Invitation au voyage

Goecha La Trek, West Sikkim, Inde

Face au Khangchendsonga

Face au Khangchendsonga

Ce tout petit bout de territoire, état indépendant d’Inde au dessus du West Bengale, offre un accès difficile mais incroyable sur l’Himalaya, entre Nepal, Tibet et Bouthan. Le trek, au départ de Yuksam, mène en 5 jours à la Goecha La, passe naturelle d’accès au 3ème sommet du monde, le Khangchendsonga, 8586m. Si le trek ne présente pas d’obstacle technique, la difficulté réside dans la longueur, la gestion de l’altitude avec 4 jours entre 4000 et 5000m et les conditions de campement dans le froid. Le cadre est simplement extraordinaire, les paysages très impressionnants et la vue sur le Khangchendzonga splendide. Un permis spécial d’entrée au Sikkim et la présence d’un guide local sont obligatoires. Nous avons engagé pour l’occasion une équipe pour nous suivre avec en plus des chevaux et un cuisiner vraiment hors pair. Trek de classe mondiale, accessible, inoubliable.

Accès
Difficile et long ! Compter déjà 2 jours depuis Bagdogra (aéroport) pour rejoindre Darjeeling puis Yuksam en Jeep sur des routes souvenus en très mauvais état, à une moyenne de 15 km/h. Depuis Bagdogra, prendre un taxi pré-payé (ou bus mais plus lent et changement à Siliguri) pour Darjeeling (2h30, 2000 rupees environ) puis delà, en jeep ou taxi jusqu’à Melli, le check point pour entrer au Sikkim, puis enfin jusqu’à Yuksam (6h de jeep, compter 5000 rupees pour la jeep privée sinon moins cher en collectif). C’est vraiment l’expédition ! A Yuksam, des guest houses et hôtels sont là, nous avons été hébergés dans la Limboo Home Stay, à l’extérieur du village, excellent adresse tenue par une famille (900 rupees la chambre pour 3 et cuisine excellente !).

Approche (10′)
Peut se faire à pied mais nous l’avons fait en Jeep avec notre guide. se rendre tout en haut du village pour trouver le départ du sentier.

Le trek
C’est presque un aller-retour de 6 jours (normalement prévu en 7 ou 8 jours). 4 jours d’approche pour atteindre le camp de base qui mène à la passe et 1 jour pour le retour à Yuksam (grosse journée !). Prévoir évidemment des tenues très chaudes pour le soir et le matin. Dans la journée à cette époque, il ne fait pas trop froid mais les conditions changent très très vite. En gros les sommets sont dégagés jusqu’à 9h et ensuite ça se complique. Donc les départs sont souvent très matinaux, voir nocturnes. Attention aux temps de marche indiqués car l’altitude est là et on fait moins le malin passé 3500 ou 4000m.

1er jour: Yuksam 1700m à Tshoka 2985m (5 à 6h)
Il s’agit essentiellement de suivre le sentier pavé qui remonte les forêts aux arbres immenses et en croisant à plusieurs reprises de grandes cascades. Une fois passé un grand pont suspendu qui nous fait changer de flanc, il y a une montée bien raide qui mène à Tsokha. Là 1er camp et 1ères vues sur les sommet, le Pandim et ses 6691m.

2ème jour: Tshoka 2985m à Dzongri 4040m (3 à 4h)
2h d’ascension environ sous les rhododendrons et gravir 700m pour atteindre un premier palier à PHedang. de là on poursuit pendant 1h au moins sur les crêtes pour rejoindre dans un petit creux le camp de Dzongri. L’altitude se fait sentir dans nos têtes..

3ème jour: Dablhagang 4171m puis Dzongri La 4430m
Journée d’acclimatation à 4000m. Ascension matinale en moins d’1h du pic de Dzongri, le , pour assister au lever de soleil sur la chaine du Khangchendzonga. Puis après un breakfast au soleil, virée vers la passe de Dzongri, un col à 4430 qui offre normalement une superbe vue sur les montagnes.. mais tout bouché quand nous arrivons.

4ème jour: Dzongri 4040m à Lamunay 4200m (3 à 4h)
Le chemin passe un petit col au dessus du camp pour ensuite traverser un immense plateau et redescendre raide sur la vallée de la Goecha La. En bas à 3725m le camp de Kokchurong. On passe le torrent puis remonte progressivement la vallée, en passant par Tsongsing 3900m puis tout au bout, Lamunay, le camp de base pour Pandim, notre camp pour démarre l’ascension de la Goecha La le lendemain. Décor splendide malgré le temps couvert, vue monumentale sur le Pandim qui se découvre bavant la nuit. Ici il n’y a rien, il fait froid, conditions hostiles.

5ème jour: Lamunay 4200m à la Goecha La 5000m puis redescente à Kokchurong 3725m (6 à 8h)
Lever 3h du matin pour décoller vers 4h. De nuit on monte, passant le long de Samiti Lake (que l’on verra au retour) et atteindre le 1er point revue à 4500m mais le temps et couvert et le lever du soleil n’est pas au rendez-vous. Refroidis par l’attente, on décide de continuer. Plus loin, un large repalt sablonneux, ex-glacier, dans un défilé entre Pandim et Goecha Peak, puis la montée finale, lente à cause de l’altitude. Les dernières centaines de mètres sont difficiles, on finit sur une petite crête pour accéder enfin à la passe. Le temps se découvre heureusement pour voir le Khangchendzonga quelques minutes. Descente ensuite en sens inverse, passage à Lamunay puis on enchaine après le repas jusqu’à Kokchurong, sous la neige pour le dernier campement.

6ème jour: Kokchurong 3725m à Yuksam 1700m (6 à 8h)
Grosse journée et long retour au point de départ. La première partie consiste à rejoindre Phedang en coupant par la forêt. Le sentier plus étroit n’arrête pas de monter et descendre en restant globalement à 3700m. Ensuite, c’est la grande descente jusqu’à Tsokha puis le 1er jour en sens inverse jusqu’à Yuksam. Plus de 20 bornes dans les pattes, les quadriceps en vrac mais retour sous le soleil et la chaleur ! Direction la Liboo House Stay pour la première douche depuis 1 semaine..

À voir sur le trek

Vous pouvez vous rendre sur le blog de voyage Globailleurs pour visionner une vidéo bien sympa du trek.

Sinon vous pouvez également feuilleter le magazine « Goecha La Trek, Sikkim, Inde, Un trek dans l’Himalaya » édité sur la plateforme Blurb et éventuellement le commander en ligne (format 22 x 28cms)


Topo du trek

Dessin peint sur les murs de la Limboo House Stay à Yuksam

Dessin peint sur les murs de la Limboo House Stay à Yuksam


Galerie de photos

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS