Wadi Naqma, Hajar Oriental

Publié le dans , oman , | 3 Comments


Au départ du joli petit village de Suwayh, au fond du grand wadi Al Arbiyeen, sur la cote Nord-Est d’Oman, 2 branches secondaires se développent : le wadi Naqma à gauche et le wadi Al Hail à droite. C’est l’option Naqma que nous avons explorée pour remonter le lit du wadi jusqu’à la grande cascade de 110m qui ferme le canyon après environ 4h de marche. Il s’agit donc d’un aller-retour sauvage et très peu fréquenté et qui fait découvrir un impressionnant village abandonnée et 2 belles cascades au-dessus. Randonnée plus que canyon donc, avec la présence d’eau au départ et sous les cascades mais sinon un parcours au sec assez éprouvant physiquement. Le wadi Naqma est sur une grand partie encombré de gros blocs ou de chaos et la progression est difficile et lente. Belle virée tout de même, à faire à la journée, avant d’explorer l’autre branche de droite, le wadi Al Hail, plus aquatique.


Accès au site

Sur la route E17 de Quriyat à Sur, sortir à Dhabab et passer sous le pont de l’autoroute pour trouver la piste en très bon état qui entre et s’enfonce dans wadi Al Arbiyeen. Le canyon est assez encaissé mais large au départ et remonte avec de grands lacets. Laisser le premier hameau à droite puis au second, prendre à gauche pour rester dans le wadi principal. On passe alors un petit col et de l’autre coté, le village d’Al Suwayh. Traverser et entrer dans le village pour se garer à l’entrée ou sur une petite place centrale.

Carte & Topo

Description du parcours

Approche 30'

Traverser le village (petit) et coté wadi, derrière, 2 options pour l’approche. Soit prendre le falaj coté gauche et le suivre. Plus loin on passe sur un sentier avant de rejoindre naturellement le lit du wadi Naqma. Passer coté opposé pour monter et marcher sur un autre falaj que l’on suit jusqu’au bout. Soit traverser derrière le village directement pour entrer dans les terrasses. Traverser sous les palmiers et entre les cultures jusqu’à atteindre ujn double réservoir. Continuer pour trouver le falaj qui ensuite sort des terrasses et continue un bon moment.

Parcours 3h30 à 4h

Il s’agit donc de remonter le wadi Naqma jusqu’au bout, fermé par un cirque et de grande falaise infranchissable, au pied d’un grande cascade de plus de 100m. Pas d’équipement en place et aucun matériel nécessaire. Il faut principalement marcher entre et dans les blocs avant de remonter un immense éboulis dans la partie haute, au dessus du village abandonné. Ce canyon a été ouvert par Khaled Abdul Malak et est décrit également dans son livre topo. Aucun sentier n’est balisé ou marqué mais l’itinéraire est évident même si certains passages ne sont pas évidents à trouver.

Partie 1: le village abandonné (2h)

Après la fin du falaj, continuer dans le lit. Les blocs gênent considérablement la progression et il faut constamment chercher la meilleure option pour passer. Le chaos grossit pour finir sur un passage presque infranchissable. La solution se trouve alors à gauche le long de la paroi. Derrière ça s’ouvre un peu et il y a une partie assez plate et une source d’eau à gauche. Ensuite 2ème série de blocs à négocier avec le plus souvent là aussi des solutions sur la gauche. On arrive au niveau d’une petit cascade encaissée sèche avec en hauteur sur la gauche des abris aménagés dans la parois (veilleurs ?). Passer au dessus par la gauche pour atteindre les 1ère constructions en ruines de l’ancien village d’Al Shiyyah.

Partie 2: la cascade et la piscine (45′ à 1h)

Traverser le village et le lit du wadi pour rejoindre les nombreuses terrasses un peu décomposées coté opposé. Remonter en restant haut. On trouve alors un ancien falaj plus ou moins détruit mais qui donne la ligne à suivre. Finalement on atteint la belle double cascade de 20m, toujours alimentée en eau, et qui offre au premier palier une magnifique piscine d’eau translucide. Baignade obligée !

Partie 3: la grande cascade de 150m (45′ à 1h)

Sortir de la double cascade par la droite et escalader en IV/IV+ pour rejoindre de nouvelles terrasses. Continuer à remonter le flanc droit en restant là aussi assez haut pour éviter les gigantesques blocs posés là. On est entourée de falaises très hautes dont descendant on ne sait par où les villageois pour accéder à leur village. Le vieux falaj sert encore de guide un moment puis finir en traversant les éboulis comme on peut et finir en improvisant pour rejoindre le bas de la grande cascade de 150m, bout du canyon. Douche assurée et ravitaillement en eau garanti.

Retour 2h30 à 3h

Chemin inverse mais plus rapide en évitant la cascade intermédiaire. Retour éprouvant tout de même mais plus aisé connaissant les solutions pour négocier au mieux les blocs et les chaos.

En images

3 Responses to “Wadi Naqma, Hajar Oriental”

  1. khaled abdul malak

    salut. correction : la grande double cascade fait 150m. la partie du bas descendue en rappel fait 100m.

    Répondre
    • arcodep

      Salut Khaled, j’espère que tu vas bien ? Merci pour la correction, j’ai modifié le post. Par contre le rappel de 100m de cette cascade de 150m, je ne l’ai pas fait. Ça monte par quel endroit ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS