Invitation au voyage

Jebel Mayeen, Wadi Rum, Jordanie

Entrée du wadi Rum depuis le sommet

Entrée du wadi Rum depuis le sommet

Entrée en matière en douceur sur wadi Rum, question de prendre la mesure du lieu et de se familiariser avec le rocher. Juste avant le village, ce petit trekking remonte une longue crête pour atteindre le sommet du jebel Mayeen (1100m), situé en contre-fort de l’imposant jebel Rum. Pas de difficulté particulière si ce n’est la recherche d’itinéraire: ici très peu de marquage, pas de cairns non plus en grande quantité. Le chemin doit donc être trouvé parfois en grimpant tout droit, parfois en contournant par la droite ou la gauche, parfois encore en redescendant momentanément. Du haut du cailloux on prend conscience de l’immensité du lieu avec sous nos pieds toute la perspective du couloir de sable d’entrée du wadi Rum et du village aux portes du désert. Le retour par l’intérieur nous fait longer les grandes parois du jebel Rum où l’on repère quelques départs de grande voies à retenir, la Black Magic et la Gold Finger à la sortie, face à la Rest House.

Accès
Depuis la route du désert entre Ma’an et Aqaba. Prendre la direction de Rum, passer le Visitor Center (5 JD pour entrée par personne, 20 JD voiture mais évitable) avec à gauche les 7 piliers de la Sagesse. La petite route s’enfonce plein sud et après 5 ou 6 kms, juste avant l’e,nitrée du village, à droite, la Rest House. Se garer là.

Approche (2′)
Immédiate, la voie démarrant juste derrière le parking, sur le bout de rocher

Parcours (1h30)
La voie est assez évidente puisqu’il s’agit de suivre la crête mais le chemin n’est que moyennement marqué surtour au départ.  Difficile à decrire car peu de passages vraiment caractéristiques.  Zigzaguer pour trouver le meilleur endroit pour passer, parfois à droite, parfois plutôt à gauche, sans vraiment de grosses difficultés.  2 ou 3 passages de grimpe un peu expos dans le III ou le IV sur un rocher (grès) plutôt bon et solide. Après plusieurs paliers, quelques descentes ou passages de petits cols, on arrive au sommet avec un panorama de carte postale sous les yeux. Le topo détaillé de Howards (cf. 1ère photo) n’est pas spécialement indispensable, suivre plutôt les passages naturels les plus évidents.

Retour (45′)
Depuis le sommet descendre côté intérieur pour rejoindre une cheminée assez délicate à desescalader puis continuer en palier. On rejoint une sorte de col puis rejoindre le goulet large et pierreux qui ramène au parking.


Topo du trek

Topo du trek

Topo du trek


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :