INVITATION AU VOYAGE

TOPO

La crêtes des Isards, vallée d’Aston

Publié le dans , , | 0 Comments

La crêtes des Isards, vallée d'Aston 2

À la sortie de la crête des Isards, passage enneigé

Retour dans la vallée d’Aston pour une magnifique boucle au pied du massif du Rulhe. La crête des Isards se parcourt au départ du refuge du Rulhe sur un itinéraire aérien qui surplombe la vallée du Rieutort à l’Ouest et la vallée du Najar à l’Est. Sans grosse difficulté, la randonnée est quand assez longue et certains passages sur la crête peuvent impressionner. Aujourd’hui les conditions automnales avec un peu de neige étaient parfaites mais l’itinéraire ne peut se faire avec plus de neige sans matériel.

Accès au site

Depuis Les Cabanes, sur la N20 entre Foix et Ax-les-Thermes, prendre la petite route qui s’enfonce au Sud dans la vallée d’Aston. Plus de 20 kms pour rejoindre le parking final du Pla de las Peyres (1700m) en passant le long de l’étang de Riete puis l’étang de Laparan. Soit se garer au Laparan et se faire monter au Pla des Peyres soit se garer au Pla des Peyres mais il faudra trouver un véhicule pour remonter au parking de départ en fin de randonnée ou remonter à pied (2,8 kms).

Carte & Topo

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche 1h15 à 1h30

Se rendre au refuge du Rhule posé à près de 2200m face au Pic du Rulhe et aux étangs de Fontargentes que l’on aperçoit de l’autre coté de la vallée. Suivre le sentier qui part au Sud depuis le parking du Pal des Peyres. On s’enfonce en terrain plat avant de monter sur les flancs à gauche. Le sentier arrive alors sur un replat un peu plus haut et on aperçoit à l’Est le refuge du Rulhe. Bifurquer un peu plus loin (panneau) et monter progressivement en traversant sur le versant Sud pour rejoindre le refuge.

Parcours 2h à 2h30

L »itinéraire est balisé sur toute la partie des crête car on suit le GR10. Au moment de quitter les crêtes pour rejoindre le col de la Didorte et de redescendre ensuite à la cabane du Rieutort, il y des sentiers non balisés mais évident car on a tout le parcours sous les yeux.

Partie 1 : Col de Belh (2243m)

Du refuge partir sur le GR au Nord-Est et au moment où ça monte, bifurquer à droite au croisement (continuer sur le GR). Monter doucement au col de terre Negre (2304m). Là on bascule du coté de la vallée du Rieutort, cachée jusque là. Descendre légèrement coté Nord avant traverser vers l’Est pour rejoindre le col de Belh qui marque le début de la crête des Isards, bien visible depuis le col de Terre Negre (on voit aussi très bien le col de la Didorte tout au fond).

Partie 2 : Crête des Isards  et Pic de Belh`

Du col de Belh, poursuivre sur le sentier qui attaque la crête des Isards. L’itinéraire progressivement est plus aérien, particulièrement du coté Sud-Est mais on marche en permanence de l’autre coté. Assez rapidement on passe un premier petit sommet (2358m) puis le sentier va couper sous le Pic de Bleh en face Nord. C’est là qu’on trouvera le plus de neige avec quelques passages un peu exposés. Finalement, on atteind un large col entre Pic de Belh et Pic de Lauzate.

Partie 3 : Col de la Didorte (2104m)

Du col, le sentier va obliquer au Nord. Ça remonte un peu puis on entame une traversée sous le Lauzate au dessus d’un grand pierrier. Au bout de cette traversée, une petite arche de pierre a été construire dans la paroi formant une véritable porte naturelle. En continuant on rejoint assez vite un nouveau col herbeux avec vue sur l’étang d’Embizon à l’Est. Remonter en face et poursuivre sur la crête pour finalement rejoindre une lare zone très plate. À la bifurcation (panneau), changer de direction pour viser directement le col de la Didorte et traverser hors-sentier cette sorte de plaine herbeuse. Ça descend très doucement pour finir au col, fin des crêtes.

Retour 1h à 1h15

Depuis le col de la Didorte, descendre au Sud-Ouest sur un petit sentier pas toujours très visible mais avec quelques cairns. On voit de toute façon la Cabane de Rieutort en bas qu’il faut rejoindre. Une fois en bas, reprendre le GR T66 qui longe le torrent un moment en rive droite avant de plonger sur une grande descente en forêt jusqu’au parking de l’étang du Laparan.

En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS