Invitation au voyage

Hasiq to Qasab, Wadi Shah, Ras Al Khaimah, Émirats Arabes Unis

Plissures et canyons

Plissures et canyons

Nouveau trek sur les Émirats. Le parcours découvert aujourd’hui relie le wadi Shah à l’entrée du Wadi Bih en passant par le petit village de Hasiq avant de surplomber puis dévaler le wadi Qasab. Quelques 1100m de dénivelé positif dans un décor de roches sculptées et plissées aux coloris allant du noir à l’orangé en passant par le rouge, de belles terrasses d’altitude tapissées de vert, le trek vaut le détour et peut se faire en 5 ou 6h environ, d’une traite. L’itinéraire n’est pas évident bien que logique, les anciens sentiers ayant plus ou moins disparus même si par endroit de solides marches bédouines sont encore en place pour franchir les parties les plus abruptes. À découvrir donc, à proximité de Dubai.

Accès
Depuis ras Al Khaimah, prendre la route de Jebel Jais et s’enfoncer dans le wadi Shah. Après la longue ligne droite, passer les premiers lacets et se garer sur le coté au niveau du secteur de grimpe de Junction. Le départ se fait dans la petite gorge où se trouvent les voies d’escalade. L’arrivée se faisant au village de Qasab à 18km du pont de départ, prévoir un second véhicule ou faire du stop.

Approche (5′)
Traverser la route et descendre coté opposé. Remonter dans la gorges, passer les voies sur la droite et monter jusqu’à la 1ère cascade où se trouvent les marches construites dans la roche (et cimentées) qui marquent le départ du trek.

Parcours (5h)
1720m de dénivelé cumulé (380m – 1110m – 220m) pour environ 9km au sol, le trek est exposé globalement Sud. Aucune indication sur le chemin et un sentier vaguement marqué ou totalement absent par endroit. pas de difficulté excepté des traversée ou descente d’éboulis délicates et quelques pas de désescalade dans la descente vers wadi Qasab (IV).

Part 1: ascension au village de Hasiq
Au dessus de la 1ère cascade et l’escalier de départ, continuer en suivant le lit principal du wadi. Le sentier est un peu marqué par endroit, avec même quelques marches. On atteint assez vite de larges terrasses. Les traverser tout droit, au bout ça se resserre avec une source sous un arbre. Monter dans les rochers et plus haut on atteint à droite une plateforme avec une grande maison. De là il faut continuer de s’enfoncer vers la grande muraille que l’on voit et qui ferme le wadi. Traverser un immense éboulis et remonter encore pour passer sour une haute cascade sèche coté gauche. On ne devine aucun passage pour accéder à la crête et pourtant un itinéraire a bien été construit pour franchir la muraille.

Passer sous l’axe principal de la cascade et revenir dessous par une vire intermédiaire. On peut alors poursuivre en traversant sous le haut de la cascade par cette vire qui continue assez loin. Il y a des constructions abandonnées un peu tout du long. On trouve alors l’escalier bédouin encore très solide qui permet de franchir un mur. Au dessus, monter encore en visant sur la gauche pour trouver encore plusieurs petites marches bédouines. Finalement, on accède à la crête et on débouche sur de magnifiques terrasses sur une plateforme d’altitude. C’est le village abandonnée de Hasiq.

Part 2: la crête
Depuis les terrasses, monter en direction d’une petit construction rectangulaire qui domine le village. De là partir à droite vers l’Ouest en montant pour rejoindre la crête. Arrivé là, on une 1ère vue du le wadi Qasab, très encaissé et la vallée qui s’ouvre plus loin du l’entrée du waqi Bih. Continuer sur la crête jusqu’à atteindre le petit sommet du coin, une sorte de mesa où se détachent 2 ou 3 gros docs empilés. Très belle vue sur la vallée coté Ouest. Continuer sur la crête en visant les terrasses suivantes. Les traverser et rejoindre la maison abandonnée juste après.

Part 3: descente vers le wadi Qasab
De là descendre à gauche et rejoindre le bord des falaises. En les longeant, il y a un cairn qui indique le passage pour descendre.Après quelques pas de désescalade (IV), on arrive sur un nouveau rebord qui surplombe de nouvelles falaises avec un petit wadi qui descend assez abruptement. Longer alors à gauche le bord pour finalement atteindre de nouvelles terrasses et un autre petit village abandonné. Là il faut descendre par un sentier légèrement visible et qui mène à une sorte d’épaule sur une avancée rocheuse assez caractéristique. Une fois descendu, on trouve un grand cairn sur la gauche qui indique le goulet par lequel on va pouvoir finir la descente et rejoindre sans trop de difficulté le bas et touche le lit du wadi Qasab.

Sortie et retour (30′)
Marcher dans le lit du wadi et on arrive dans une grande zone aplanie à traverser (lac asséché ?). Au bout, de gros blocs posés là à franchir pour passer de l’autre coté et assez rapidement atteindre l’entrée de Qasab. De là, une piste devient sur la route de wadi Bih, un peu avant le poste frontière et le check point militaire.


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :