc presque obligatoire ! L’accès se fait coté tavascan, via le refuge du Broate. La rando est très belle, pas difficile mais assez longue avec quelques passages qui peuvent être délicats à négocier selon les saisons (pierriers, névés).Le passage par le coll dels Gitns de l’Ase est original avant de rejoindre la route normale balisée. On en profite aussi pour faire le Montcalm, juste en France à 3077m, sur le chemin de l’Estats.

Accès
Depuis Barcelone, prendre la direction Lleida par l’A2 et sortir à Igualada pour monter plein nord vers Tremp et sortir à LLavorsi pour aller jusqu’à Tavascan. Poursuivre ensuite tout droit dans le village et prendre une piste assez longue et caillouteuse jusqu’à un petit parking près du torrent. Ici démarre le sentier vers le refuge du Broate.

Approche (3h)
Pour rallier le refuge du Broate à 2200m d’altitude. Après 20 minutes de chemin le long du torrent, la piste attaque quelques dizaines de grands lacets dans la forêt. On croise le torrent plus haut sur un pont en bois pour se taper derrière 1h de grimpe bien raide et sortir enfin sur le petit plateau qui nous mène au refuge (non gardé).

Parcours
Le trek (5h environ), avec un dénivelé de 1040m depuis le refuge est assez longue et ne pose pas de difficulté particulière si ce n’est en raison de la présence de névés. L’itinéraire est assez évident à suivre depuis le refuge. Prévoir une paire de crampons et un piolet au cas où.

Part 1: du refuge au col
Le chemin vers le pic d’Estats part vers la droite quand on sort du refuge et monte en suivant le petit torrent vers les cascades que l’on aperçoit plus haut. Suivre à droite au dessus et contourner la montagne par la droite en laissant la grosse dent rocheuse à notre droite. La piste monte progressivement vers une large combe qu’il faut remonter entièrement pour franchir un petit col qui nous amène face à paroi rocheuse, en forme de petit cirque. Là, en haut et en face de nous se détache un petit passage sous forme de brèche. C’est le coll dels Guins de l’Ase à 2864m. Vu d’en bas, ça parait quasi infranchissable.

Part 2: passage du col
Si on s’approche, c’est faisable mais l’ascension est plutôt délicate, sur terrain pentu et pierreux instable. Des névés occupent une partie de la piste et il faut passer le long des parois en s’agrippant (à gauche ou à droite) pour atteindre le col. De là, on aperçoit alors le Montcalm bien au-dessus et le pica d’Estats qui dominent la combe. Avant il faut redescendre du col coté opposé, vers un petit vallon d’altitude qui rejoint plus haut la piste classique pour l’Estats. C’est bien abrupt et une barrière rocheuse trop compliquée à passer nous oblige à descendre le névé pas à pas (crampons), en escalier.

Part 3: Pica de l’Estats
On rejoint en continuant à gauche en bas du vallon et en coupant vers le haut ensuite, la piste du GR de la classique qui nous file au sommet. On arrive alors sur la crête qui fait office aussi de frontière. La vue est magnifique. On se fait en 1er le Montcalm 3077m en France puis en suivant la crête, on termine enfin sur le pica d’Estats, 3143m.

Sortie et  retour (2h puis 3h)
Du sommet descendre en bas du vallon, remonter le névé (sur nos traces), passer le col dels Guins de l’Ase et redescendre le pierrier (plus délicat qu’à la montée, la fatigue en plus) pour dévaler jusqu’au refuge. Restent ensuite 3h pour retourner jusqu’au parking, difficile à enchainer dans la même journée !


Carte du trek

Topo du trek

Topo du trek


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :