×
Randonnées Escalade Alpinisme Via ferrata Canyoning Ski de rando Raquettes
×

Faire une recherche Fermer la recherche

TOPO

Pique d’Endron par la crête nord-ouest, retour par la crête du Sarrasi, station de Goulier

Publié le |

0 commentaires

Au départ de la station de Goulier, l'itinéraire du jour consiste à rejoindre la crête un peu avant le Pijol de l'Asquitère pour filer vers le Pique d'Endron sur un parcours panoramique hors sentier balisé, avec quelques difficultés techniques pour progresser dans la seconde partie. Le retour se fait par l'itinéraire classique de la crête du Sarrasi avant de plonger au retour vers la station depuis le Pic du Sarrasi. Une randonnée alpine engagée réservée aux randonneurs expérimentés. Une proposition d'itinéraire trouvée sur le site philrando.

Fiche technique

 Lieu de départ : station de Goulier, Ariège (09)
 Type de parcours : randonnée alpine en boucle
 Distance à parcourir : 12 km
 Dénivelé positif cumulé : +1150 m
 Dénivelé négatif cumulé : -1150 m
 Durée totale estimée :  5h à 6h
 Altitude min et max :  1470 m / 2472 m
 Balisage : Petit bout de GR pour rejoindre le Pijol de l'Asquitère et sentier balisé jaune pour descendre du Pique d'Endron jusqu'à la station, tout le reste est hors sentier balisé ou hors sentier tout court.
 Équipement en place : aucun
 Matériel à prévoir : aucun

Difficultés : on trouve quelques petits passages à escalader ou désescalader sur la crête nord-ouest (III max), plutôt dans la seconde partie, dont certains sont exposés - Traversée d'évitement coté ouest sous le Pic de Sauzeton en terrain raide et instable - Sur la crête du Sarrasi, passage en haut du créneau d'Endron exposé surtout en présence de neige.

Accès au site

Depuis la N20 au niveau de Tarascon-sur-Ariège, au rond-point de Sabart, prendre la route au nord vers Vicdessos et Auzat. Juste avant Vicdessos, tourner à gauche sur le petite route qui monte à Goulier. Dépasser el village et aller se garer sur le parking de la station à 1470m d'altitude.

Descriptif de l'itinéraire

Parcours

1ère partie : du parking de la station au col avant le Pijol de l'Astiquère (1h15, 1740m)

Sortir du parking par l'ouest, prendre la piste forestière et descendre plus loin à la fourche. Plus bas, on tombe sur le GR. Prendre à gauche et suivre le sentier GR à flanc, franchir le ruisseau du Goulier et continuer toujours en restant sur le GR à plat sur le versant opposé. Plus loin on passe sur une section rocheuse et renforcée d'un soutien de pierre pour finalement déboucher sur une piste au niveau d'un grand espace arrondi.

Là, prendre à gauche et monter. À la fourche, laisser la piste qui monte à droite et poursuivre à gauche sur la piste herbeuse avec quelques repousses. Ça monte de plus en plus raide en forêt. Passer deux lacets serrés et finir sur un cul de sac. Rejoindre alors la zone herbeuse dégagée en traversant une cinquantaine de mètres en forêt entre les branches. Remonter la pente raide tapissée de grosses touffes d'herbe en restant près le la lisère du bois. On trouve un peu plus haut un sentier bien marqué au niveau d'un coude. Le suivre en montant pour rejoindre facilement le col du la crête, au nord du Pijol de l'Asquitère.
2ème partie : la crête nord-ouest jusqu'au Pique d'Endron (2h30 à 3h, 2472m)

La crête nord-ouest qui mène au Pique d'Endron serpente irrégulièrement entre le versant est de Goulier et le versant ouest un peu moins abrupt. Remonter du col pour une ascension assez raide jusqu'au Pijol de Sarrouge. La suite comporte de nombreuses bosses ou sommets intermédiaires et donc des descentes pouis remontées successives qui tape progressivement dans le jambes. Passer le Pijol d'Argentan puis le Pijol des Enroucades toujours en restant sur le fil de la crête au maximum. La descente du Pijol des Enroucades se fait avec une petite désescalade aérienne et expo dans une brèche rectangulaire entre 2 gros blocs (cf.photo).

Poursuivre ensuite en remontant quelques ressauts supplémentaires avant de se trouver devant le double sommet du Pic de Sauzeton. Il y a une brèche entre les 2 sommets, invisible de là où on vient, mais qui semble impraticable. Esquiver donc à cet endroit en coupant par le versant ouest pour passer assez bas et éviter les parois dalleuses et traverser le couloir raide et pierreux sous la brèche. Une fois traversé, remonter  tout droit en pente raide pour sortir au sommet du Pic de Sauzeton (petite croix de fer).

La suite et le final pour le Pique d'Endron est encore long avec de nombreux presque sommets à franchir, souvent sur la crête ou légèrement coté sud-ouest. A sommet, vue à 360° impressionnante : les étangs de Bassiès, le Montcalm, les étangs de Gnioure et d'Izourt et de l'autre coté le massif de Tabe au loin, les falaises de Sinsat et même le Tarbézou !
3ème partie : la crête du Sarrasi jusqu'au Pic du Sarrasi  et retour à la station (1h30)

Descente plus simple car sentier balisé. Descendre sur la crête du Sarrasi avec quelques petites désescalades simples dans la première partie. On passe en haut du couloir raide du Créneau d'Endron avec une traversée un peu expo avec de la neige (!). Poursuivre sur la crête qui s'aplanit progressivement jusqu'à rejoindre le Pic du Sarrasi. À Cet endroit, tourner à gauche pour prendre le sentier jaune qui va dévaler tout droit vers la station sur une crête qui partage le vallon de Goulier en deux. Plus bas, quitter la crête et descendre coté droit, passer à coté d'un petit bassin pour rejoindre la piste qui serpente entre les téléskis. Finir en coupant sur la piste de ski qui revient tout droit vers le parking de départ (ou suivre la piste pour prendre moins de pente dans les quadriceps !).

Carte & topo

Voir en plein écran

Photos

Commentaires

Laisser un commentaire

Le HTML basique est autorisé. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnes-toi a ce fil de commentaires via RSS

En savoir plus sur Climbing7

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading