Esquena del Diable a la Roca dels Onze, Montserrat, Espagne

Au sommet de l'Esquena

Au sommet de l’Esquena

Une classique de  Montserrat, dans l’esprit classique. La voie est très accessible, avec un niveau ne dépasse pas le V mais avec des clous très, très éloignés. Depuis le canal dels Avelaners, on remonte sur l’échine du diable pour atteindre le sommet de l’immense Roca dels Onze ou Paret dels diables par sa face ouest. La difficulté réside plus dans la recherche des bolts perdus dans une véritable mer de roche. En bref: 4 longueurs entre 45 et 55m, une plaquette tous les 10m environ, une ambiance impressionnante avec dans le dos les grandes parois de la serrat dels Patriarques et en haut une vue imprenable sur le Cavall Bernat. Même si cette voie n’est pas inoubliable, assez répétitive au niveau grimpe, c’est une option originale pour un joli point de vue.

Accès
Depuis Barcelone, prendre l’A2 direction Leida et sortir après le Bruc au niveau du grand Hotel du Bruc. Plus loin bifurquer à droite vers le monastère pour monter jusqu’au col de Can Maçana, à l’extrême ouest du massif. Juste après le col, prendre à droite vers le monastère la route qui longe les falaises jusqu’au refuge de Santa Cecilia (église du XIIe je crois) où l’on peut se garer. Le sentier d’approche démarre un peu après le refuge de l’autre coté de la route.

Approche (1h)
Ce n’est pas évidente. Dépasser donc l’aire de parking du refuge vers le monastère et traverser. On trouve de suite le GR qu’il faut suivre vers l’est. Le chemin s’élève un peu, longe la paroi de l’Aeri, puis passe sous la serrat dels Patriarques. Dans les bois, après environ 20′, un kairn indique clairement l’entrée du canal dels Avelaners ou canal dels arinjols. Il y a aussi un point vert sur une pierre. Ce canal est difficile à grimper, pire encore à descendre, car abrupte et aucun chemin stabilisé n’est tracé. De la terre, des pierres qui roulent, des racines.. bref c’est un peu le parcours du combattant ! Le point de départ de la voie est pas commode non plus à localiser. Après 20′ au moins de crapahutage entre branches et racines, le canal s’étrécit. On longe de très près le pied de la serrat dels Patriarques. Un gros rocher en travers du chemin. Le surpasser et plus haut un 2d bloc. Il faut alors se diriger vers l’autre coté (à gauche) pour rejoindre le pied de la serrat dels Onze. >Sur le sentier, il y a 2 kairns bien visibles dont un avec un baton de bois fiché dedans. C’est là. Rejoindre la base du rocher. Il y a un petit arbre couché et noyus avons mis un tas de pierres entassées à l’endroit du départ. Le 1er clou est à 10/12m entre 2 zones un peu herbeuses.

Parcours
La voie, ouverte en 2007, est orientée ouest et fait 195m en 4 longueurs (55m, 45m, 50m, 45m). 8 dégaines suffisent vu l’espacement entre les clous.

L1 (55m, V)
Tout est dans les pieds ! Minuscules prises pour les mains, avoir confiance sur les pieds. Le premier clou est très haut, le second très haut aussi. Escalade facile, fine cependant et il faut éviter de chuter avant le 3ème clou. Le tracé est presque rectiligne, un peu à droite au départ puis tout droit vers la zone d’arbres, sous laquelle on trouve le relais R1, impeccable. 5 dégaines à placer.

L2 (40m, V)
Sortie du relais à droite en diagonale puis après le 2ème point, monter droit vers le haut. Au 2/3 de la longueur, un passage plus vertical en V disons. Sur cette longueur, les points sont plus proches et bien placés (7 dégaines). À la fin on longe la zone de végétation pour la croiser à gauche et trouver le relais R2, confortable mais sans visu sur le second (à moins de se vacher avec du recul).

L3 (50m, V)
3 dégaines seulement. La première à A0m puis chercher la seconde au dessus d’une fissure horizontale bien marquée, en montant légèrement vers la gauche. Un pas en 5a pour surpasser le rebord et on débouche dans la partie mer de roche.. Immense dôme rocheux où il faut s’écarquiller les yeux pour voir où sont les plaquettes. Heureusement, c’est vraiment facile (IV). Le relais R3 est sur le plan incliné droit au dessus. Le vent se met à donner de la voix et on prend le soleil pleine face.. ambiance.

L4 (45m, V)
Partir tout droit vers la cime. Le 1er point est un ancien buril puis le second au dessus du gros rebord vertical dans l’axe. Un pas ou deux en V pour monter sur le rebord et finir en III/IV jusqu’au sommet. 4 dégaines. Grosses bourrasques ce jour là et vue plongeante sur le cavall. Le relais R4 est juste en dessous de la cime.

Sortie et retour (1h)
Se fait en parcourant vers le sud la crête de la serrat dels Onze. Un peu plus loin desescalader quelques mètre pour arriver sur un petit col. Là, à droite, le long du rocher, prendre le petit sentier dans les arbres pour trouver plus bas une grande dalle à descendre, éventuellement avec une corde à nœud placée là. On se trouve alors en haut du canal dels Avelaners. Redescendre par ce canal est assez pénible et il est préférable je crois d’aller attraper le canal de Sant Jeroni, un peu plus à l’ouest. Ce détour, que nous n’avons pas testé, n’en est un qu’en apparence car la descente du canal de Sant Jeroni est beaucoup plus commode et fait arriver directement au refuge de Santa Cecilia.


Topo de la voie

Topo de la voie

Topo de la voie


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

%d blogueurs aiment cette page :