INVITATION AU VOYAGE

TOPO

Sous le Pic de Seros, Val d’Aneu

Publié le dans , , | 0 Comments

Pic de Seros

Face à des conditions de neige printanière en février, l’ascension sous le Pic de Seros par le Vall de Gerber nous a offert une option optimale depuis le Val d’Aneu. En remontant sur les pentes Nord-Est sous la ligne de crête qui mène au Port de la Bonaigua, on accède à l’Estany de Gerber à quasiment 2200m De là, une large et profonde vallée d’altitude s’ouvre au Sud, menant au refuge Mataro. On a préféré contourner le lac par l’Ouest et continuer de monter jusqu’à se placer sous le Pic de Seros. Beau panorama et quelques pentes exposées Est au dessus du lac de Gerber, idéales pour dans les conditions du jour, trouver une neige finalement agérable à skier.

Accès au site

Sous le Port de la Bonaigua, sur la C28 en direction d’Esterri d’Aneu, se garer dans l’un des virages au-dessus du hameau de Les Ares.

Carte & Topo

Voir en plein écran

Description du parcours

Approche 45' à 1h

Monter assez raide directement dans les pentes pour prendre de l’altitude. Plus haut, traverser cap à l’Est, entre les sapins ppour rejoindre un replat supérieur valloné. On passe alors à coté d’un premier petit lac rond gelé. L’itinéraire croise alors un tout petit peu plus haut, le lit du Barranc de Gerber. Fin de l’approche.

Parcours 1h30 à 2h

Suivre le long du Barranc de Gerber en rive gauche. C’est vallonné, on monte de petites côtes pour descendre par endroit quelques mètres avant de remonter. Suivre le goulet formé par le lit du torrent gelé. On accède à un long replat qui mène en marchant au 2ème petit lac plus allongé.

Continuer en restant coté Est et remonter un autre goulet au-dessus du barranc pour déboucher au niveau de l’Estany de Gerber, 2180m. Là, l’option classique semble être de continuer coté Est du lac pour monter au refuge. On a pris une autre option, celle de traverser sur le bord du lac gelé coté Nord, la glace semblant suffisante pour passer sur la surface.

Arrivé presque au bout, avant le goulet assez raide du barranc, monter à droite dans les arbres sur une section raide et peu commode (ou déchausser). On retrouve au dessus un itinéraire pour continuer de progresser au Sud-Est puis au Sud. On se trouve à l’aplomb du Pic de Seros.

Reste à monter les pentes assez raides qui rejoigne la base du Pic de Seros. On est alors sur une épaule. Vue ouverte dur tout le fond du cirque : Pic de Locampo, Aiguilles de Saboredo à l’Ouest, Puis de Gerber et Pic de Bassiero au Sud, Tres Puis et Pic de Xemeneies à l’Est.

Descente Ski (45′ à 1h)

Globalement sur l’itinéraire d’ascension. Les premières pentes sont les plus intéressantes, maximum 35°. Pour revenir au niveau du lac de Gerber, on a descendu le petit goulet du barranc de Gerber, étroit et peu commode. Traversée en pas de patineur sur la surface gelée de l’Estany de Gerber.

La suite n’est pas top. On glisse, on pousse sur les bâtons, on remonte quelques mètres en escalier pour passer les vallonnements au-dessus du second et du premier petit lac.

À la fin, en traversant et en restant haut, on retrouve de la pente au-dessus de la route pour skier encore un peu et revenir en ski jusqu’à la voiture.

En images

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS