Invitation au voyage

Sentier de l’Imbut, Gorges du Verdon

Sentier de l'Imbut, Gorges du Verdon 2
Sentier de l'Imbut, Gorges du Verdon 3
Sentier creusé dans la paroi

Plongée au cœur des Gorges du Verdon, un peu au-dessus du lac de Sainte Croix pour suivre le sentier de l’Imbut jusqu’aux étroits du Baou Beni. Décor somptueux depuis les crêtes avant de découvrir l’ambiance sauvage du canyon et ses falaises de calcaire exceptionnelles, chères à Patrick Edlinger. La remontée par le sentier Vidal permet de s’extraire du fond des gorges par un sentier aérien, creusé dans le rocher et équipé de barres métalliques.

Une randonnée de toute beauté, assez exigeante dont la difficulté tient essentiellement aux nombreux passages aériens et exposés. S’assurer également des conditions météos, une montée des eaux soudaines pouvant rendre l’itinéraire très dangereux. En bref, un parcours idéal pour découvrir les gorges du Verdon.


Fiche technique

Type ✦ Randonnée équipée
Lieu ✦ Aiguines
Région ✦ Gorges du Verdon, Var
Pays ✦ France
Longueur ✦ 9,5kms
Dénivelé ✦ 650m
Difficulté ✦ D
Durée ✦ 5h à 5h30
Intérêt ✦ ★★★


Carte & topo

Se rendre à Aiguines, un peu au-dessus de Les Salles-sur-Verdon. Continuer de monter sur la D71 qui rejoint les crêtes côté Sud du Verdon. Une fois passé le belvédère, suivre la route un petit moment jusqu’à rejoindre le parking de l’hôtel des Cavaliers pour se garer.

Sentier de l'Imbut, Gorges du Verdon 4
information officielle

Description du parcours

Approche (2′)

Depuis le parking, revenir un peu sur la route vers l’Ouest pour trouver à droite le sentier de départ dans les bois. Panneaux d’information au départ.

Parcours (4h à 4h30)

L’itinéraire emprunte plusieurs sentiers balisés. Pas de difficulté technique mais de nombreux passages équipés dont le départ du sentier Vidal, aérien et exposé. Le danger peut venir d’une montée des eaux du Verdon soudaine, sur plusieurs mètres. Éviter donc une période de crue ou d’orage.

Idéalement, un casque serait recommandé pour parer à d’éventuelles chutes de pierres. Pour une sécurité maximale, prévoir un baudrier et une longe pour se protéger sur les passages équipés et exposés.

Pour l’aller retour au Baou Beni, il y a quelques pas d’escalade ou de désescalade dans un chaos de blocs, demandant un peu d’habilité technique. Cette partie est évitable.

Partie 1 : La paroi des Cavaliers (30′)

Le sentier du GR 99 va vite descendre de façon abrupte dans les gorges avec quelques passages équipés de barres métalliques. Le rocher poli est glissant, encore plus par temps humide. Arrivé en bas, au niveau du Verdon, partir à gauche pour rejoindre assez vite la passerelle de l’Estellier.

Partie 2 : Le sentier de l’Imbut (1h30)

Rester rive gauche du Verdon et suivre le petit sentier qui va longer le cours d’eau un long moment. Par endroit, le sentier monte un peu pour éviter un obstacle avant de redescendre au bord de l’eau. On trouve en chemin de nombreux passages équipés : échelle, escaliers, vires avec barres de sécurité. Rien de difficile, mais quelques passages étroits où une vigilance est requise pour évter de terminer dans les eaux du Verdon.

Dans la partie finale, le canyon se rétrécit pour former le Styx, un étroit de calcaire sculpté au dessus des eaux turquoises du Verdon. Continuer alors, passer de nouveaux passages équipés dont 2 vires creusées dans la falaise pour finalement monter légèrement et rejoindre le départ du sentier Vidal. Panneau d’information à cet endroit.

Partie 3 : Baou Beni (1h à 1h30)

C’est un aller-retour facultatif. Depuis le départ du sentier Vidal, poursuivre rive gauche pour s’enfoncer davantage. Ça monte un peu avant de redescendre. On passe un 1er virage à droite au pied d’un pilier impressionnant. Puis un chaos de blocs à franchir par dessus pour continuer encore plus loin en improvisant.

Un dernier virage à gauche assez large, sous une immense voute. On arrive enfin aux étroits de Baou Beni. Pour aller plus loin, il faudrait aller à l’eau. Bref, demi-tour pour revenir au départ du sentier Vidal.

Partie 4 : Le sentier Vidal (45′ à 1h)

C’est, dans la première partie, un sentier équipé creusé dans la paroi avec une série de barres métalliques pour se tenir. Ça monte raide, en serpentant pour s’extraire littéralement des gorges. Pas difficile, juste impressionnant.

Plus haut, ça continue de monter raide en forêt, puis à nouveau quelques passages équipés pour sortir sur les crête et rejoindre la D71. Rien de difficile mais ascension bien physique !

Retour (45 à 1h)

Traverser et avancer un peu pour trouver le sentier balisé retour vers le parking des Cavaliers. Monter en forêt jusqu’à rejoindre un chemin plus large. Le suivre plein Est jusqu’à retrouver la route un peu avant le parking


En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS