Pic de l’Homme, Orlu

Publié le dans , france , ariege | 2 Comments

Section finale pour rejoindre le sommet du Pic de l’Homme.


Depuis les Forges d’Orlu, passant par l’imposant étang de Naguille et, au-dessus l’étang Déroum et l’étang Tort, on atteint le Pic de l’Homme qui s’élève timidement au bout d’une longue crête rocheuse. Une autre option, plus courte, consiste à partir du parking de la Llau dans la vallée d’à coté mais l’accès y est interdit depuis juin 2020. Pas de regret car l’ascension par le coté Est est spectaculaire. La crête entre le Pic de l’Homme et la Serre de Canras permet de faire la boucle avant de revenir à Naguille par le Rec de la Coume Greulière (section hors-sentier). Le seul petit bémol : la descente interminable en forêt pour revenir au point de départ.


Accès au site

Depuis Ax-les-Thermes, prendre la direction de Mérens et de l’Andorre . Juste à la sortie de la ville, bifurquer à gauche vers Orgeix et Orlu. Passer Orlu et poursuivre un peu la route pour se garer à droite sur le parking des Forges d’Orlu.

Carte & Topo

Le tracé en violet indique une possible extension (découverte trop tard) : continuer la crête après Le Serre de Canras et redescendre dans le Rec de la Coume Greulière par le coté opposé (visible dans le dernières photos).

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche 2h30

Depuis le parking, traverser l’Oriègp et suivre le sentier balisé en jaune et rouge qui monte à l’étang de Naguille. Débute alors une longue ascension soutenue en forêt pour émerger 1h30 plus tard en terrain plus ouvert et plus plat. Il reste encore 1h environ pour rejoindre le bas du barrage et monter coté droit pour déboucher au niveau de l’étang de Naguille.

Parcours 3h à 3h30

L’itinéraire suit un sentier minimal avec quelques cairns pour se rendre au sommet du Pic de l’Homme. La seconde partie est hors sentier mais se fait sans trop de difficulté de difficulté (avec la trace GPS c’est mieux). L’ascension comporte des passages très raides dans du gispet ou du pierrier et on pose un peu les mains sur la section finale et à quelques endroits sur la crête (III max, aérien et exposé par endroit). La boucle peut être étendue en poursuivant les crêtes pour redescendre plus loin (voir carte tracé violet), ce que nous n’avons pas fait car découverte de l’itinéraire.

Partie 1 : Étangs Déroum, étang Tort et Pic de l’Homme

Depuis le barrage, longer l’étang de Naguille par sa rive Ouest et presqu’au bout, un peu avant un virage avec une grande cascade qui dévale de la droite, monter sur un mini sentier peu visible et non balisé. La sente monte raide et rapidement. On traverse plus haut un torrent pour attaquer un pierrier et se faufiler entre rocher et pente herbeuse pour rejoindre (et découvrir) l’étang Déroum. De là, poursuivre le sentier le long de l’étang et monter à droite dans un petit couloir le long d’un mini torrent pour déboucher plus haut au niveau de l’étang Tort. On voit alors très bien le chemin qu’il reste à faire et le Pic de l’Homme qui forme une petite bosse au bout d’une longue crête. Longer l’étang Tort et monter dans la pente de gispet et de bruyère pour atteindre cette fois la cabane pastorale de l’étang Tort juste sous le sommet. Reste à monter tout droit vers le sommet le long ou dans le grand pierrier. On termine sous la crête pas un sentier qui se faufile entre les blocs. Quelques passages à grimper facile mais exposé, on passe à coté d’une surprenant arche de pierre (naturelle ?) pour finir assez vite au sommet. Vue spectaculaire à 360°.

Partie 2 : Crêtes, Serre de Canras et Rec de la Coume Greulière

Du sommet, redescendre sous l’arête coté Sud par le même chemin que l’ascension, passer à coté de l’arche et tenter de traverser en direction de la crête bien visible au Nord-Est en restant assez haut mais en évitant l’arête qui semble compliquée au départ. Assez rapidement, on trouve un passage, raide dans le gispet, pour accéder au fil de l’arête. Marcher sans difficulté sur la crête bien aérienne mais large pour remonter au bout sur le sommet du Serre de Canras. De là, soit poursuivre la crête pour faire l’extension, soit décrocher légèrement vers l’Est pour s’approcher du bord des falaises et surplomber littéralement les étangs Déroum et Naguille. Puis marcher en descendant progressivement cap au Nord. On aperçoit assez vite le haut de la Coume Greulière que l’on va rejoindre en revenant vers la crête qu’on a quittée. Une fois dans la Coume, descendre cette fois plein Est le long du torrent en restant bien en rive gauche. On file tout droit vers l’étang de Naguille. Plus bas, des pentes herbeuses bien raides par endroit mais négociables pour revenir sur le sentier de l’aller qui montait de Naguille vers Déroum. On revient alors au niveau de Naguille fin de la boucle.

Retour 2h à 2h30

Longer à nouveau l’étang de Naguille pour revenir au barrage et refaire en sens inverse la longue descente, assez interminable à vrai dire, qui revient au niveau du parking des forges d’Orlu.

En images

2 Responses to “Pic de l’Homme, Orlu”

  1. Romainz

    Belle expédition, bravo ! Il est vrai que le retour sur Orlu par Naguille est long, les lacets nombreux. Il faudrait peut-être tenter le retour en boucle par l’étang d’Aygue-Longue plus à l’ouest.

    Répondre
    • arcodep

      Merci Romain pour ton commentaire. Oui c’est une option avec 2 véhicules ou il faudra refaire la route à pied jusqu’aux Forges depuis Orlu. Après, revenir par le parking de la Llau est aussi bien long mais effectivement différent.

      Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS