Trekking

Montaña de Tauro

Baranquillo Andrès, Gran Canaria, Espagne

4/5

EN BREF

Trekking

15 kilomètres

780m de dénivelé +

4h30 à 5h

Une superbe boucle autour et sur la Montaña de Tauro, dans la partie Sud de l’île. Un itinéraire varié, des panoramas aériens sur le centre, Sud et l’Ouest de l’île et des ambiances qui changent au fur et à mesure de la journée.  Peu de chose à retirer finalement. Plus que le sommet de la Montaña de Tauro (1225m) qui n’a rien de particulier, c’est l’ensemble du parcours qui vaut vraiment le détour. Si l’orientation dans la 1ère partie n’est pas évidente avec des combinaisons de sentier à trouver, il n’y a pas de difficulté particulière sur le parcours si ce n’est quelques passages un peu plus aériens à franchir dans la dernière partie. L’un des beaux treks que nous avons pu faire pendant notre séjour sur Gran Canaria.

Accès au site

Accès

Prendre la route G-505 qui part de l’autoroute au Sud de l’île et remonter au Nord vers Soria. Se garer au niveau du village de Baranquillo Andrès, à proximité de l’église.

Approche (5′)

Dans le village, suivre la route G-505 et monter vers l’église. Passer derrière pour trouver un grand portail noir apparemment fermé mais qui s’ouvre en passant la main. Là démarre le sentier du trek, sur une piste cimentée qui monte dans les hauteurs du village.

 

Topo du trek

Le parcours

Il s’agit d’une “presque boucle” puisque le sentier finit sur la route G-505 à 2kms environ sous le village de départ. La combinaison des sentiers utilisés et l’absence de balisage en chemin invitent à se munir de la trace GPS pour se guider plus aisément. Des poteaux indicateurs sont cependant présents sur les croisements importants.

Part 1 : Salto del Perro (1h)

Monter sur la rue cimentée  en lacets au de-dessus du village.  Puis cela devient une large piste, on monte vers la large paroi orangée qui nous domine. Arrivé plus ou moins dessous, au niveau d’une dernière habitation, prendre la piste qui monte à droite pour passer finalement à gauche des parois. Au bout de cette piste, au niveau d’un replat élargi, attention à attraper le petit sentier qui part à droite vers la Presa de las Niñas (petit panneau de bois). Monter, passer une petit épaule et continuer tout droit pour rejoindre une sorte de vallon supérieur couvert de végétation basse. Poursuivre vers le haut et on débouche sur une vire où passe une conduite d’eau type falaj. Partir alors à gauche et suivre la conduite pour rejoindre assez vite le petit lac de retenue du Salto del Perro. Traverser le barrage et monter en face pour atteindre la route bitumée, la Carretera El Pinar.

Part 2 : Montaña de Tauro, 1225m (45′ à 1h)

Descendre sur la Carretra El Pinar et presque de suite repartir à droite sur le sentier. On atteint une plateforme avec vue sur l’Ouest et en suivant le sentier repart au Sud pour longer une paroi et monter dans la pinède sur les flancs de la montagne. Ascension douce et progressive sur un sentier bien marqué. Plus haut, après un large contournement par le Nord, prendre la bifurcation à gauche vers Montaña de Tauro (indiquée par PR GC-45). On arrive vite sur une plateforme qui domine la vallée de Soria et avec de jolies vues sur les sommets du centre. Continuer sur le petit sentier cairné qui monte pour rejoindre finalement le sommet à 1225m, pas vraiment un sommet mais plutôt une plateforme avec un abri de pierre en ruine (et un livre de piadas pour laisser un message).

Part 3 : Lapas y Cortadores (1h30′)

Très belle section qui va changer complètement de paysages avec des vues splendides sur le Sud et sur le grand plateau d’altitude formé par la Montaña de Tauro, surplombant les vallées voisines et le barranco de Tauro.

Redescendre du sommet par l’Ouest (cairns) et rejoindre plus bas un replat où passe le sentier principal qui l’on va suivre à gauche, vers le Sud. Ça file rapidement sur le plateau très dégagé pour plus bas tourner légèrement cers l’Ouest et atteindre la Degollada de las Lapas (960m) qui offre un panorara spectaculaire sur la vallée et au fond, le Teide de Tenerife.

Là repartir presque en sens inverse en direction de la degollada de los Cortadores par le PR GC-45 (suivre Cortadores 4000m). Débute alors un superbe itinéraire sui un sentier qui reste plus ou moins à flanc et qui va, en suivant les reliefs ou en franchissant des hauts de parois, traverser tout le haut du fond de la vallée du barranco de Tauro. Tout au loin, coté Sud, en direction de la mer qui scintille, on aperçoit comme une prou naturelle qui s’avance, pointant son nez plein Sud: la Punta de los Cortadores, notre objectif.

Une fois traversée la vallée du barranco, le sentier rejoint la crête des parois qui surplombent coté Est la vallée du barranco d’Arguineguin, le village de Filipinas, la route de l’accès en voiture. Très belles vues à nouveau. On continue à descendre très progressivement sur cette large crête pour finalement arriver à la degollada de los Cortadores (720m) où se trouve la bifurcation du retour vers Baranquillo Andrès.

Part 4 : Montaña de los Cardones(30′)

Prendre le sentier qui descend et repart vers le Nord PR GC-45 indiqué vers La Solana 2000m. Cette partie est aussi splendide car le sentier aérien va remonter toute la vallée en se faufilant à la base des grandes parois Est de la Montaña de los Cardones, parfois par des passages creusés dans le rocher sous les falaises. On a le temps d’admirer la vue permanente même si certains passages étroits exposés et proche du vide requièrent attention et vigilance.

Ainsi, le sentier, en épousant là aussi tous les reliefs de la montagne, va doucement perdre de l’altitude pour au bout rejoindre la route G-505 qui monte depuis Filipinas vers Baranquillo Andrès.

Retour (30′)

Remonter sur le bitume la G-505 pour revenir à Baranquillo Andrès ou, si possible, laisser un second véhicule au niveau de l’arrivée du sentier.

Ressources

Guide Cicerone

Guide assez complet avec quelques treks en plusieurs jours.

Guide Rother

Propose quelques itinéraires intéressants. Topos à compléter avec carte plus détaillée pour suivre les itinéraires.

Guide Roger Rambling

Le plus fourni des 3 même si c'est un peu touffu. De belles propositions et cartes détaillées. Le vol 1 des randos courtes et le 2 pour les randos supérieures à 4h.

Images du trek

Commentaires

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS