Falaises de Sinsat, Quié de Sinsat

Publié le dans , france , ariege | 0 Comments

Départ de Los Bires Firéal, secteur Grande Dalle


À l’entrée de la vallée d’Ax, entre Tarascon-sur-Ariège et Les Cabannes, les falaises du Quié de Sinsat s’élèvent dans des tons gris et orangés qui tranchent avec l’environnement verdoyant des forêts de Haute-Ariège. Exposées plein Sud, elles constituent une offre d’escalade incroyable presque en toute saison. Un grand nombre de couennes et de grandes voies sont équipées et répertoriées par le Club Alpin Français des Montagnards Ariégeois (CAFMA) sur leur site web. Le Quié est découpé en 2 grands secteurs : Quié de Sinsat 1 avec les zones d’escalade sportives en bas et l’étage supérieur coté Ouest, et le Quié de Sinsat 2 qui comprend les zones supérieures coté Est. Bien fréquentées car faciles d’accès, le secteur des falaises de Sinsat offre de nombreuses voies en couenne du niveau 4 au 7c+. Il y en a pour tous les niveaux et l’endroit souvent ensoleillé est idéale pour profiter d’une belle journée de grimpe !


Accès au site

Sur la N20 entre Tarascon-sur-Ariège et Les Cabannes, dans le petit village de Sinsat, tourner au Nord vers les falaises par la route de Padalis. Franchir l’Ariège par un pont métallique bleu ciel et se garer à droite sur le parking des grimpeurs.

Carte & Topo

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche 20'

Du parking, revenir vers le pont et continuer sur la petite route en rive droite de l’Ariège. On trouve après quelques habitations le sentier à droite qui monte vers les secteurs d’escalade (panneau). Monter raide 10 minutes environ et on est à la bifurcation : tout droit vers les secteurs supérieurs (Pubis notamment) et à gauche vers les falaises de Sinsat (Grande Dalle et le Lac). Encore 10 minutes de traversée cette fois légèrement montante puis descendante pour déboucher au pied de la Grande Dalle caractéristique. En continuant vers l’Est le long de la paroi on trouve les autres secteurs. Plus bas, un petite bifurcation pour remonter vers Odin (l’extrême Est du secteur des Couennes) et Le Lac plus loin.

Parcours Les voies

Les voies décrites ci-dessous sont celles que nous avons testée lors de nos sessions de grimpe. Le topo s’enrichira de nouvelles voies au fur et à mesure de nos découvertes. Jusqu’ici l’équipement en place est très bon : points assez proches (le plus souvent broches scellées), relais équipés et chaînés, protection éventuelle de rocher suspect. Le rocher est excellent, légèrement patiné par endroit sur les voies les plus accessibles. Le pied des voies sont entre soleil et ombre car à proximité de petits arbustes. Toutes les voies sont exposées Sud ou Sud-Ouest pour certains secteurs.

Les voies sont décrites de gauche à droite sur chaque secteur. Les longueurs et les cotations sont celles des topos du CAFMA excepté pour certaines voies où nous avons une appréciation légèrement différente.

Attention, il y a des restrictions pour accéder à certains secteurs selon les périodes de l’année. Voir panneau indicateur au niveau du parking de départ.

SECTEUR GRANDE DALLE

Sur ce secteur, le nom des voies est indiqué au départ sur une petite plaque métallique.

Déodanthrope (5a, 25m, 7 points)

Le mur de départ vaut plus que 4c : escalade verticale, rocher un peu patiné, 1 petit pas pour se rétablir sur la rampe supérieure.La suite est plus simple en suivant la large fissure qui monte en diagonale vers la gauche. Énormes prises pour les mains et les pieds. On sort en haut sur un replat face à un gros trou dans la falaise où se trouve le relais.

Los Bire Firéal (5c, 30m, 10 points)

Juste à droite de Déodanthrope. Longue voie qui monte tout droit dans la dalle. Pas de pas vraiment difficile mais une belle continuité. Des passages fins à négocier tout en placement sur les pieds. Très belle voie homogène.

SECTEUR COUENNES – ODIN

Ce petit secteur se trouve au bout en remontant vers le secteur du Lac. Un petit mur avec 6 voies équipées de 8 à 15m. Même si les voies sont de niveau très facile, l’équipement est très bon, idélae pour s’initier à grimper en tête.

Courte patte (4a, 8m, 4 points)

La plus à gauche. Très courte, inclinée puis final plus vertical.

Court métrage droite (5a, 10m, 5 points)

Remonte le long d’un petite fissure avec un mini-dièdre plus vertical en haut.

Odin (5a, 10m, 5 points)

Monte droit vers une plaque rocheuse sécurisée par 2 broches rouillées.

Dingues et les Paumés (5a, 15m, 7 points)

Le premier point est haut. Ensuite points plus éloignés mais belle grimpe qui donne la sensation d’être bon !

Courte dalle (5b, 15m, 7 points)

La première partie est plus fine (3 premiers points) mais la suite est plus facile.

Retour 20'

Sentier d’approche en sens inverse, tout simplement.

En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS