INVITATION AU VOYAGE

TOPO

Pic des Spijeoles et crête du Gourdon, vallée d’Oô

Publié le dans , , | 0 Comments

Pic des Spijeoles et crête du Gourdon, vallée d'Oô 2

Final de la crête du Gourdon

La boucle proposée au départ du lac du Portillon est superbe : sentier aérien des mineurs, ascension du Pic des Spijeoles, crête alpine du Gourdon, col des Gourgs Blancs et du Pluviomètre avant de finir par le Tusse du Montarqué. L’itinéraire est d’un grande variété et offre en permanence des panoramas exceptionnels de haute montagne. Les lacs, les crêtes ciselées et les névés encore présents à cette altitude donne au parcours un caractère particulier. Une très belle option qui complète merveilleusement la Boucle du Pic du Perdiguère par la crête de Litérole. D’autres cours sont à prévoir dans le coin dont le Pic des Gourgs Blancs ou le Pic du Seil de la Baque qui font frontière avec l’Espagne.

Accès au site

L’itinéraire se fait au départ du refuge du Portillon (2570m), situé à l’extrême Sud de la Haute-Garonne, dans la partie supérieure de la vallée de la Neste d’Oô. Pour y accéder, compter 4h à 5h d’ascension depuis les Granges d’Astau (1140m). Pour toutes les informations sur le parcours d’accès, voir le post de la rando au Lac du Portillon.

Carte & Topo

Les tracés sur les topo image sont indicatifs, certains passages ne sont pas visibles sur la photo car sur le versant opposé ou masqués par le rocher. La photo n°1 a été prise depuis le Tusse de Montarqué. La photo n°2 du sentier des mineurs a été prise depuis le refuge de l’Espingo.

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche 30'

Du refuge du Portillon, reprendre le sentier de descente vers l’Espingo. Traverser les dalles jusqu’à revenir au petit couloir rocheux qui marque le début de la descente vers la Coume de l’Abesque. Là, chercher sur la gauche, coté Ouest, 2 poteaux de fer rouillé. De là, partir plein Ouest en remontant légèrement et en passant une zone d’éboulis balisée par des cairns. On commence à voir l’épaule suspendue un peu herbeuse où le sentier des mineurs va passer. Le chemin au sol est un peu plus marqué. Départ du sentier des mineurs.

Parcours 4h à 5h

L’itinéraire comporte de nombreux passages aériens et par endroit exposés. Le sentier des mineurs est équipé sur 2 sections plus exposées mais avec du vieux matériel rouillé qui ne donne pas vraiment confiance. Ceci dit, il n’y a pas vraiment de difficulté si ce n’est le vide tout proche. L’accès au pic des Spijeoles passe par une petite cheminée avec un pas de IV et une rampe finale dans le III.  Enfin la crête du Gourdon, cotée PD inf, comporte quelques sections bien exposées où il fait grimper dans le III+/IV-.

Partie 1 : Le sentier des mineurs (2650m, 30′ à 45′)

Suivre le petit sentier balisé de cairns qui va traverser un talweg puis s’approcher de l’épaule avant de la remonter sur une section assez raide et aérienne. On passe l’épaule pour basculer coté Ouest. Un sentier suspendu nous attend. On voit la face Ouest du Pic des Spijeoles. La traversée se fait en balcon, avec la vallée d’Oô sous nos pieds. Il y a 2 sections équipées d’une ligne de vie à franchir, plus exposées sur un sentier rocheux plus étroit mais sans vraiment de difficulté. On termine en logeant la base de la paroi Ouest du Tusse de Montarqué, au niveau de petits névés pour sortir finalement sur un replat sous le lac glacé. Fin du sentier des mineurs.

Partie 2 : Le Pic des Spijeoles (3065m, 1h à 1h15)

Suivre toujours les cairns pour remonter par paliers en direction des Spijeoles. On découvre alors l’extraordinaire lac glacé aux eaux d’un bleu irréel. Le sentier passe au-dessus pour s’avancer sous la face Sud de la pyramide du Pic des Spijeoles. Ça va grimper alors de plus en plus raide, entre les blocs et les éboulis pour finir par une petite cheminée qui donne accès aux contreforts supérieurs faits de pierres rouges (pas de IV pour sortir). Attaquer alors un pierrier bien raide en lacets courts pour rejoindre le petit replat sous le sommet. Là, une rampe d’accès naturelle coté Sud-Est mène sans trop de difficulté mais avec l’aide des mains (III) au sommet du pic des Spijeoles.

Partie 3 : La crête du Gourdon (3034m, 1h à 1h30)

Redescendre du sommet jusqu’au niveau du pas de la cheminée. Là, rester au-dessus et traverser un peu vers vers la droite (Ouest) pour trouver quelques cairns qui indiquent un passage sur des sortes de terrasses rocheuses blanches. On trouve assez facilement un chemin pour rejoindre le bas de la brèche entre la crête du Gourdon et l’arête Sud du Pic des Spijeoles.

Une fois dans la brèche étroite, grimper (III+) sur une roche rouge pour atteindre l’arête assez effilée à cet endroit qui démarre le chemin de crête. Le début de la crête est assez impressionnant car aérien. On progresse avec l’aide des mains en restant sur sur le fil de l’arête. Puis la crête s’élargit un peu, on peut progresser alternativement sur l’arête mais aussi sur le versant Ouest ou Est. On trouve en chemin quelques petites sections à grimper, par endroit exposées, sans dépasser le III+. Après une selle centrale, la crête remonte progressivement. On peut esquiver coté Est avant de rejoindre la tête du Gourdon qu’il faut cette fois grimper sur quelques pas très aérien (III+/IV-).

Partie 4 : le Tusse de Montarqué (2889m, 1h30 à 2h)

Descendre du Pic du Gourdon sur sa face Sud. Suivre l’arête Sud, puis désescalader une série de grandes dalles avant de finir sur un sentier pierreux qui mène rapidement au col des Gourgs Blancs. De là, traverser en restant à niveau vers le Sud-Est (sentier et cairns) puis descendre dans le pierrier. On lit facilement le chemin pour remonter en face jusqu’au col du pluviomètre, au dessus d’un long névé et d’un petit lac gelé.

Remonter en passant au-dessus du lac glacé et finir dans le névé pour atteindre le col du Pluviomètre et plus haut l’installation proprement dite du pluviomètre. Vue plongeante sur le lac glacé, on est face au Spijeoles et à la crête du Gourdon que l’on vient de parcourir.

Redescendre par le sentier pour rejoindre un col à 2861 entre Tusse de Montarqué et Puviomètre. Reste à attaquer le flanc Sud-Ouest en grimpant dans II+ et atteindre le large dôme du Tusse, belvédère exceptionnel pour admirer tous les 3000m de l’endroit.

Retour 30'

Du sommet du Tusse de Montarqué, suivre le sentier cairné plein Nord pour trouver un petit col et descendre alors plein Est sur un sentier raide vers le refuge. Il y a quelques petites sections bien abruptes mais le sentier est bien tracé et cairné. On arrive sur de grandes dalles arrondies qui surplombent le lac et le refuge du Portillon.

En images

Une avalanche de près de 100 photos !

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS