TOPO Via ferrata

La directissima, ferrata au Roc del Quer, Canillo

Topo publié le |

0 commentaires

Passage aérien et très vertical de la ferrata

Située juste en contre-haut du petit village de Canillo en Andorre, la via ferrata remonte une falaise en forme de pyramide sur un tracé quasiment en ligne droite vers le sommet, d'où son nom : la Directisima. Malgré la proximité de la ville et la présence de la route sous les pieds, le décor montagneux est splendide et en s'élevant progressivement on voit les sommets alentours. La difficulté de la voie concerne principalement la partie centrale, très verticale avec un léger dévers à franchir et 2 traversées très aériennes. Final sur le mirador qui surplombe la vallée.

Fiche technique

Lieu de départ : route d'Ordino, Canillo, Andorre
Type de parcours : via ferrata
Orientation : ouest
Longueur équipée : 500m
Dénivelé positif : +350 m
■ Durée totale estimée : 2h à 2h30
Altitude min et max :  1560 m /  1910 m
Équipement en place : généreux, barreaux et quelques prises d'escalade
Matériel à prévoir : matériel classique

Difficultés : K4 ou D, seule la partie centrale est difficile avec un petit dévers et 2 traversées aériennes.

Ressources

Topo de la ferrata Roc del Quer sur Deandar (en espagnol)

Accès au site

Depuis Canillo. Au village prendre la route qui monte vers Ordino (à gauche en venant d’Espagne, çà droite en venant de France) . Passer le premier lacet puis on longe la paroi où se trouve le départ de la ferrata (pancarte d’information et premiers barreaux). Pour se garer, c’est pas très pratique. Soit sur le petit parking qui se trouve un peu plus haut à droite sinon trouver une place en remontant sur le bas-coté. Dernière option: laisser la voiture au village et monter les lacets à pied.

Carte & topo

Les tracés d'accès et des via ferrata sont indicatifs.

Voir en plein écran

Descriptif de l'itinéraire

Approche 2'

Aucune puisque la ferrata démarre sur le bord de la route. Sinon compter quelques minutes depuis l’endroit où vous avez laisser la voiture. C’est un avantage certes mais aussi l’inconvénient car on grimpe en permanence avec la vue des routes et de la ville.

Parcours 1h30

1ère partie : l'entrée en matière

Départ avec une série de barreaux pour franchir les grandes grilles de fer de protection. Le tracé est assez rectiligne et enchaîne plusieurs petites dalles équipées pour arriver sur une sorte de petit plateau incliné. Suivre alors le sentier et grimper à l’aide corde jusqu’au pied d’une paroi plus impressionnante, de couleur tirant vers le rouge/ocre.
2ème partie : les difficultés

C’est le passage difficile de la ferrata. On grimpe sur une dalle verticale pour venir se placer sous un bloc en dévers. Là il faudra traverser à gauche, franchir le léger surplomb et retraverser à droite pour continuer et sortir plus haut. Il y a pas mal de gaz mais tout est très bien équipé.
3ème partie : la sortie

On rejoint un chemin qui rase la falaise et qui monte en biais cette fois, vers la gauche pour rejoindre au final le mirador del Roc del Quer.

Retour

Depuis le sommet et le mirador, reprendre un chemin qui sort par derrière et tourner à droite pour revenir quasiment au point de départ. Le sentier est assez abrupt, caillouteux et équipé de cordes par endroit. Autre option, à mi-chemin de la descente, on arrive au niveau de l’arrivée de la ferrata de la canal de Mora que l’on peut alors désescalader.

Laisser un commentaire

Le HTML basique est autorisé. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnes-toi a ce fil de commentaires via RSS

En savoir plus sur Climbing7

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading